Les choses se concrétisent...?

Par Deessek le 21 mars 2021 1
Dans Expériences de candaulistes

Bonjour à toutes et tous,
Voilà environ quatre ou cinq ans, après une vie bien remplie avec des hauts et des bas, deux enfants et une trentaine d’années de mariage au compteur de notre beau convoi, que j’essaie de radicaliser ma chérie, non pas pour la voiler mais au contraire, la dévoiler...
("radicaliser" n’est bien évidemment utilisé que pour la petite touche humoristique que tout le monde aura compris mais ça va mieux en le disant..).
Pour planter un peu le décors, ma chérie qui est une femme terriblement bien faite et fait tout pour le rester, a toujours suscité l’envie et notamment les regards en coin des types en couple dans les magasins, au bras d’une maman concentrée sur le choix de l’achat imminent du paquet de nouilles et qui pourrait les étriper si elle s’apercevait que papa continue à regarder le menu bien qu’il ait choisi son plat...
Ma chérie aime plaire, elle aime séduire mais sans aguicher, sans forcément s’habiller en jupe à ras la salle des fêtes ou en décolleté laissant deviner la marque de sa petite culotte. Non elle s’habille sexy mais sans plus..
Évidemment, la meute de prédateurs qui lui tourne autour depuis tout ce temps a engendré deux ou trois trous dans la raquette et par la même occasion deux ou trois coups de canif dans le contrat de mariage. Le SAV de l’église qui nous avait pourtant fait promettre fidélité et tout le toutim étant fermé pour durée indéterminée, j’ai dû ronger mon frein comme un grand et me dépatouiller d’avec tout cela car je ne me voyais pas la quitter et n’en ai jamais eu la moindre envie.
J’ai été très en colère mais, bizarrement et voici enfin un lien avec mon inscription ici, plus sur la trahison qui me taraudait jour et nuit, que sur l’acte en lui même que l’on pourrait finalement comparer à de la simple mécanique pour se rassurer...
En fait, il y a une logique à tout ça, j’ai voulu une femme belle, attirante, sexy et ses prétendants n’ont eu qu’à se montrer en Belmondo ou en Statham pour faire le pan pendant que je lui ramenais ma tête des mauvais jours lorsque ma journée de boulot s’était mal passée, ou mon minois déconfit lorsque j’avais passé 48h00 à me battre contre une gastro de passage..
Je me suis amusé à penser que Jason Statham himself pouvait avoir aussi la tête enfoncée dans la cuvette de temps à autre lors d’une gastro Américaine.. (même ça ça a plus de gueule, "gastro Américaine"... Y sont fort ces ricains !! ) Ça m’a fait sourire mais pas rassuré car quand il tournait autour de ma belle, c’était en habits d’apparat, avec les dents bien blanche et un costard de vendeur de machine à laver..
De ces expériences, je retiens quand même une sorte d’excitation, inconnue jusqu’alors, à l’idée d’imaginer ma princesse se faire tripoter au bureau (l’un d’eux était son patron), ou encore aller s’isoler avec lui pour lui faire une pipe torride avant de s’abandonner et lui donner son corps....
A très vite pour la suite..

1 commentaire

Les choses se concrétisent...?

Par kokinjoueur le 22 mars 2021

Bonjour, très beau récit, qui donne envie d’en savoir plus. Alors, oui, à très vite pour la suite.