Le test (suite)

Par neocandau le 25 juin 2019
Dans Expériences de candaulistes

On discutait ac Tony de leurs baises lorsqu’ils se voyaient et j’ai appris notamment il l’avait sauté plusieurs -à la demande de Fiona- ds des lieux insolites tels parkings souterrains, ds les toilettes d’un cinéma alors qu’ils s’étaient croisés ac des personnes différentes. On s’est regardé en souriant, nous bandions tous les 2...Fiona était allongée sur le ventre, cuisses ouvertes, on avait une sublime vue sur sa chatte encore poisseuse de la baise d’avant. On s’est dirigé vers le transat et on a commencé à la masser, moi les épaules et le dos, lui les jambes et les fesses. Il écartait bien ses 2 lobes et on pouvait entendre le délicieux bruit de ses lèvres que se decollaient. Puis il m’a demandé s’il pouvait s’assoir sur Fiona (qui profitait de ces caresses à 4 mains). Tout en la massant il faisait glissait sa grosse queue luisante de mouille ds sa raie. Je me suis posté derrière pr mater le spectacle et j’ai pu admirer la puissante queue pénétrer facilement la chatte de ma femme. Ses mouvements étaient lents et profonds et arrachaient des couinements à ma chérie. Puis il lui a demandé de se mettre à 4 pattes, elle s’est exécutée en se mettant le visage et les seins bien à plat sur le transat, les fesses totalement offertes. Ds cette position, arriva ce qui deva arriver, Tony s’est mis à littéralement la defoncer...Sa queue ressortait presque à chaque pénétration et ses couilles gonflées frappaient fort sur son clito. Fiona encaissait ses coups bite en grognant. Les 2 amants se chauffaient mutuellement en étant crus l’un envers l’autre. Ma femme devenait une vraie salope et le mieux c’est que ça multipliait mon excitation. Tony "t’aime ça te faire defoncer le minou comme ça" Fiona "Baise ma chatte, ma chatte de femme mariée, t’aime baiser des femmes mariés toi hein ?" Tony "des femmes mariées ac des chattes à baise comme ça y’en a pas bcp". Puis Tony pointa sa queue devant le cul de Fiona et délicatement il l’encula profondément sans aucune protestation de ma femme. Le volume sonore de ses râles avait augmenté tout comme le rythme de la pénétration. Quel délice ! Elle avait la chatte éclatée (il n’y avait pas d’autre mot) et le cul rempli...Ses doigts se sont mis à caresser son abricot, son second orgasme etait proche...Tony accelera le rythme et lui cracha tout son jus ds son cul...Ma femme partit ds une jouissance intense, je les suivis en me branlant rapidement...Tony se retira, on pouvait observer ses 2 trous dilatés et remplis. Son sperme coulait d’un trou vers l’autre...Ouf j’étais admiratif de ce que je voyais...Après avoir repris nos esprits nous nous sommes quittés fatigués ms heureux et amoureux. Fiona m’a embrassé tendrement et m’a remercié pr ce moment...
A très vite pr la suite du voyage...

Soyez le premier à commenter cette contribution