Fontaine

Par beachbum le 15 juillet 2014 6
Dans Expériences de candaulistes

Nous sommes un couple libertin et avons quelques expériences de sexualité partagée avec d’autres couples. Voici une expérience récente qui vaut la peine d’être partagé avec vous, amateurs de candaulisme.

Nous avions rencontré un joli couple libertin dans un camping (Linda et Jean-Claude). Assis autour du feu, nous partagions nos expériences quand la dame aborda le sujet de l’éjaculation féminine.

Elle se qualifiait de femme-fontaine (!). Ma copine (Chantale) réplique qu’elle est incapable de gicler de la sorte. Jean-Claude répond alors que toutes les femmes peuvent gicler ; ce n’est qu’une question de technique. Intrigués, on leur propose alors de nous enseigner. Puisque Linda a ses règles, c’est ma copine qui sera volontaire pour la démonstration.

Une fois dans leur caravane, Jean-Claude commence à caresser et embrasser ma copine. Linda et moi restons en retrait comme observateurs. Jean-Claude commence par embrasser et caresser doucement ma copine. Ensuite, ils se déshabillent mutuellement.

Jean-Claude demande alors à ma copine d’appuyer ses coudes sur la table. Il passe derrière elle et insère deux doigts dans sa chatte. Il la pénètre dans un mouvement rapide et appuyé pendant de longues minutes. Ces mouvements sont intenses. Pas de caresses ou de douceur. Juste un pompage énergique. De toute évidence la technique fait effet, car Chantale gémie de plus en plus fort et agite son cul pour en demander plus.

Au bout de 10 minutes de cet intense traitement, ma belle laisse aller un jet liquide abondant qui arrose le sexe et les cuisses de son instructeur. Son cri profond ne laisse aucun doute sur sa jouissance.

Tous du long, je me suis contenté de resté le témoin passif de l’action. Ce fût extrêmement excitant même s’il faut ajouter que l’autre observatrice (Linda) m’a quand même un peu aidé en me masturbant doucement.

6 commentaires

Fontaine

Par alain56ans le 24 juillet 2014

beaucoup d’ecrit explique cette façon de pratiquer ! les femmes auraient un second point G , celui de l ’éjaculation
situé environ à l opposée du vrai point G
mais faut etre tres expert , en ce qui me concerne malgré quelques tentatives avec mon épouse ou ma maitresse je n’ai pas encore réussit a leur offrir ce nirvana

Fontaine

Par Amon le 18 juillet 2014

Joli texte auquel j’aimerais apporter quelques précisions concernant l’éjaculation féminine. Ayant faut découvrir cela a certaines de mes partenaires entre autre chose.

C’est avant tout un travail d’écoute, d’empathie. Ne croyez pas qu’il suffit de pilonner avec deux doigts pendant 10 minutes (belle performance d’ailleurs je doute pouvoir tenir aussi longtemps avant d’en avoir mal au bras. À plus d’un aller retour par minute ça doit épuiser). Il faut comprendre les réactions de l’autre, fusionner pour ne faire qu’un. Rentrer dans sa tête pour lui apporter exactement ce qu’elle désirs. C’est exceptionnel de réussir ça avec des femmes qui n’en n’ont jamais eu l’occasion.

Alors bon courage a ceux qui s’y essaient et félicitations a ceux qui y arrivent avec une partenaire qui n’a pas de prédispositions pour cela :)

Fontaine

Par zizou le 17 juillet 2014

c’est un bon partage

Fontaine

Par Maatkare le 17 juillet 2014

Moi aussi j’aimerais que ce soit aussi simple !

Fontaine

Par Jimson le 17 juillet 2014

J’aimerais bien savoir faire ça...

Fontaine

Par gecko45 le 16 juillet 2014

merci pour ce partage

Wyylde La plus excitante des expériences de couple
Wyylde La plus excitante des expériences de couple