Le plaisir de l’offrande et du partage...

Par cellequejaime le 14 août 2020 5
Dans Expériences de candaulistes

J’ai découvert par le biais du candaulisme, le plaisir de l’offrande et du partage en lien avec la sexualité, mais surtout une variété et une intensité d’émotions que je ne soupçonnait pas.

Quel plaisir que celui d’offrir à sa femme la liberté sexuelle et la possibilité de goûter à d’autres hommes, d’autres plaisirs et jouissances.

Quelle émotion que celle de voir et entendre sa femme se donner et s’abandonner à un autre que soi, de croiser son regard lorsqu’elle jouis ou que son amant jouis en elle.

Quelle surprise que celle de voir sa femme prendre un immense plaisir à montrer à son mari comme elle peut être salope et cochonne avec d’autres hommes et leur accorder des plaisirs et pratiques qu’elle refuse à son mari, comme par exemple la sodomie.

Quelle fierté que celle de voir sa femme susciter le désir et l’excitation d’autres hommes, de la voir capable de les bouleverser et les faire jouir (en général deux à tris fois).

Quel plaisir également de partager sa femme et d’offrir à d’autres hommes la possibilité d’y goûter et de jouir de ses nombreux charmes, dont ses jolis et doux petits pieds. Etant moi-même fétichiste du pied, je prends beaucoup de plaisir à les partager avec d’autres fétichistes.

Enfin quel bonheur que de contempler en se masturbant, le doux spectacle des ébats tendres ou torrides de sa femme, avec un recul qui permet l’accès à de nouvelles et intenses émotions.

Puis, cerise sur le gâteau (ou plutôt crème sur le gâteau), sentir l’odeur et le goût de la semence d’un autre mâle sur le corps détendu et apaisé de sa femme. Embrasser sa bouche maculée de sperme dans un doux baiser, lécher quelques goûtes de ce nectar sur sa poitrine (ou la caresser avec), et enfin, fin du fin, lécher sur sa chatte béante et comblée de plaisir le cocktail de leurs jouissances mélangées.

Cela fait plus de douze ans que j’ai découvert et goûter à ces divins plaisirs et je ne suis pas prêt de m’en lacer... et Madame non-plus...

PS : Les amants auxquels elle se donne sans préservatifs sont des amants de longue date, fiables et testés, ce sont également des hommes marié ou en couple (elle aime satisfaire et faire jouir les hommes insatisfaits sexuellement dans leur couple, et leur offrir ce que leurs femmes ne peuvent leur offrir).

Bon plaisirs à toutes et tous

5 commentaires

Le plaisir de l’offrande et du partage...

Par cellequejaime le 18 août 2020

C’est tout à fait cela Alex... merci pour ton témoignage.

Le plaisir de l’offrande et du partage...

Par cellequejaime le 18 août 2020

Merci Nicole pour ce beau et sincère témoignage...

L’amour c’est comme la cuisine, il est bon parfois que sa femme soit assaisonnée d’autres semences... histoire de découvrir d’autres odeurs et saveurs...

Le plaisir de l’offrande et du partage...

Par Mugler le 17 août 2020

J aimerais tant vous suivre sur ce chemin voluptueux

Le plaisir de l’offrande et du partage...

Par jack1950 le 17 août 2020

Alors qu’après la naissance de notre premier enfant, j’étais devenue la maitresse de mon KINE car oui le sexe me manquais. Jacques l’ayant appris et m’ayant pardonné, je suis restée 16 ans sans autres rapports qu’avec mon mari.
Et donc quel étonnement pour moi quand mon mari m’a demandée de reprendre un amant.
Mais oui j’ai cédée a sa demande et j’ai repris un amant, puis 3 et enfin un troisième.
Oui je sais que Jacques m’aime, et m’aime encore plus depuis que j’ai mes amants. Oui il adore de me savoir remplie du sperme de mes amants, de savoir mon corps remplie du gout et des odeurs de l’amour.
Oui Jacques regrette que je n’aie pas repris un amant beaucoup plus tôt et je dois dire que je le regrette aussi, car pour moi ce n’est que du bonheur de savoir mon mari prêt a me prendre ou me reprendre alors que je viens de jouir avec mon amant et être remplie de son sperme.
Oui j’ai aussi fait la promotion du candaulisme auprès de certaines amies, qui m’ont remerciées par la suite (et leur mari aussi) de leur avoir fait connaitre une nouvelle façon de vivre.
Nicole

Le plaisir de l’offrande et du partage...

Par ALEXETFLO le 16 août 2020

Bonjour,

Plaisir difficile à décrire que celui du mari candauliste, mais dont vous arrivez bien à en parler.

Et oui nous sommes tout en contradiction, si je puis dire, nous adorons nos épouses, nous les choyons, les voulons heureuses qu’elles savourent les plaisirs multiples de la vie sans oublier ceux sexuels bien sur.

Lui offrons ou donnons leur liberté sexuelle pour notre plus grand plaisir de la voir (ou savoir) jouir avec un autre. Nous l’admirons tout aussi élégante que la voir devenir la pire des salopes et se prélasser dans la pire des luxures.

En deux mots nous la voulons "Reine et Pute".

CELLEQUEJAIME, merci pour ce joli témoignage, bien sur je vous rejoins sur le plaisir que j’ai à découvrir ma Florence pleine de sperme de son (ses) amant(s)

Alex