Nous y sommes presque...

Par solstice14 le 9 octobre 2020 39
Dans Expériences de candaulistes

Bonjour,

Plusieurs années que je viens ici en lecteur pour agrémenter mes envies, confronter mes désirs intimes, mieux les comprendre et essayer de les appréhender.

Plusieurs années que j’ai évoqué avec ma bien-aimée ce désir récurrent de "l’offrir", de la voir dans les bras d’un autre, prendre un plaisir nouveau sous mes yeux et avec ma complicité.
Plusieurs mois que ces évocations agrémentent parfois nos jeux intimes mais aussi des discussions plus posées et profondes sur nos envies.

Plusieurs semaines que nous discutons ensemble sur un site internet en quête d’un complice, que nos échanges concrétisent un peu plus ce désir, que ma douce y prend de plus en plus de plaisir, qu’elle m’étonne par ces mots incendies.

Plusieurs jours que nos recherches se précisent et que l’un d’entre eux approche notre envie et plus qu’un autre suscite son désir. Elle m’étonne à échanger des photos coquines que je prends à sa demande…

Les choses se précisent encore un peu puisque nous avons pris date avec ce complice d’une soirée tous les trois, à l’hôtel, le 17 octobre. Notre excitation est grande et je suis évidemment troublé d’atteindre ce que j’ai voulu. Dans le même temps, je ressens cette boule maintes fois décrite, cette petite pointe de jalousie et la résonnance des mots si justes de ma belle écris ce jour par sms : « J’espère que tu es sûr de toi car peut être que je vais y prendre gout »… Evidemment et je le souhaite finalement autant que je le redoute.

Nous avons toujours eu une vie sexuelle épanouie mais ce complice a l’air charmant, bien fait, très bien membré, expérimenté. C’est heureux mais aussi évidemment interrogeant… : et si elle avait plus de plaisir qu’avec moi…

Et si elle voulait le revoir - ce qui serait légitime si ce moment est aussi plaisant qu’espéré – serait ce une bonne chose ? ou mieux vaut il privilégier l’éphémère pour éviter le risque « collatéral »… Faut-il fixer cela avant de « plonger » ?

…etc etc

39 commentaires

Nous y sommes presque...

Par mdesaf33 le 15 octobre 2020

Chose promise, chose due.
J’avais promis une photo de mon petit cul en avatar. C’est fait.
J’aime beaucoup cette vue de mon amant me penetrant.
Je ne vous dirais pas son prenom par discretion, car il habite une très petite ville.
Le nom de la ville ?
Vous n’allez pas me croire :-))
Condom dans le Gers !!!

Nous y sommes presque...

Par mdesaf33 le 15 octobre 2020

Digression, oui, mais tout en restant entre candaulistes, notre point commun, ce sont les à-côtés de nos vies, de nos caractères et de nos pratiques qui font l’intérêt du site.
Car sinon raconter comment nous avons rencontré nos amants ça tourne vite en boucle : draguees en boîte, soirée organisée à l’hôtel ou à la maison par nos maris, ou week-end de plaisir pour nous et de frustration pour nos chéris, et tout est dit.

Donc la fanatique de fesses chaudes queje suis va digresser un peu :-)
et je me permets de vous faire une suggestion .

Faites de la fessée le thème central de votre prochaine soirée
Un prétexte pour la fesser, une bêtise quelconque qu’elle aura faite, même imaginaire ( perso pour mes fessées en couple j’aime me mettre dans la peau de celle qui "merite" sa fessée. En ayant l’impression de l’avoir méritée j’apprécie beaucoup plus les fessées sévères )

Un petit ligotage (le délicieux sentiment de se sentir, d’être, impuissante.

Enfin un petit truc très excitant que, hormis mon mari, peu de mes amants ont pratique hélas :
ne jamais respecter le nombre de fessées (fessée martinet badine, peu importe l’instrument ) annoncé, et jamais de chiffre rond !!
C’est toujours divin.
Vous attendez 30 fessées et sans raison votre fesseur s’arrête à 24, quelle (délicieuse) frustration. En général je me tortille pour recevoir mon dû et plus si possible .
L’inverse est tout aussi excitant, un peu inquiétant aussi. Par exemple 60 fessées hard prévues. A la 55e je commence à décompter. Heureuse d’être fessée mais heureuse d’en voir la fin ..Et là mon chéri continue.
Tout le charme c’est qu’il n’arrêtera pas à un chiffre rond, 65 70. Je ne sais jamais si ça sera 68, 73 ou 107 !!!

Il y a quelques années c’est un amant régulier, mais en présence de mon mari, qui a utilisé cette méthode pour m’amener à mon "record"
Une soirée mémorable , et une semaine où je pensais plus à mon petit cul endolori sur mon fauteuil , qu’à mon job :-))
Je suis heureuse de l’avoir vécue, mais je ne sais pas si j’aurais l’énergie de la recommencer.

Allez, commencez soft et racontez-nous.
Vous donnerez un bisou de ma part (Bénédicte ) sur ses jolies rondeurs rosies et échauffées

Nous y sommes presque...

Par solstice14 le 15 octobre 2020

@MDESAF33 je ne peux que confirmer vos propos sur le joli cul de ma femme !
Pour le reste, il m arrive d y déposer quelques claques appliquées a l occasion d un « assaut » vigoureux... Mais je le concède, nous n avons pas de la fessee une pratique spécifique et dédiée :-)
Mais la, nous allons de digression en digression...

Nous y sommes presque...

Par mdesaf33 le 14 octobre 2020

SOLSTICE sur votre avatar votre compagne semble avoir un très beau cul aussi, comme aime à le dire mon mari ( en bon Dominateur il a un faible pour les belles croupes à fesser , d’ailleurs il faudra que je change ma photo et montre la mienne ! ) .

Initiez la très progressivement. ....
J’ai eu la chance d’être fessée depuis mes 17 ans (et oui mon futur mari m’a détournée très tôt du droit chemin ) et croyez-moi, même s’il m’est arrivé d’avoir très chaud au cul, dans tous les sens du terme , je n’ai jamais regretté d’avoir été une femme soumise (sexuellement s’entend ).

Ce n’était pas incompatible avec ma réussite professionnelle , mon autonomie candauliste, et aussi le fait qu’en raison de son exceptionnelle ouverture d’esprit , mon mari qui est principalement mon Maître, a accepté de jouer tous les rôles du cocu soumis humilié sodomisé, jusqu’au "co-dominateur " avec certains de mes amants qu’il valait mieux canaliser !!

Mais il a beaucoup "joué " le rôle de l’homme aimant et généreux qui m’a offert le bonheur d’avoir eu un si grand nombre d’amants (et de maitresses) dans ma vie .
Merci mon chéri, je t’aime !!!!!!

Il est en déplacement , même si j’imagine qu’il nous lit. Mais à son retour vendredi, promis, je lui demande de me fesser pour vous ...

Nous y sommes presque...

Par solstice14 le 14 octobre 2020

@MDESAF33 @ANGECALIN
Cet espace n’est pas vraiment le mien... c’est open :-)
Et au contraire je tire grand profit de cette expérience et de ces conseils, donc pas de retenue... et comme pour ma part je suis dans l’attente à J-3 disons que ça m’occupe en attendant !
Quant à la fessée @MDESAF33, ne me tentez pas trop tout de meme ! ;-)

Nous y sommes presque...

Par mdesaf33 le 14 octobre 2020

Oui SOLSTICE14, je ne m’étais pas rendu compte que je m’étendais sur ton espace.
Tu me pardonnes ??
Pas de chance avec nous, tant mon mari que moi sommes juristes, et nous avons donc la plume facile.
Que ce soit lui ou moi qui écrivions (nous utilisons le meme pseudo, puisqu’en definitive tout cela est l histoire d un couple ), nous sommes souvent un peu longs.
Je mériterais une fessée ....

ANGECALIN le candaulisme c’est la confiance quand meme !!
Quand tu dis "pas evident" ou "je n y crois pas", je trouve ca malsain et dangereux.
Si vous vous promettez des choses l un a l autre, il faut lesrespecter.
Surtout en début de pratique candauliste
Elle devrait d ailleurs comprendre d elle meme que bien souvent il faut montrer a son conjoint ses mails ou ses sms avec l amant.
Pas tous, jardin secret oblige, mais quand on sent son conjoint stressé dans le mauvais sens du terme, il faut le "remettre dans la boucle".
Et puis vraiment, crois moi, assiste à la prochaine.
Tu dédramatiseras, et de fait tu auras une complicité avec l’amant.
Après il sera beaucoup plus facile pour vous 3, de les laisser passer 1 jour ou plus ensemble.

Et puis n’oubliez pas photos, videos ou simplement telephone allumé sur la table de nuit ...

Nous y sommes presque...

Par Angecalin le 14 octobre 2020

Merci Bénédicte d’avoir pris le temps de répondre.
Effectivement elle est troublée d’avoir vécu cette expérience, et ce n’est pas le côté sexuel qui a été prédominant pour elle, mais plutôt la complicité et la parenthèse dans notre vie qu’elle a appréciée. D’accord avec toi sur les modalités d’une prochaine rencontre, c’est très exactement ce que je lui ai expliqué comme condition :
1. elle annonce le fait que je sois informé, mais là je n’y crois pas.
2. je suis présent, ce qui signifie que le point 1 est validé, donc toujours pas évident,
3. Ok pour leur laisser une soirée rien que pour eux, voire une nuit, mais pas un week end entier.
Une précision encore, il y a de la distance géographique entre eux. Un bien ou un mal.
Je ne l’empêcherai jamais de continuer dans cette voie là, c’est moi qui l’ai initié, ce serait un comble.
Bon la bonne nouvelle c’est que ça va déjà mieux entre nous en ce milieu de journée ;-)
Désolé Soltice d’avoir utilisé ta zone commentaire pour mes petites histoires, et au plaisir de se retrouver pour de nouvelles aventures (des temps modernes !)

Nous y sommes presque...

Par mdesaf33 le 14 octobre 2020

Tu dis que c’est Dangereux et pas votre truc.
Ce qui est dangereux c’est d’avoir commencé. Si tu exiges un arrêt brutal, tu risques surtout qu’elle continue les sucreries sans toi ....
Mon conseil, 1 mettez l’amant dans la confidence. S’il apprecie tant mieux, sinon qu’il dégage et prenez en un autre pour changer les idées de ta femme.
2 qu’elle le revoit très vite, mais pour une simple soirée ( pour que tu ne gamberges pas sur leur "vie en couple" de plusieurs jours.
3 Assiste, ou mieux participe.
Ça t excitera et ça dédramatisera.

La situation avec mon mari s’était miraculeusement de coincée avec mon mari quand j’avais convaincu cet amant de faire le voyage depuis ... Bruxelles pour faire un plan à 3 d’une après-midi.
Mon mari m’avait vu "à l’oeuvre "avec Guy et avait admis qu’il n’y avait pas de quoi fouetter un chat ( dommage ..... )

Nous y sommes presque...

Par mdesaf33 le 14 octobre 2020

Je complète ma pensée. ANGECALIN.
Ne sois pas peiné, jaloux ou perturbé.
Je pense que comme je l’ai ressenti, ta femme n’éprouve pas d’amour pour cet amant. Elle est simplement dans une période de grand trouble.
Dans mon cas, mon anniversaire tombait 15 jours après.
Mon amant avait cru bon de me le souhaiter par un long mail ( tres trop tendre ) que j’avais montré à mon mari.
Double erreur. De mon amant, ce mail était sympa mais pas forcément opportun , et de ma part, j’avais mal mesuré le trouble de mon mari.
Et pourtant je n’ai jamais rien éprouvé pour cet homme ( autrement que le trouble d’avoir été sa partenaire pendant 4 jours )
Nous ne sommes pas des professionnelles du sexe.
La 1ère fois que nous trompons notre mari ( a fortiori plusieurs jours, c’est important d’avoir dormi, de s’être lavée avec son amant, d’avoir uriné devant lui, crois moi, ce n’est pas un simple coup d’hôtel ou de boîte echangiste ) c’est un vrai trouble psychologique aussi pour nous les femmes.
Mais elle t’aime j’en suis ABSOLUMENT convaincue.

Nous y sommes presque...

Par mdesaf33 le 14 octobre 2020

ANGECALIN c’est Bénédicte au clavier. J’ai ressenti ce que ta femme ressent. La 1ère fois en solo avec un amant n’a rien à voir avec une soirée echangiste où l’on a été qu’un corps multi pénétré.
Là elle a "vécu " avec un homme quelques heures ou qq jours.
Ils ont eu un plaisir charnel. OK. Mais ce n’est pas non plus le bout du monde .

En revanche il y a eu un échange entre 2
personnes qui se sont confiées l’une à l’autre.
Comme je l’ai vécu, pendant quelques jours elle va davantage repenser au côté étrange de la situation qu’à l’aspect purement sexuel. Tu sais une queue dans notre chatte c’est sympa, mais ce n’est que du ça va ça vient. Pas de quoi y penser jour et nuit ( sauf exception :-))

Laisse lui du temps. Pour ma part, mon mari et moi avons normalisé la situation après 15 jours 3 semaine alors que nous avions eu plusieurs expériences echangistes avant.

Si vraiment vous avez trop de mal à vivre cet après, il y a paradoxalement une autre solution , qu’elle le revoit tout de suite.

Pour finir je voudrais te donner un conseil . Quand on est un couple candau peu expérimenté , il vaut mieux dire à l’amant que le mari est au courant . Ta femme a sans doute un peu de mal avec son propre ressenti. Alors il vaut mieux éviter que l’amant ait des illusions et fasse fausse route .
Après ...... avec l’expérience c’est un jeu de couple amusant avec son mari "d’utiliser " un amant à son insu. Courage ANGECALIN ce que vous vivez est normal .
Continuez ce merveilleux jeu qu’est le candaulisme

Nous y sommes presque...

Par Angecalin le 14 octobre 2020

Bonjour les amis.
J’ai retrouvé ma p’tite femme 15 min après que son amant soit parti.
Nous avons immédiatement été dans le lit où elle a passé les 48h avec lui, elle m’a expliqué en détail ses sensations, c’était plutôt doux et tendre, ce qu’elle a apprécié, et nous avons fait l’amour tout en m’expliquant ce qu’ils avaient fait et le plaisir qu’elle avait connu. Elle avait encore les yeux et les pensées avec lui. Et ...c’est encore le cas à l’heure où je vous parle. Je sens que je vais vivre quelques jours difficiles. Elle a ds sentiments pour lui, je sais qu’ils s’écrivent régulièrement en journée, et elle m’a fait comprendre qu’elle souhaitait le revoir. Je lui ai expliqué que pour moi cette configuration, d’être éloigné, n’était pas la bonne, mais pas sûr qu’elle souhaite modifier la donne. Car un point à expliquer : il ne sait pas que je sais, pour lui elle a vécu un adultère. A cette heure ( 6h du mat, nuit courte pour moi ) nous n’avons pas refait l’amour, des calins, mais sans pénétrations je sens que pour elle c’est compliqué. Que le coeur n’y ait pas. Je sais que le pire serait de me prendre la tête, de lui faire des reproches. Je laisse passer, le temps la fera certainement redescendre. Du coup ce week end me permet de comprendre que ce n’est pas mon délire.
Outre le fait que ce soit "dangereux", les sentiments qu’elle éprouve me le confirme, je souhaite être présent ou tout du moins pas loin. Nous avons une "configuration " et un équilibre à trouver. Je reviendrai vers vous dans les jours à venir pour vous dire où nois en sommes.

Nous y sommes presque...

Par solstice14 le 13 octobre 2020

oui je le ferai...

Nous y sommes presque...

Par mdesaf33 le 13 octobre 2020

ANGECALIN pourrais tu nous raconter tes retrouvailles avec ta femme, et ses aventures avec son amant ?
C’est d’ailleurs une excellente "thérapie " de mettre par écrit ce qu’elle t’a raconté (pour le dediaboliser ) et ce que tu as ressenti ( pour l’assumer, et bien l’intégrer mentalement pour que les prochaines fois soient normalisées , normalisées ne voulant pas dire banalisée !!!)
SOLSTICE14 je me permets de te suggèrer la même chose après le 17

Nous y sommes presque...

Par solstice14 le 12 octobre 2020

Alors cher ANGECALIN, as tu retrouvé ta douce femme ?
Pour moi l’échéance se rapproche. tic tac tic tac...

Nous y sommes presque...

Par mdesaf33 le 12 octobre 2020

ANGECALIN ne t’inquiète pas. La 1ère fois que ma femme a passé 4 jours avec son amant, il était convenu qu’elle me tiendrait "beaucoup " au courant ( beaucoup c’est à dire des messages fréquents et détaillés )
Or les messages n’ont guère dépassé un par jour, et si j’avais 10 lignes c’était un maximum.
A son retour je lui en ai voulu, et ça a été l’occasion de tensions pendant au moins 15 jours.
J’avais tort et malgré ses explications je n’arrivais pas à comprendre.
Ta femme , tu l’aimes.
Tu pratiques le candaulisme pour ton plaisir mais soyons francs, beaucoup pour le sien !!!
Elle vit une aventure adultère avec ta bénédiction , mais tu comprends bien que c’est ultra excitant pour elle (surtout les premières fois )
Tu peux comprendre que même si elle t’adore , même si elle t’avait promis de te tenir informé , dans le feu de l’action, elle ne pense qu’au sexe, à la fusion avec son amant.
Quand tu baises, si tu te rends compte que tu as oublié d’envoyer un mail à quelqu’un, tu t interromps ??
Bien sûr que non.
Tu l enverras avec un peu de retard, quelle importance.
Crois moi, gère ta frustration (c’est d’ailleurs le plus excitant ) , pense à son plaisir ...
Elle te raconterà au retour, et vous baiserez en prenant un pied d’enfer

Nous y sommes presque...

Par solstice14 le 12 octobre 2020

et elle vient directement te voir ?

Nous y sommes presque...

Par Angecalin le 12 octobre 2020

Je ne sais pas, vers 15 ou 16 heures je pense

Nous y sommes presque...

Par solstice14 le 12 octobre 2020

Quand doit elle rentrer ?

Nous y sommes presque...

Par Angecalin le 12 octobre 2020

Oui tu as raison zen, je te remercie.
Je viens de relire l’article "pratique du candaulisme la peur de l’erreur", la notion de "l’exigence de délicatesse" , ça résonne fort en moi. Je viens de lui écrire pour lui dire que malgré ma tristesse et ma déception, c’est son moment à elle, et rien qu’à elle. Je reviendrai vers vous tous pour la suite.

Nous y sommes presque...

Par Angecalin le 12 octobre 2020

Oui tu as raison, zen, merci à toi. Je viens de relire l’article "pratique du candaulisme, la peur de l’erreur" avec la notion de "l’exigence de délicatesse". Une grosse résonnance en moi. Je viens de lui écrire que pour hier ce n’était pas grave, et que même si j’étais triste hier, c’est son moment à elle, et rien qu’à elle.

Nous y sommes presque...

Par solstice14 le 12 octobre 2020

Allez zen ! Elle va bientôt te revenir... et je suis certain qu elle t racontera tout dans les moindres détails... mais je comprends ta frustration et ton désarroi à ce stade

Nous y sommes presque...

Par Angecalin le 12 octobre 2020

Non Solstice, il est toujours chez elle, il repart aujourd’hui.
Je suis un peu sur les nerfs, elle devait s’eclipser 1 heure hier pour venir me voir, c’est ce qu’on avait convenu avant qu’il vienne , pour partager un peu et que ce soit moins long pour moi, elle n’a pas voulu le laisser seul...l’impression qu’elle est complètement en roue libre, sans vraiment de partage, quelques sms furtif. En gros ce n’est pas vraiment mon kiff, aucune excitation, je préfère être présent, et donc pas sûr de vouloir renouveler l’expérience .
Là faut que la pression chez moi redescende, que je me calme, c’est peut être moi qui déconne. Je ne sais pas

Nous y sommes presque...

Par solstice14 le 11 octobre 2020

Est elle rentrée de son week end ?

Nous y sommes presque...

Par Angecalin le 11 octobre 2020

Chanceux d’être présent, là cette fois ci c’est pas le cas pour moi, et franchement c’est pas ce que je préfère...

Nous y sommes presque...

Par mdesaf33 le 11 octobre 2020

D’accord avec ANGECALIN pour les premières expériences. La femme doit sans doute tout raconter à son mari. Le plaisir ressenti et la fierté "d’être allé jusqu’au bout "pour elle,
et le besoin "d’être rassuré " en sachant ce qui s’est passé pour lui (c’est quand même assez déstabilisant comme expérience pour nos pauvres petits chou ) !
Mais une fois que les rôles sont bien assumés, et nos chéris calmés, il semble qu’ils adorent se faire des films en nous sachant chez nos amants ( ou mieux encore, chez notre Maître ) mais sans savoir ce qui s’y passe pendant la soirée.

Quant à raconter à mon chéri et Maître de mari .... là c’est moi qui redevient Maîtresse de ce que je lui raconte ou pas ....

Nous y sommes presque...

Par solstice14 le 11 octobre 2020

ok
oui oui je vous raconterai
mais moi je serai présent ;-)

Nous y sommes presque...

Par Angecalin le 11 octobre 2020

Ne t’inquiète pas mon ami, elle t’aime. Laisse là vivre son moment, bien sûr il y a des chances qu’elle s’éclate, et c’est ce que nous souhaitons à nos p’tites femmes. Simplement demande lui de ne pas complètement te laisser en plan, elle peut t’écrire, te donner ce qu’elle ressent.
Ton week end du 17/10, moi c’est en ce moment même que je le vis. Et je sais qu’ils ont adoré faire l’amour ensemble, et c’est pas fini !
Il me tarde de la retrouver si tu savais.
Tu nous raconteras votre expérience ?

Nous y sommes presque...

Par solstice14 le 11 octobre 2020

merci les amis... chaque jour qui nous rapproche de ce rendez vous me rend un peu plus frebile

Nous y sommes presque...

Par mdesaf33 le 11 octobre 2020

Je lis la contribution de mon mari hier. Je confirme, le plus important c’est de laisser son amant-Maitre seul à la barre. Que vous soyez présent ou pas, mais surtout sans intervenir. Croyez moi, sous réserve qu’elle se sente en confiance, une femme est tellement plus troublée d’etre dominée par un étranger

Nous y sommes presque...

Par solstice14 le 11 octobre 2020

Oui merci. N ayez crainte je ne suis pas non plus homme à laisser ma belle a n importe qui et encore moi pour n importe quoi !

Nous y sommes presque...

Par mdesaf33 le 10 octobre 2020

"infligées par un véritable Maitre" vous aviez rectifié

Nous y sommes presque...

Par mdesaf33 le 10 octobre 2020

"évidemment il s est enorgueilli de vouloir la prendre en mains" : Attention au dominateur sans experience, qui n’est souvent qu’une brute qui ne sait que taper et/ou humilier.
Une domination subtile ce n’est pas ça.
Un candauliste ne veut pas voir son epouse traitée en bout de viande, il veut une relation subtile de perversité.

Si vous avez de bonnes raisons de penser qu’il est, ou peut devenir, ce Maitre raffiné et pervers, sans hésitation laissez le diriger seul la soirée, et n’intervenez surtout pas.
C’est infiniment plus excitant pour votre femme de se sentir "abandonnée" à son dominateur, plutot que d’avoir le mari dans les jambes qui vient se meler de tout.

Soyez présent les premières fois, jusqu’à ce que vous ayez toutes les informations necessaires sur cet homme, ses tests sanguins, et que vous ayez "calé" ce qu’il peut faire ou pas, et jusqu’où.

Mais ensuite imaginez l’excitation de votre femme qui sera surprise par les pratiques d’un homme qu’elle connait peu, qui se sentira totalement à sa merci ( si vous jouez le jeu de ne pas intervenir), et qui au final sera heureuse et epanouie d’avoir été là où elle ne s’imaginait pas capable d’aller.

Quant à vous vous serez bluffé de découvrir à quel point votre femme est une chienne, et croyez moi, bien plus excité que si vous aviez été "co-dominant". ( ce qui d’ailleurs n’existe pas ; une femme se dépasse pour un homme, pas pour deux simultanément )

Mais encore une fois, attention au premier venu qui se pretend dominateur.
Ma femme ( qui n’est pas là ce soir, mais qui n’est pas non plus sous un homme .... bande de cochons) vous dirait que les memes tortures physiques, ou les memes humiliations, selon qu’elles sont infligées par un véritable Maire, ou par un bourrin de bas etage, ne laissent pas du tout le meme ressenti ( meme si quelquefois ... un bad boy ... )

Nous y sommes presque...

Par solstice14 le 10 octobre 2020

Merci de vos avis éclairés !
Reste encore une petite question (en fait non... plein ! :-)
Qui doit prendre le "commandement" de cette soirée.
Mme est de nature assez soumise. Dans nos jeux elle aime souvent être dirigée, attachée... mais elle a mis du temps à assumer dans nos jeux, ce qu elle n est pas dans la vie.
j ai été surpris qu elle fasse a ce futur amant la confidence d être de nature soumise... évidemment il s est enorgueilli de vouloir la prendre en mains.
Cela aussi me trouble... dois je accompagner l amant dans ce rôle et garder alors moi aussi ce rôle de co-"dominant" ou alors préférer la neutralite pour voir jusqu ou elle peut et veut aller.

Nous y sommes presque...

Par mdesaf33 le 10 octobre 2020

Bonjour,
Tout à fait d’accord avec FDYMONT.
C’est bien l’objectif de prendre plus de plaisir (ou en tout cas un plaisir différent pourvu qu’il soit intense ) sinon à quoi bon effectivement .
La seule chose à garder en tête, autant pour la femme que pour l’amant, c’est que ça ne doit pas détruire le couple d’origine .
A nous de ne pas "perdre la tête" , et à nos amants de savoir rester à leur place (qui est déjà enviable ..... puisqu’en général nous nous donnons à fond à eux, et le plus souvent sans tabou, puisqu’en cas de "grosse honte" non assumee nous pourrions toujours couper les ponts . J’ai fait (ou des hommes m’ont fait faire ) des choses extrêmes que je n’aurais jamais initiées avec mon mari ...
Mais il n’a jamais eu à le regretter puisque nous avons presque tout recommencé ensuite en couple, quand la simple configuration d’un homme et d’une femme le permettait bien sûr.

Nous y sommes presque...

Par solstice14 le 10 octobre 2020

Oui je vous raconterai cela... dans une semaine maintenant !

Nous y sommes presque...

Par Patrick L le 10 octobre 2020

Il n’y a rien à ajouter tout y est, l’excitation et la peur je dirais même les peurs de voir sa femme dans les bras d’un autre de la voir jouir par le sexe d’un autre homme.
Prévoir la réaction du mari est impossible.... alors venez nous la raconter.
Ce jour là vous saurez !!!

Nous y sommes presque...

Par FDymond le 9 octobre 2020

L’interdit, la nouveauté, un amant doué et décomplexé, elle aura probablement plus de plaisir et franchement c’est le but qu’elle est plus de plaisir qu’avec vous non ? Sinon qu’elle est l’intérêt de batifoler avec un autre ? Elle y prendra goût et vous aussi.

Nous y sommes presque...

Par solstice14 le 9 octobre 2020

excitation et anxiété c est à peu près bien résumé oui !

Nous y sommes presque...

Par Flyard le 9 octobre 2020

Très intéressant dilemme. Je me suis posé les mêmes questions mais nous sommes passés à l’acte il y a peu et je ne regrette absolument pas. Nous souhaitons même le refaire car cela a décuplé notre libido même à deux pendant encore des semaines après. En fait je ne pense pas que le risque est sur le fait de prendre plus de plaisir ou pas. Ma chérie a voulu recevoir seule quand je suis loin. Ce que j’ai accepté comme un jeux excitant au début, est à mon sens bien mis dangereux car il y a un risque de drague et de sentiments. Il faut surtout que ce soit clair que ce n’est que du sexe .. et maintenant on s’oriente plus pour recevoir que en couple et pas elle seule mais ce n’est que mon expérience...

Très bon moment cette première expérience et ce mélange d’anxiété et d’excitation intense... profitez en bien