Mon histoire de cocu

Par cocuheureux le 8 juin 2020 3
Dans Expériences de candaulistes

Bonjour à tous,

J’ai déjà témoigné sur ce site il y a plusieurs années. C’était au début de notre expérience candauliste avec un homme qui a beaucoup compté dans notre vie et qui, malheureusement, est décédé.
Suite à cette histoire nous avons vécu un grand vide pendant lequel ma femme ne souhaitait pas de nouvelles aventures.
Il y a 2 ans, presque jour pour, elle est allé voir une osthéo un peu particulière. On lui avait recommandé cette personne car elle manipule et elle touche mais avec un côté très "psy" que ma femme voulait expérimenter.
Je vous raconte ça car c’est vraiment assez incroyable. Cette osthéo a décelé chez ma femme un blocage au niveau du bassin qui, d’après elle, avait des conséquences sur certains blocages que pouvait éprouver ma femme à la fois sexuellement et vis à vis des hommes. Il est vrai qu’elle a connu dans sa pré adolescence une histoire qui lui a laissé quelques vilaines traces psychologiques et une certaine méfiance vis à vis des hommes et de la virilité.
Cette osthéo lui a dit qu’après cette séance le regard des hommes sur elle allait changé et qu’il se produirait surement quelque chose ! C’était assez incroyable et en même temps ma femme reste attireé malgré cette longue pose par d’autres hommes que moi. Tout était donc possible.
Un mois passe et un jour ma femme se fait aborder par un homme lors d’un événement auquel elle participait. C’était début juillet, il faisait une chaleur incroyable et cet homme ne lui a pas fait particulièrement de l’effet. Il était un peu dégoulinant à cause de la chaleur et il a réussi à bafouiller quelques mots pour l’inviter à prendre un verre. Ma femme ne pouvait pas, elle a donc refusé mais il a réussi à obtenir sa carte de visite et 2 jours plus tard elle a reçu un sms.
Evidement je l’ai encouragé à aller plus loin, ce qu’elle à fait en acceptant un café. Lors de ce premier rendez-vous elle a très vite annoncé la couleur. Mariée, ouverte mais le mari est au courant. C’est alors que l’homme à commencer à évoquer le candaulisme et elle a compris qu’il savait de quoi elle parlait. Il avait sans doute un côté libertin. A la fin de ce rendez-vous, il a fait un geste assez osé, il s’est levé et au dessus de la table il l’a embrassé.
Contrairement à la première fois, ma femme a été beaucoup plus charmé par cet homme. Une certaine assurance, intelligence, un mélange entre virilité et subtilité et évidement une connaissance des situations candaulistes. Marié lui aussi donc très discret.
Après ce premier rendez-vous ma femme était tout émoustillée et elle m’a clairement annoncé qu’elle souhaitait aller plus loin avec lui, elle a même affirmé qu’elle souhaitait avoir une aventure avec lui mais sans que j’intervienne même si elle me mettrait au courant de tout ce qui se passait...
Et voilà une nouvelle aventure qui commençait... Aujourd’hui ça va faire 2 ans qu’il est entré dans notre vie et je vais vous raconter ces 2 années qui ont beaucoup fait évoluer ma femme et ce n’est sans doute pas terminé...

3 commentaires

Mon histoire de cocu

Par amoureuxdemafemme le 10 juin 2020

On dirait tout moi ce cocufieur... Je ne me souviens pourtant pas de m’être occupé et d’avoir fait mouiller ce si joli et appétissant petit minou ???
Tout le monde ici doit maintenant plus ou moins savoir que plus c’est long et plus c’est bon... Appliquez donc cela à la notion du temps qui passe, plutôt qu’à la taille des attributs du mâle, et ça va vous donner une bonne idée de l’intensité des plaisirs qu’elle va pouvoir expérimenter avec lui !
Bon, je dis ça, je n’en sais rien mais je la sens prête. Et chapeau bas à monsieur le mari pour lui permettre de vivre ses plaisirs de femme (ainsi que pour la qualité de son récit)

Mon histoire de cocu

Par cocuheureux le 9 juin 2020

Suite à ce premier rendez-vous, il y en a eu plusieurs qui ont très vite évolué vers plus d’intimité. Baisés, caresses. Ma femme découvrait petit à petit cet homme et des particularités qu’elle commençait à beaucoup apprécier : il embrasse bien, il est doux, il a de belles mains, il a un torse très poilu et elle adore ça. Comme je l’ai déjà dit, il est plutôt viril, assez costaud et sportif. Surtout elle apprécie sa conversation et sa finesse.
Tout commençait bien jusqu’au moment où j’ai compris qu’elle souhaitait que je n’intervienne pas... Là les choses se sont compliquées car j’ai eu du mal à accepter cette situation.
Nous sommes parti en vacances pour l’été, ce qui a mis un peu de distance et nous a permis de faire le point tout en étant très excité par la situation. Il était très présent dans nos ébats et ma femme était devenue très chaude en pensant à lui. Ce qui fait qu’à la rentrée elle était mûre à point et j’avoue que moi aussi, j’ai donc accepté qu’elle fasse une première rencontre seule avec lui à l’hôtel.
J’ai beaucoup regretté cette acceptation car je pense que l’homme doit être présent même de façon minime. Ils se sont donc vu à l’hôtel toute une après midi. Curieusement il ne l’a pas prise. Ma femme à trouvé qu’il n’était pas très actif sur le plan de l’érection mais en revanche avec ses doigts et sa langue, un véritable expert ! Il l’a fait jouir de nombreuses fois de cette manière et même si elle a réclamé d’être prise, il ne l’a pas fait prétextant vouloir attendre pour mieux laisser le désir monter. J’ai trouvé cela étrange mais en même temps très respectueux mais, à l’époque je manquais d’informations pour mieux comprendre.
Il a été en tout cas très subtil et très sensuel, ce qui a plu beaucoup à ma femme. En même temps elle a découvert son corps qu’elle a beaucoup apprécier en particulier parce qu’il est plutôt bien bâtit, poilu, qu’il a une queue assez épaisse avec un gros gland mais surtout une très grosses paires de couilles et c’est une chose que ma femme apprécie beaucoup ! Donc tout commençais bien sauf que je n’étais pas de la partie et que ce n’était pas prévu que j’en sois avant un certain temps. J’ai donc bloqué la situation et même si ils se sont revus, plus rien de sexuel n’était possible avant de régler cette question.
Nous avons donc organisé une rencontre à trois qui finalement a évolué vers une chambre d’hôtel. J’ai donc assisté à leur ébats, la queue dure et droite comme un i pendant toute la soirée. J’ai pu constaté la grande complicité physique qu’il y avait entre eux de façon instinctive, ce qui m’a fait un peu peur car je ne m’attendais pas du tout à une telle intensité. En revanche il n’a pas bandé et a eu un gros soucis avec le préservatif. A priori les 2 n’étaient pas amis ! Ce qui évidement posait un problème sérieux car pour moi un cocufieur doit bander dur, longtemps et être plus actif que le cocu... C’était mal parti avec lui... A suivre...

Mon histoire de cocu

Par Lydy.you le 8 juin 2020

Très beau récit merci de le partager avec nous et en plus ça nous met l eau a la bouche on attend la suite bise