NOTRE DEUXIEME FOIS (SUITE)

Par admirateur le 8 novembre 2021 3
Dans Expériences de candaulistes

Bonjour,

Avec un peu de retard voici la suite

Comme souvent lors d’une soirée réussie, personne ne veut avouer l’envie de recommencer. D’un côté mon épouse ne voulait pas passer pour une salope, de l’autre notre partenaire ne voulait pas passer pour un lourdeau.

Cette soirée m’a plu énormément. Deux raisons. C’était la première fois que je voyais ma femme avec un autre homme sans que je participe, et cela m’avait énormément excité. La deuxième était que la semaine suivante avait été très hot avec mon épouse comme si cette soirée lui avait donné pleins d’envies, mais je crois surtout qu’elle était rassurée qu’un garçon nettement plus jeune ait envie d’elle.

Connaissant l’envie des deux, je décidais de provoquer une deuxième rencontre sans être obsédé par le sexe. J’en parlais à notre partenaire, qui enthousiasmé par l’idée, devenait mon complice. Avec moult conversations, il voulait offrir une parure de lingerie à mon épouse pour se faire pardonner d’avoir déchiré son string lors de notre première soirée. Bien sur je lui donnais la taille de mon épouse. A nous de décider d’une rencontre sans que mon épouse ait l’impression « d’amener la vache au taureau ».

Notre passion commune, les voitures anciennes, allait nous en donner l’occasion. Je reçois un coup de fil, m’informant que son épouse serait absente pendant deux semaines, et que ce serait peut être l’occasion de passer une soirée ensemble. « J’invente » un soucis mécanique sur une de nos voitures pour informer ma femme que seul notre partenaire a l’outil adéquate.

Informée mon épouse s’inquiète de la situation. Elle se demande ce qu’il va penser d’elle. Peut va t il penser qu’elle veut recommencer une soirée et passer pour ce qu’elle n’est pas.? Je la rassure en lui disant qu’il suffit qu’elle s’habille classique pour aller chez lui. Je lui conseille un jean’s avec un pull assez long. Pour finir on accepte l’invitation.

Approuvant mon idée, je la vois le jour venu, s’habiller en jean’s pull, dessous culotte coton Dim, sg classique. Entre temps j’avais eu le partenaire au téléphone qui m’avait demandé si cela me dérangerait s’il tentait « sa chance » avec mon épouse. Je lui répondais que seule elle déciderait sans rien promettre. Qu’il sache ne pas aller trop loin pour ne pas gâcher la soirée. Je me gardais bien de lui dire que mon épouse en son fort intérieur souhaitait recommencer avec lui , et moi je n’attendais que cela.

Nous voilà pari chez lui donc. On s’arrête chez le pâtissier car nous avions prévu d’amener le dessert et les bulles. Je sentais mon épouse un peu tendu, même si elle ne laissait pas paraitre. Arrivé chez lui on se claque la bise, on parle voiture bien sur, puis de tout et de rien. La soirée se déroule merveilleusement bien, tout le monde est détendu. Les bulles aidant cela.

A la fin du repas, on se met dans le salon pour prendre un café. A un moment iI se lève, et revient avec un paquet dans les mains. Il le tend à ma femme, en lui disant pour me faire pardonner de la dernière fois. Avant de l’ouvrir, je la vois rougir, se lever, et le remercier en lui faisant la bise.Il ouvre une autre bouteille de bulles et nous sert une coupe et nous trinquons en l’honneur de la réussite de la soirée.

Ne la voyant pas ouvrir son paquet, j’interroge ma femme en lui faisant part de mon étonnement. Elle l’ouvre délicatement et nous découvrons une parure de lingerie. Soutien gorge, porte jarretelle, et string sexy le tout accompagné d’une paire de bas. Sans doute gênée par la délicate intention de notre hôte elle boit d’une traite sa coupe de champagne.

Il lui demande si cela lui plait, et lui fait remarquer qu’elle devrait l’essayer pour savoir si cela lui va. Je fais une parenthèse pour préciser que je lui avais conseillé d’enlever les étiquettes connaissant ses intentions. Mon épouse surprise remarque qu’elle ne va pas les essayer là devant nous deux. Insistant , nous arrivons à la décider de le faire, notre hôte mettant à sa disposition sa chambre pour l’essayage,

Pendant qu’elle s’absente notre hôte me fait la remarque de son envie de la baiser, Je lui répète qu’elle décidera seule, de mon côté je ne lui interdirais pas. Mon épouse revient toujours en jeans et pull, mais pieds nus. Elle passe ses mains sur sa poitrine et ses fesses pour nous montre que sa lingerie lui convient niveau taille. On rigole en regrettant de ne pas la voir, et on insiste un peu pour pourvoir la découvrir en sous vêtement. En plus comme le fait remarquer notre hôte, elle n’a pas essayé le porte jarretelle et les bas. Elle s’assoit sur la table basse nous regarde et nous demande si en fait, il lui a offert cette parure pour la voir avec. Il lui répond : pas que. Elle prend le reste de la lingerie et repart dans la chambre. Notre hôte me réitère l’envie de la baiser.

Quand elle revient elle avait toute sa lingerie et remis ses chaussures. Elle se positionne devant nous en nous demandant notre avis. Bien sur on la trouve magnifique, et j’ajoute très désirable. Elle se tourne et c’est à ce moment que tout dérape.

La ficelle de son string est tournée sur elle même, ce que notre hôte lui fait remarquer. Il ajoute qu’il va bien la remettre. Il prend la ficelle entre son pouce et l’index et commence en descendant entre ses fesses. Ne voyant pas de réaction de sa part, il continue jusqu’à son entre jambes, puis je vois qu’il s’arrête. Il bouge ses doigts sans bouger sa main quelques instants. Je l’entends lui demander si c’est bon ce qu’il lui fait. Et ma femme de répondre tout doucement , oui continue. Il se lève, et passe sa main devant. Devinant ce qu’il fait, je me lève et m’installe devant eux. Il a une main dans le string, l’autre sur sa poitrine. Il baisse le string , je le vois alterner les caresses sur le clito, et la doigter. Ma femme ferme les yeux et tente de mettre ses mains sur lui.Il ne veut pas déclarant qu’il veut qu’elle jouisse avant qu’il la baise. Ma femme lui réitère de continuer. Il lui enlève le soutien gorge et le string, et s’il continue à lui masser le clito, en même temps il la doigte avec l’autre main. Je ne me souviens plus le temps que sa cela dure, mais je vois ma femme fléchir les jambes légèrement signe qu’elle va jouir. il lui parle en des termes crus (je ne m’en souviens plus des termes), et j’entends ma femme lui répondre qu’elle est prête à lui faire tout ce qu’il veut. Je ne sais pas ce qu’il lui dit dans son oreille, mais ma femme se met à jouir, en criant qu’elle est une salope et une pute, tout en écartant bien les jambes.

Passé ce moment, elle se retourne, le déshabille, et se met à genoux pour le sucer. Elle en profite pour lui lécher les couilles aussi, ce qui déclenche que lui, une forte envie de baiser. Il la lève, l’installe à genoux sur le canapé, se protège et vient la prendre en levrette en l’insultant. Je me branle en entendant ses couilles lui claquer les fesses. Ma femme n’arrête pas de lui dire de continuer comme un signe d’encouragement. Au bout d’un certain moment, j’ai une folle envie de venir devant elle pour me faire sucer, mais trop tard, ma femme a un deuxième orgasme et ses cris déclenchent l’éjaculation du partenaire.

Je me retrouve à éjaculer dans ma main. Je viens l’essuyer sur le corps de ma femme qui est en transpiration. Notre hôte lui propose gentiment de passer à sa salle de bain.Pendant qu’elle se douche, il me dit avoir adoré et que si ma femme le veut bien, on pourrait se voir pour jouer totalement. Je ne lui réponds pas de suite, mais tout en connaissant la réponse de ma femme, je lui dis que je lui en parlerais.

Elle revient, à poil dans un drap de bain, continuant à s’essuyer sans pudeur devant nous. On se rhabille, et après après bu un grand verre d’eau, nous prenons congé de notre hôte, toujours à poil. Quand il nous demande quand on se revoit, je regarde ma femme qui lui répond, quand ta femme ne sera pas là. On se claque la bise et nous rentrons chez nous.

Nous le reverrons bien sur pour d ’autres jeux, plus excitants, plus hards aussi.

Que je vous raconterai si vous le désirez

3 commentaires

NOTRE DEUXIEME FOIS (SUITE)

Par Cokin&Cokine le 20 janvier 2022

Délicieux récit et très belle soirée, excitante à souhait.

NOTRE DEUXIEME FOIS (SUITE)

Par FDorenavant le 10 novembre 2021

Très sympa comme suite et avec du tact, cela me rappelle des souvenirs. Mon impression (désolé mesdames mais je reprend juste l’expression du récit) d’emmener la vache au taureau a vite disparu quand elle y allait toute seule et sans moi. Cela ne devrait pas tarder pour vous deux ?

NOTRE DEUXIEME FOIS (SUITE)

Par Cmoi le 8 novembre 2021

C’est très excitant comme récit...
Je m’imagine à votre place ainsi qu’à celle du complice... Vous avez du tous les 3 prendre un sacré pieds.

Vivement la suite...

Madame donne envie d’en découvrir bien plus sur elle...