La foire aux huitres

Par Patrickdk59240 le 7 octobre 2019 1
Dans Expériences de candaulistes

Foire aux huitres
Ce Week end, nous étions à la foire aux huitres, nous y sommes allés deux soirs de suite…
Barbara aime les huitres…le premier soir l’ambiance est bonne nous dansons et rentrons vers 2 h du matin…
Samedi, elle me dit qu’elle a envie d’y retourner, elle s’est amusée à danser…nous nous sommes amusés à danser…
Ok voilà que nous y retournons et comme à l’accoutumée, il y a une longue file d’attente pour être servis, alors nous décidons d’aller prendre une coupe au bar, avant de nous installer près de la piste de danse…il y a là un mange-debout sur lequel nous posons les coupes après avoir demandé l’autorisation aux occupants déjà présent dont un mec d’une quarantaine d’année, brun aux yeux bleus…

Nous partons danser, revenons boire un peu de champagne et faisons cela jusqu’à ce que les coupes soient vides….Barbara a encore soif, je lui propose d’aller chercher une bouteille de vin blanc et une planche apéro…la bouteille vite acquise je la dépose sur la table et pars chercher la planche apéro…il y a un dizaine de personnes devant moi….cela dure 20 minutes avant que je ne sois servi et revienne auprès de la piste de danse….la bouteille et les verres sont là….mais pas Barbara… la musique est un slow…

Je fais un tour d’horizon sur la piste de danse et vois Barbara en train de danser avec le beau brun….
Elle semble souriante, et même rit parfois de ce que son cavalier lui dit…lorsqu’ils reviennent elle propose un verre à son nouvel ami puis m’invite à mon tour à danser. C’est un rock, je la fais tourner autour de moi…lors de notre retour à la table, nous sommes félicités pour notre façon de danser…
Nous avons l’habitude de danser à deux mais cela ne vaut pas de félicitations…ce garçon est un flatteur !
Nouvelle série de slow, et je n’ai pas le temps d’inviter Barbara…que Jérémy, c’est son nom m’a devancé, Barbara me lance un sourire et me dit « le second slow est pour toi… »
Ils dansent fort serrés pour des inconnus, mais cela ne me dérange pas, j’ai lu dans les yeux de ma belle...
Jérémy a les mains un peu baladeuses, Barbara corrige en souriant…
Arrive le second slow et Barbara change de cavalier… Elle m’embrasse puis me dit que son précédent cavalier est un charmeur…
Ce à quoi je réponds : « t’a-t-il charmée »
« Oui, et la réciproque est vraie ! » éclat de rire de ma belle… « Il danse très serré, et j’ai senti qu’il était séduit » Nouveaux rires…
Nous retournons auprès du mange-debout et décidons d’aller chercher nos repas, notre ami n’a pas mangé et nous demande si nous serions ok pour partager le repas… Barbara accepte.
Quelques temps plus tard, nous sommes à table, Barbara est en face de notre nouvel ami, nous bavardons, échangeons quelques banalités puis retournons danser….
Vers une heure du matin, nous souhaitons rentrer et nous signalons notre départ à Jérémy qui nous demande si nous allons à Dunkerque centre et pourrions le déposer…c’est une fois de plus Barbara qui répond la première par l’affirmative.
Lorsque nous arrivons à la voiture, Barbara dit à Jérémy : « Donnes l’adresse au chauffeur s’il te plait puis elle monte à l’arrière avec lui ».

« Chauffeur ! peut-on voir Dunkerque by night ? »
« Oui, Ma Dame, bien sûr »

Quelques centaines de mètres plus loin les nouveaux amants s’embrassent… je me dirige sur le port où je sais pouvoir m’arrêter si ça chauffe trop à l’arrière…on ne peut pas conduire efficacement si on a le regard rivé au rétroviseur…

Les amants sont très occupés à s’embrasser, et mon arrêt ne les dérange visiblement pas. La main de Jérémy est passée sous la jupe de Barbara et celle de Barbara vérifie l’effet provoqué par ses baisers…moi je me régale de la voir ainsi occupée mon sexe prend de plus en plus de place dans mon pantalon…
Barbara glisse lentement sur le siège pour mieux offrir son entrejambe, les doigts de son amant s’y faufilent, elle gémit de plaisir….
« Nous sommes un peu à l’étroit…viendriez-vous jusqu’à la maison ? » demande Jérémy
Barbara me regarde pour avoir mon avis... Son regard traduit une envie de découvrir son amant… Je me retourne, remets le contact et prends le chemin du centre-ville…

Nous arrivons dans un joli loft avec vue sur le port, la lumière est tamisée, notre hôte nous installe au salon, sert une coupe de champagne et s’excuse de nous abandonner quelques minutes… lorsqu’il revient il s’est changé et a visiblement pris une douche. Il est pieds nus, son torse visiblement musclé et dissimilé par une chemise blanche, son jean ne dissimule pas un début d’érection…
Sophie s’éclipse à son tour, puis revient avec un large sourire, elle se penche vers moi et me glisse sa culotte dans la main en m’embrassant… Notre hôte, assis en face de moi, n’a rien perdu du spectacle offert par la jupe remontant sur ses cuisses tandis qu’elle se penchait vers moi et m’embrassait sensuellement.
Je la connais bien et je sais qu’elle va encore être étonnante ce soir, elle tient sa proie et va en profiter…elle se dirige vers notre ami et s’installe à califourchon sur ses genoux, l’embrasse avec fougue, les amants vont démarrer un ballet érotique qui va me régaler.
Son chemisier sorti de la jupe, les mains de l’amant commencent une lente exploration, trop lente au goût de ma belle qui l’ouvre et l’enlève, lui laissant découvrir sa poitrine moulée dans un soutif de belle facture. Ce spectacle ouvre l’appétit de notre hôte, qui bien que sensible à la beauté du vêtement s’empresse de l’enlever pour lui gober les seins. La Belle adore se faire bouffer les tétons et c’est le moment que je choisis pour prendre mon téléphone et faire quelques photos… Ceci a le don de les exciter encore plus, chaque flash déclenche une nouvelle attaque sur le bout de sein et un nouveau gémissement de Ma Belle.
Un nouveau baiser des amants permet à Barbara de lui tomber la chemise pour lui rendre la pareil et lui mordiller les tétons, l’homme apprécie, il râle de plaisir…
Elle enlève la ceinture du pantalon, déboutonne la braguette et part explorer le sexe de notre ami qui n’a pas pris le temps de remettre un caleçon après la douche….
L’engin est tendu, veiné, et dès les premières caresses, l’homme montre sa satisfaction…Elle approche doucement sa langue du méat, lèche doucement le gland, puis le frein, le regard de son amant me remercie pour ce joli présent…
Bientôt elle lui tombe le jean et avale le chibre, l’homme apprécie, elle est experte… pour moi le spectacle est grandiose… la voir ainsi, a genou devant son amant, sa jupe retroussée qui m’offre un joli point de vue… sa bouche qui va et vient le long du sexe de son nouvel ami…. Elle se relève, lui demande une capote, et habille celui qui très vite maintenant la pénétrera. Elle se relève et s’empale sur le pieux dressé, Elle embrasse son amant en gémissant, elle aime celui qui l’envahit et lui procure déjà bien du plaisir…
Je profite de cet instant pour passer à mon tour à la salle de bain, les voir jouer, c’est bien, mais je voudrais bien les rejoindre dans leurs étreintes…je reviens nu et reprends ma place face à eux….
Après plusieurs minutes d’un va et vient actif…la belle se retire, elle se retourne et s’empale à nouveau, me faisant face cette fois, son sourire en dit long, mon sexe raidi attire la belle, il est temps que je lui donne à manger. Je me lève et m’approche, elle prend mon sexe et commence une divine fellation…
La voyant faire notre ami râle, jouit et explose dans la chatte de Barbara qui sent le liquide chaud à travers le préservatif, elle jouit à son tour et me fait exploser dans sa bouche…première jouissance commune de cette belle soirée...Les corps se séparent un instant puis reviennent se blottir dans le canapé. Nous prenons une nouvelle coupe de champagne tout en nous câlinant tous les trois… enfin Jérémy et moi, câlinant Barbara…

La Belle apprécie et caresse nos deux sexe qui reprennent peu à peu de la vigueur tandis que nous lui titillons chacun un téton, ces douces caresses la font mouiller de nouveau nous descendons le long de son merveilleux corps et gouttons tour à tour à son élixir d’amour, elle se laisse faire nous encourage, nous complimente même pour cette compétition de cunis qui la fait bientôt remonter au 7eme ciel, elle explose d’une juteuse luxure dont nous nous rassasions tellement que nos langues se touchent, attirée par ce délicieux breuvage….
Nous nous relevons, nos queues sont tendues, Barbara les attrape et y goutte tour à tour. Elle aime passer de l’une à l’autre, sucer les glands, les freins descendre jusqu’aux couilles puis revenir et gober les deux glands en même temps…. Elle nous provoque, nous mets au défi de jouir en même temps
« J’ai soif de votre foutre, Messieurs, arrosez-moi ! » son regard de braise nous enflamme et nous explosons sur commande, la quantité est telle qu’elle ne peut tout avaler, c’est la première fois qu’elle accepte une faciale, mieux qu’elle la demande…
Nouvelle pause champagne, bien méritée, le câlin est plus long cette fois… Nos sexes ont besoin d’un peu de temps…Barbara le sait…
La chaine hifi diffuse de « SADE », Barbara se lève et se met à danser, elle est nue sous son chemisier et a remis sa jupe elle est belle, provocante encore, elle m’invite à danser, m’embrasse et me remercie pour ce doux moment…
Notre ami se lève et nous rejoint pour danser et tandis que nous faisons un slow à trois je sens que la soirée n’est pas finie… Barbara nous embrasse alternativement puis, joueuse, colle nos trois bouches ensemble pour sentir les langues de ces deux amants…encore une nouvelle sensation…elle est d’humeur coquine et veut de nouveau être prise : « prends moi en levrette ! » me dit-elle en se penchant vers notre ami dont elle avale la queue encore un peu molle. Ce spectacle fait son effet et je n’ai aucun mal à retrouver toute la vigueur attendue par ma Belle… je la fourre littéralement tandis que notre ami revit aussi, son sexe tendu est attirant… Barbara se retourne puis s’agrippe à mon cou, ses jambes quittent le sol et elle s’empale sur ma bite bien dressée, elle invite notre ami à se coller à elle et à venir la pénétrer avec moi…. Nos deux bites glissent ensemble dans cette chatte offerte, nos couilles s’entrechoquent, nos va et viens profitent de la lubrification naturelle et abondante de Barbara. Elle crie son bonheur « vos bites sont bonnes, messieurs, j’en veux encore ! »
Nous prenons notre pied elle est coincée entre nous et nous sentons son plaisir…
La sensation de cette bite qui s’écrase contre la mienne me plait, Barbara part dans un nouvel orgasme… nous ne tardons pas à la rejoindre. Ce moment n’est que luxure et pourtant nous plait à tous les trois. Elle pose les pieds au sol, tombe dans le canapé et invite son amant à lui sucer le clyto…il s’exécute, cette sensation nouvelle pour lui (il me le dira plus tard) lui provoque une belle érection son sexe, découvert de sa protection est luisant et tendu… il lèche la chatte de Barbara, et goutte pour la première fois au sperme d’un autre homme… cette scène est tellement excitante que je m’agenouille et prends sa bite en bouche, sensation nouvelle et terriblement excitante… je découvre une nouvelle sensation…

Après un moment nous nous retrouvons sur le divan pour une dernière coupe et un dernier câlin…

Lorsque nous rentrons à la maison Barbara me fait l’amour une dernière fois et nous tombons endormis….

1 commentaire

La foire aux huitres

Par jack1950 le 8 octobre 2019

Ah les huitres, rien de tel que pour réveiller la sensualité ;
Nicole