Notre ex-voisin, suite et fin.

Par les coquinous le 20 décembre 2021 2
Dans Expériences de candaulistes

Moi : -" Non, je ne lui ai jamais dit, et d’ailleurs je ne suce pas mes potes d’école car ils sont trop jeunes".
Etienne : -" Et moi je suis certain que tu suces souvent ! C’est qui alors si ce n’est tes copains ? Allez, dis-le, je suis certain que ton papa te pardonnera si tu avoues la vérité".
Yanis, très amusé : -" Oui ma chérie, dis-nous tout".
Moi : -" Ben, une fois où j’avais été grossière au cours d’anglais j’ai été convoquée chez monsieur le proviseur. Je n’aimais pas ce type car il a un regard vicieux et j’avais déjà entendu des rumeurs sur son compte. Il m’a enguirlandée et m’a donné 2 heures de retenue un mercredi après les cours.
Quand je me suis présentée pour la retenue, il était dans son bureau avec monsieur X, le prof d’anglais.
Très vite je me suis sentie mal à l’aise car je portais une robe courte et je voyais leurs regards de pervers mater mes cuisses.
Le proviseur m’a demandé si je trouvais normal de m’habiller aussi court pour venir à l’école et, avant même que je réponde, le prof a ajouté que de plus je ne faisais pas attention quand je m’asseyais et qu’il voyait régulièrement ma petite culotte. Il affirma ses dires par : "d’ailleurs, monsieur le proviseur, je peux vous dire qu’aujourd’hui mademoiselle Valentine porte une culotte jaune".
J’étais muette et quelques secondes de silence se firent ?
Le proviseur reprit la parole : " Valentine, vous êtes une brave fille, je vais donc vous faire une proposition, plutôt que de demander à monsieur X de vous mettre un zéro prouvez-moi qu’il a tort et que vous ne portez pas de culotte jaune.
J’étais debout, immobile, ne sachant que faire, alors il s’est levé et est venu près de moi.
Le proviseur : -"Vous refusez ou vous voulez que je vous aide chère Valentine ?".
Je ne bougeais toujours pas.
Le proviseur : -"Qui ne répond acquiesce, je vais donc moi-même découvrir la vérité".
Il a troussé ma robe au-dessus de ma taille et ma petite culotte jaune s’est dévoilée à leurs yeux.
Le proviseur : -"Pourquoi ne pas avoir avoué que c’est vrai, que vous portez cette culotte ? Vous avez menti par omission, je vais devoir être plus sévère, n’est-ce pas monsieur le professeur".

Pendant que je racontais ça à Etienne il avait retiré le gode de mon anus et l’avait placé entre mes cuisses, bien profond. Dans le même temps il avait détaché son pantalon et ma main avait pénétré son slip, maintenant je caressais ses couilles et son sexe.

J’ai regardé le prof et j’ai constaté qu’il se caressait, la main dans le pantalon.
Le proviseur m’ordonna de me mettre à genoux, ouvrit et descendit son pantalon ainsi que son slip, et me colla son sexe contre mes lèvres en me disant d’ouvrir la bouche, ce que je fis.
Tandis que je le suçais, le prof est venu derrière moi et a relevé ma robe jusqu’au-dessus de mes seins qu’il caressa.
Quelques minutes se sont écoulées puis le proviseur s’est vidé dans ma bouche. J’avais à peine avalé quand le prof l’a remplacé et qu’il m’a fallu lui donner le même plaisir.

Etienne n’en pouvait plus, il m’a demandé de me relever et de le sucer. Je me suis mise entre ses jambes et ai englouti son membre.
Vu son infirmité je ne sais pas comment il fait, n’empêche que son sexe et ses testicules étaient vierge de tout poil !
J’ai pris un réel plaisir à lui lécher ses couilles lisses ainsi que son bas-ventre, mais je n’ai pas eu envie que la soirée ne comporte qu’une simple fellation.
Alors, mon anus étant bien lubrifié, je me suis assise sur lui et il m’a sodomisée.
Pour vous dire, je prends autant de plaisir en me faisant enculer que baiser.
Sa queue me labourait l’anus pendant qu’une de ses mains me branlait, c’était merveilleux !!
Mais d’en avoir parlé me donna envie de sperme, alors j’ai demandé à Etienne de ne pas se laisser aller de cette façon et de me permettre de recevoir sa semence en bouche.
Je pense que cela l’a excité car moins de 2 minutes plus tard il m’a demandé de me relevé et d’aller le finir.
Je me suis représentée entre ses jambes, lui ai ôté le préservatif et me suis régalée des jets qu’il a envoyé.
Voilà, joyeux Noël à toutes et tous.
Si un papa Noël de Liège veut me rencontrer le 27 ou le 28/12, qu’il prenne contact avec nous.
PS : un papa Noël d’au moins 65 ans.
Valentine

2 commentaires

Notre ex-voisin, suite et fin.

Par pathon le 21 décembre 2021

Rien de tel qu une histoire valentinesque pour se mettre en forme dès le matin

Notre ex-voisin, suite et fin.

Par Mr & Mme S le 21 décembre 2021

Je suis absolument fan de vos récits.
Valentine n’a pas de limite 👌