Je n’ai pas su gérer ... mais ce fut un déclic !

Par Lefou le 12 septembre 2018
Dans Expériences de candaulistes

Après plusieurs trios mémorables, c’était la première fois que nous le faisions dans notre lit. Elle est arrivée sur le pas de la porte nu sur la pointe des pieds avec juste un serre taille, des bas blancs et son collier de perle. Un sourire merveilleux et dans un tel état d’excitation que l’humidité de son sexe lisse pouvait s’apercevoir. Quand elle s’est glissée entre nous, et pendant que Philippe l’embrassait goulûment, je l’ai immédiatement doigté puis prise pour jouir en quelques coups ... Les cuisses grandes ouvertes, son sexe luisants et Philippe a prit ma place et je vis son gros membre s’introduir en elle avant même que m’a semence eu le temps d’apparaître. Alors qu’il lui faisait l’amour langoureusement et merveilleusement bien (au dire de mon ex-femme) je me suis senti mal car totalement redescendu, assis au bord du lit. L’ayant remarqués en changeant de position et gênés, ils se sont interrompus. Philippe c’est habillé et si dans l’escalier j’ai esquissé un ... reste encore un peu... le coeur n’y était plus et il est sorti en me disant juste ... c’était déjà super. Retournant dans la chambre, Sandrine m’attendait, en pyjama et déjà dans les draps. Elle ne s’était pas douché pour rester dans les sensations de cet homme qui venait de la prendre et qui n’etait pas moi son mari. Tu es frustré ? ... Oui tu imagines, j’allais jouir et je le sentais bien, il était très dur et il n’allait pas tardé à m’inonder, tu sais comme j’aime vous avoir tous les deux... excuses moi j’ai mal gérer mon excitation et mes émotions répliquais je... (bien que moins endurant que Philippe je m’étais parfaitement contrôlé les fois précédentes, passant régulièrement spectateur découvrant au passage le confort du voyeurisme passif) C’est pas grave me dit elle en se tournant. L’excitation revenant, je l’ai sollicité sans succès et nous en avons parlé. Elle voulait rester dans ses sensations avec lui et voyant mon excitation, elle a passé sa frustration sur moi en me masturbant et en parlant de lui, de sa grosse queue, qu’il était plus suave tout en étant puissant, plus doux en quelques sorte. Tu crois qu’il va se branler pour se finir en pensant à moi .. me dit elle et je dû répondre ... bien sûr en imaginant ce que tu vas porter pour le rejoindre demain. J’avais déjà envie qu’elle le voit seul même si c’était déjà le cas. Elle continua avec ... Tu aimes voir ta femme baiser avec ton pote et J’ai explosé, m’aspergeant jusqu’au visage. Elle m’a dit quelque chose comme ... elle est bonne ta femme petit branleur et je suis devenu candauliste à vie. En me parlant je n’avais pas remarqué des allusions à leur liaison car bien avant notre premier trio (qui était arrivé facilement à cause de cela) elle avait cèdé à ses avances alors que mes fantasmes bien que plaisant lui paraissait impossible. Comme quoi il faut toujours garder espoir. Malgré tout, Philippe kiffait ma femme et il me rapporta qu’un soir de fête alcoolisé j’avais bavé. J’appris que ce salaud avait sauter sur la première opportunité à savoir une petite robe pour glisser ses mains baladeuses et l’embrasser mais que bien que repousser, elle avait fini par céder quelques semaines plus tard ! J’ai été un vrai cocu par ma faute avant notre premier trio et de me savoir candauliste ... D’excellent moment que j’essaye de le reproduire en ce moment ;-)

Soyez le premier à commenter cette contribution

Wyylde La plus excitante des expériences de couple
Wyylde La plus excitante des expériences de couple