Ma femme est devenu une chienne grâce a son amant dominant et pervers(1 la révélation)

Par Jedi le 20 septembre 2019 2
Dans Expériences de candaulistes

Pour les présentations, moi c est M 35 ans et ma femme C 33 ans. Nous somme ensemble depuis 15 ans.
Un couple de trentenaire dans la force de l âge avec deux enfant.
J aime C comme un fou et c est la femme de ma vie, j aime tout chez elle ses formes pulpeuses, sa bouche, ses petit sein en forme de poire, sa chatte, son cul, enfin tout quoi, elle m existe au plus au point.
Pour être sincère cela fait depuis plusieurs années que je traine mon fantasme candauliste, sans jamais pouvoir en parler à C. Je pense que cela à commencé il ya plus de 10 ans lorsque ma femme et moi nous avons été séparé pendant 8 mois pour raison professionnel.
Le manque d activités sexuelle avec C ainsi que la solitude m’ a poussé a toujours plus de consommation de film porno qui deveinrent fades et sans saveur.Je me suis donc tourné sur les récits érotiques qui à mon sens sont beaucoup plus cérébral ce qui m exicite beaucoup plus qu un vulgaire gonzo.Au fur et à mesure de mes lectures je me suis rendu compte que j était hyper excité par les récit de cocu, d adultère, de triolisme hhf, et de "candaulisme" ! Je venais de découvrir mon fantasme ultime le candaulisme. Je revais a présent de voir ma femme baisé par un autre homme et me suis mit à imaginer C en compagnie de son amant. Elle était loin de moi à ce moment là et je me demandais ce qu elle faisait en mon absence, un sentiment étrange se propageait en moi, mêlant jalousie et excitation !
Cette période de séparation fini ce fantasme est resté en moi et désormais je ne peut me branler et jouir que si j imagine ma femme prise par un autre.
Dernièrement je pu enfin lui avoué ce fantasme des plus tabou lors d une soirée arrosée avec des amis. La discussion avait dérapé sur le cul et je profitais de me retrouver seul avec elle pour enfin lui dire ce que je cachais en mois depuis toutes ces années.
Elle eu une réaction excessive comme à son habitude.
C : tu ne m aime plus, tu veut que j aille voir ailleurs pour que tu puisse en faire autant etc ...
Je l est rassuré en lui disant que justement c est parce que je l aimait comme un malade que je pouvait justement imaginer ce genre de chose, que c était une preuve d amour de fou que de la laisser prendre du plaisir avec un autre.
Je la comprend cette révélation la fait redescendre de haut car sexuellement nous avons toujours été sur la même longueur d onde. Sans être prétentieux j ai toujours réussi à la faire jouir malgrès la taille de mon sexe(14 centimètre au garrot) que j ai toujours trouvé trop petit. C m a souvent rassuré sur ce sujet me disant que la taille importe peu et que je savais y faire en matière de cul, ma langue, mes doigt, ma bite l on toujours amené à la jouissance. Mais c est plus fort que moi je l imagine prise sans cesse au main d un amant puissant monté comme un âne la démontant comme une chienne !
C à toujours aimé sans se l avouer la baise un peu bestial et qui de mieux qu un homme dominant avec un chibre monstrueux pour la combler plus que je ne saurais le faire ?
D ailleurs je senti suite à cette révélation que nos partis de baise avait quelque peu changé, plus j était bestial voir brute dans ma façon de faire plus elle prenais du plaisir.
C me demandais plus souvent d introduire des toys, qu elle avait jusque là boudé, dans nos ébats. Et celui qu elle me demandais le plus souvent était un gode réaliste à ventouse d à peut près 20 cm et d une largeur de 5 cm qu elle avait trouvé trop gros à l époque ou je lui avait offert. J avais rêver en secret qu on aurais pu s en servir comme d un complice lors de nos parties fine et la sa dépassait mes espérances car c est elle qui l a introduit peu à peu dans nos jeux. Elle se dilatais la chatte avec pendant qu elle me suçais ou que je lui bouffais le cul et elle jouissais comme jamais !
A force de répétition je me suis dit que peu être l idée d un plan candau avait peu être fait son chemin et avait peu être envahi ses propres fantasmes.
Quelques semaines plus tard elle me dit après une baise endiablés qu elle serais peu être partante pour tenter l expérience, que la vie est courte et qu elle ne voulais pas mourir sans tenter des truc fou.
Un mélange d excitation extreme et de jalousie s empara de moi à ce moment là, mon sexe se redressa d un coup à m en faire mal au ventre ! Dans ma tête je me suis dit mais quelle blague, elle qui était si outré lors de ma révélation et maintenant c est elle qui me pousse dans mes retranchements. Deplus des expériences elle en avait fait avant de me rencontrer et même pendant que nous étions ensemble, sans mon accord,il est vrai que c était avec des femmes car elle est bi mais tout de même.
Au vu de ma timide contestation et de l effet que ses parole eu sur moi elle me dit : arrête de faire ton jaloux je voit bien que ça t excite au max et tu peut pas me le cacher car ces derniers temps on a fait des baises de folie avec le gode, on va pas se mentir on est tous les deux hyper chaud à l idée de convier un complice à nos jeux.
Je suis resté sur le cul, elle m avoua ensuite que depuis la révélation de mon fantasme elle n arrêtais pas d y penser, qu en cachette elle se godais avec le gode ventouse, qu elle s est même à plusieurs reprise doigté la chatte avec 4 doigt dans les toilettes du taf tellement elle mouillais comme une chienne à l idée de se fantasme inassouvi.
Elle ne pu finir se qu elle me racontais que je ne pu m enpécher de lui enfoncer ma bite dur comme du bois au fond de sa gorge. Je la doigtait comme un sauvage lui enfonçant 4 doigts en largeur, je l attrapais par les cheveux pour lui enfoncer mon chibre jusque au couille, sa salive ruisselais entre ses sein pour finir de couler jusqu’à sa chatte pour encore mieux la lubrifier où ma main rentrais presque en entier ! Je fini par soulager dans sa gorge un long jet de foutre qu elle avala cul sec. Se fut d une rare intensité, on a kiffé se moment.
Elle me dit : tu voit on est sur la même longueur d onde on peut passer à la suite.
Nous avons longuement échangé, fixé des règles de confiance et nous sommes mis d accord sur le fait que l idée venais de moi et que c était donc à moi de tout organisé, elle validerais ou non le profil mais qu elle me faisait confiance pour tout le reste.
Maintenant c est a moi de jouer, il faut que je trouve la bonne personne pour réaliser ce fantasme tant rêver...

2 commentaires

Ma femme est devenu une chienne grâce a son amant dominant et pervers(1 la révélation)

Par Jedi le 22 septembre 2019

Salut, c est vrai que c est un fantasme lourd à porter et que nous sommes bon nombre d homme à ne pouvoir l avouer à sa femme. Merci pour ton com et je t invite à lire la suite et donner ton avis sur ce qui va suivre. Merci

Ma femme est devenu une chienne grâce a son amant dominant et pervers(1 la révélation)

Par Mercedes le 21 septembre 2019

Bonjour jedi,

En lisant votre récit je me retrouve car je suis je ressens la même choses que vous et ma femme à réagi comme la vôtre mais elle ne veux pas entendre plus même si je lui en parle de temps en temps. Je suis imaptient de connaître la suite de votre histoire.