Notre long chemin vers le bonheur du Candaulisme

Par bonheur le 29 novembre 2019 6
Dans Expériences de candaulistes

Bonjour à tous. Je tenais à témoigner de notre long chemin pour atteindre le bonheur que nous vivons aujourd’hui dans le candaulisme, et ce ne fut pas sans embûches. Mais aujourd’hui nous sommes tous les 2 comblés ! Je tenais à en faire part car ce site m’a beaucoup aidé : c’est ma façon de vous remercier !
Nous sommes S. et ma femme P,. une belle vie et 3 enfants. Nous nous sommes rencontrés sur les bancs de l’école et j’avais toujours été le seul partenaire de ma femme pendant plus de 20 ans.
Il y a quelques années, le désir du candaulisme m’est venu, je souhaitais que V. découvre le plaisir avec un autre et malgré un naturel d’origine jaloux, cette idée mûrissait et m’excitait davantage au fil du temps.
Je l’ai donc révélé un jour à P. mes désirs. Autant dire que ses premières réactions furent plutôt violentes : Elle se mit à douter de mon amour, à penser que je veuille cela pour aller voir ailleurs, que je la trompe... Il a fallu du temps pour la rassurer.
Ce désir grandissait tellement qu’il en est devenu une obsession et mes maladresses ont abouti au fait qu’elle ne voulut simplement plus en entendre parler. Bref, le temps à passé et elle décelait bien que même si je n’étais plus obstiné par ce désir, Elle savait qu’il me tenait à coeur. Et elle m’avoua plus tard que mon désir lui a du coup révélé des sentiments, voir des envies qu’elle n’avait jamais eu auparavant.
Il y a environ 2 ans, elle me propose que nous soyons libres d’aller voir ailleurs chacun de notre côté : j’accepta bien que je n’en avais personnellement aucune envie ! Et elle me précisa bien que si cela se produisait elle me préviendrait mais ne me raconterait aucun détail et n’en souhaiterait aucun non plus de ma part. Je finis par accepter le deal...
Le temps passe encore, quand l’année dernière, lors d’une sortie d’été elle rencontre un homme, M. Comme promis, elle me l’avoue dès le lendemain : juste quelques baisers et quelques caresses softs. Comme si elle sentait coupable, elle n’osa pas aller plus loin. J’en profita alors pour lui dire qu’elle pouvait le revoir, qu’elle devait laisser libre cours à ses désirs et que de mon côté rien n’avait changé. Je lui proposa de le revoir, en précisant que j’aimerais quand même qu’elle se confie un peu à moi à son retour ! Elle hésita et finit par accepter.
Le jour J, je ne lui ai demandé qu’une chose : "Eclates-toi, profites !" Elle était magnifique et cette fois ce n’était pas pour moi. C’était terriblement excitant de la voir partir ainsi, un peu réservée et limite gênée.
cette nuit là, je dormis peu, pris entre la peur-je l’avoue- et l’excitation.
Elle rentra le lendemain et tout commença ! Je me souviendrai toujours de son retour, épuisée mais le sourire aux lèvres et m’embrassant langoureusement. Nous fîmes l’amour comme des fous. Elle me surpris à me raconter quelques moments torrides de sa soirée, que c’était génial jusqu’au matin et me rendait dingue !
Nous y sommes, ma femme a un amant et un bon. Dans nos discussions, je lui fais comprendre que je serais ok pour qu’elle revoit M. si elle en a envie : elle ne s’est pas fait trop prier !
Cela fait maintenant un peu plus d’un an et nous sommes tous les 2 comblés. Elle se sent plus libre, ça a boosté nos ébats, notre amour. Elle adore s"échapper de temps à autre de son quotidien en pleine semaine, pour rejoindre son amant, confiante et rassurée. J’adore la voir partir si heureuse et si sexy, imaginer toute la nuit le bonheur qu’elle vit, la retrouver le lendemain radieuse et toujours aussi amoureuse, me raconter ses aventures avec B et ses atouts !
Nous nous sommes d’ailleurs rencontrés il y a quelques mois et B. se sentait plutôt gêné, plus encore que P. et moi, contents tout de même de se connaitre. il a rencontré P. après une grosse rupture amoureuse et un travail prenant, B. est aussi un amant comblé ;)
A peine 1 mois après cette rencontre, ma femme m’a avoué difficilement son désir de ne plus se protéger avec B. Même si j’admets que l’idée m’avait préalablement excitée, sa demande m’a fait hésiter un court instant, mais je finis par accepter, à condition bien sûr qu’elle ait confiance en lui et que B. passe les tests nécessaires : "en fait, c’est déjà fait !" m’a t’elle avoué !
J’avoue que c’est en fin de compte terriblement excitant et bien plus intense encore quand on se retrouve ;) Encore plus comblée, imprégnée des effluves d’un autre, épanouie comme jamais !
Voila notre histoire et notre long chemin vers le candaulisme ! Nous avons établi des règles, bien sûr, bien à nous. Cette aventure nous a apporté une bouffée de bonheur, de liberté, heureux d’avoir franchis le pas...

6 commentaires

Notre long chemin vers le bonheur du Candaulisme

Par bonheur le 2 décembre 2019

Bonjour Didier,
Merci pour ton commentaire, pour autant je ne considère pas qu’elle soit ma pute ange ou même salope. Je serais bien incapable et je pense que la réponse serait violente en ce qui me concerne ! A chacun son délire, ceci dit, je comprends tout a fait !

Notre long chemin vers le bonheur du Candaulisme

Par didier le 1er décembre 2019

Bonsoir et merci pour ce si joli récit qui ne peut que faire bander tout candauliste (comme moi !)

Mon, (pardon, notre cheminement) a été plus rapide mais c’était il y a si longtemps... La premières fois,

j’ai appris mon infortune au téléphone, mais était-ce bien une infortune ? Mon sexe en érection en

l’entendant me narrer ce qui s’était passé en mon absence était une réponse à une question que

je ne me posais pas. Quand je revins à la maison, (qui n’était que mon appartement où nous ne vivions

ensemble que depuis 4 ou 5 mois, je la pris dans mes bras et après des milliers de "je t’aime" et une

bonne heure à faire l’amour et une autre à baiser comme des sauvages ; c’est ce jour là que je lui trouvais

un surnom que je lui susurrais à l’oreille : Ô ma "pute-ange", tu es l’idéal des hommes qui comme moi

aiment les femmes à la fois, sainte et salope. Brigitte apprécia cet avatar et confirma qu’elle serait pour

moi, tout ce que je voudrais !

Didier

Notre long chemin vers le bonheur du Candaulisme

Par bonheur le 30 novembre 2019

Bonjour spv,
Merci, rien n’est exclu et pourquoi pas un jour !
Nous sommes déjà heureux d’avoir sauté le pas, si je peux le dire ainsi. Aussi je pense que la prochaine étape serait plutôt de rencontrer un nouveau complice pour mon épouse, car cette histoire lui a donné une nouvelle envie : découvrir...

Notre long chemin vers le bonheur du Candaulisme

Par bonheur le 30 novembre 2019

Bonjour Candaule,
Merci pour cette réponse.
C’est une effet une véritable nouvelle forme de complicité qui s’est établie, avec un acteur en plus ;)
Pour ma femme, cela a été comme une libération de ses désirs refoulés, sans doute liés à l’éducation, comme c’est souvent le cas.
Pour ma part, cela a été une libération d’une certaine frustration, ce désir de faire évoluer notre sexualité que la femme de votre vie ne partage pas, et pafois même ne comprends pas non plus.
Si nous y sommes parvenus, je pense que c’est grâce à notre complicité d’origine, notre communication, la patience aussi ! Et bien sûr, savoir établir des règles, mais je me répète : c’est bien ça la Communication !

Notre long chemin vers le bonheur du Candaulisme

Par Candaule le 30 novembre 2019

Bonjour S,
Merci beaucoup pour votre témoignage qui je l’espère en amènera beaucoup d’autres.

Il est particulièrement important de témoigner comme vous le faite pour éclairer tous ceux qui doutent, qui craignent de faire fausse route en choisissant une complicité candauliste.

L’ouverture d’esprit, la bienveillance et le partage sont pour moi le secret du BONHEUR.

Merci merci merci

Notre long chemin vers le bonheur du Candaulisme

Par spv85000 le 29 novembre 2019

Bonjour à vous deux
Je me retrouve dans le cheminement de votre aventure... tout du moins au commencement.
Mais je trouve qu’il manque pour ma part l’envie et le plaisir de pouvoir contempler sa belle dans les bras de son amant .
Pouvoir regarder sa belle jouir sous les assauts de son partenaire est vraiment jouissif en ce qui me concerne en tout cas .