Enfin un véritable partenaire de candauliste

Par New-Life-35 le 18 octobre 2022 2
Dans Expériences de candaulistes

Premier Contact avec D...

Depuis quelques jours je discute avec un membre d’un site libertin
Comme à l’accoutumée je n’en parle tout de suite à ma femme qui connaît mon penchant Candauliste, il faut dire qu’à plusieurs reprises elle a cédé à mes désirs pour cette pratique qui nous a valu des déboires et même quelques passages orageux dans notre couple,
Après plusieurs jours de discussions de haut niveau nous sommes séduits par sa façon de s’exprimer, il faut dire qu’il sait manier les phrases et je ne sais pas si une femme peut y résister,
Personnellement je suis séduit par ses textes et je me réjouis d’en faire part à ma femme . Cette dernière semble sous le charme à un tel point qu’elle me demande de garder les passages les plus savoureux que dis-je les plus sulfureux. Après quelques jours de dialogues le désir de se rencontrer se fait sentir, comme d’habitude la distance apparaît être un obstacle qu’il va falloir prendre en compte et je ne parle pas de la disponibilité de D, je fais part à Iñes d’une possibilité de notre nouveau prétendant de s’arrêter à la maison au cours d’un de ses déplacements à proximité et comme d’habitude elle me précisera que ce sera juste pour faire connaissance autour d’une tasse de café.
Rendez vous est pris et le grand jour arrive, je l’attend sur le devant de la maison, nous faisons connaissance lui et moi et je l’invite à rentrer pour lui présenter mon trésor, elle l’attend dans une tenue tout à fait classique et surtout pas affriolante, il ne s’agit pas de faire de la provocation,
Sa boisson se résume à un verre d’eau qu’il sirotera en nous racontant son parcours et sa passion pour la gente féminine, pour le triolisme et surtout pour devenir le partenaire d’un couple Candauliste parce que c’est bien de passion dont il s’agit.
Il est rapidement séduit par la douceur des paroles d’Iñes et par son sourire, mais qui ne le serait pas ... nous l’écoutons avec intérêt car il semble être très honnête et franc dans ses propos. Il faut dire que c’est assez rare de rencontrer quelqu’un d’aussi clair dans son approche et cela semble nous convenir.
Il est agréable, doux , discret, Iñes semble d’accord pour lui donner une chance de lui laisser l’occasion de l’apprivoiser, au moins c’est ce qui semble transpirer dans sa façon de lui répondre. Je suis assez étonné de voir que ma femme participe autant à la conversation, en principe c’est moi le plus bavard et aujourd’hui il s’avère que j’aime les entendre dialoguer tous les deux. Iñes me dit son plaisir de voir que lui et moi nous entendions si bien, et c’est vrai nous partageons tous les deux une même attirance pour la situation. Cependant pour que cette situation soit à son comble il faut que nous la partagions à trois, et il mettra l’accent sur cet impératif, ce que nous cautionnerons tous les trois.
Tous les trois et en toute transparence c’est ce que nous mettons comme règle de base.

Le temps lui est compté et il a par deux fois repoussé son timing, il se prépare à prendre congé lorsqu’il commence à nous faire part de son immense regret de devoir nous quitter si vite, on le devine sous le charme, je crois surprendre une proposition de la part d’Iñes de s’arrêter un bref instant par la chambre mais sans aucune certitude aussi je n’en ferai pas de cas et ferai comme si il n’en était rien, mais rien ne m’en étonnerait connaissant la remarquable générosité de ma femme dans ces moments là. Dans nos derniers mots Iñes lui a fait remarquer à demi mot qu’elle pourrait accepter de tenter une aventure avec lui.
Au moment de nous quitter devant l’hésitation de chacun je lance " qui va embrasser l’autre en premier ? Je ne saurai jamais tant la réaction fut spontanée, sans avoir eu le temps de souffler ils étaient dans les bras l’un de l’autre en train d’échanger un baiser que je qualifierais de "timide" dommage je l’aurais aimé plus passionné.
La glace était rompue il la serrait dans ses bras ne semblant plus vouloir la lâcher en répétant qu’il n’arrivait pas à y croire.
Je vais vous donner un petit aperçu du genre de messages que nous avons partagés tous les trois, Iñes n’aimant pas les SMS c’est donc moi qui ferait l’intermédiaire.

Les premiers furent des messages de la vie de tous les jours ,

D... Bonjour, en effet, excellente mémoire. La passion de mon métier résiste aux températures, même par ces chaleurs il faut préparer de quoi nourrir les gourmands.
Pour ma part, j’ai le souvenir que vous aviez tenté de faire comprendre à un voisin, qu’il aurait pu tenter sa chance. Finalement, ce ne fut pas lui qui goûta aux charmes d’Inès, mais qu’importe, le récit que vous avez fait de votre première expérience était magistralement captivant. Ce qui se passe du point de vue du mari est très excitant et retranscrit agréablement la douce tension sexuelle qui émerge entre les trois complices adultes.
Puis ils se firent plus précis, plus enflammés après avoir partagé quelques photos

Quel bonheur de la voir nue ainsi, se régalant d’une queue pleine de désir. J’imagine sa peau bronzée avec du sperme sur les seins...

Lu - 23:09
Quelle paire sublime, bien lourde. Je rêve de les voir ballotter au rythme des coups de queues.
Et sentir ses hanches accueillantes contre mon bassin, tandis que je la prends jusqu’aux couilles.

C’est vraiment une très belle femme dont les lignes sont harmonieuses et terriblement tentantes.
Je fonds complètement. Dans cette position je me régale de l’offrande et lèche tout jusqu’à ce qu’elle me supplie de la prendre.

Ça m’excite énormément, je serais tellement heureux que ta femme vienne s’empaler dessus et toi qui écarte ses lèvres pour que mon gland trouve sa place dans sa fente.
J’aimerais qu’elle vienne frotter ses fesses contre mon sexe, et le sentant durcir, se dise : oh, oh, le cuisinier va me faire passer à la casserole... en plus il ne manque pas d’humour
Je t’imagine prenant des photos pendant qu’elle me décalotte le gland pour commencer à me sucer, apprendre à faire connaissance avec cette nouvelle bite qui va la sauter.

Impossible de me concentrer sur mon travail ce matin !!! J’ai le barreau et je n’arrête pas de repenser à notre échange d’hier.
Normalement au boulot, je ne touche pas au téléphone, je bosse. Mais Iñes est à poil dans ma tête, et j’ai envie d’elle comme un dingue. Ces photos nues et intimes m’ont séduites. Je raffole de sa peau caramélisée sur laquelle j’imagine mon sperme éclaboussé, et ses cuisses ouvertes pour dévoiler son intimité, toi derrière qui me dit : Vas-y, prends-la, je te l’offre. Et moi qui te réponds : Mets ma queue là où elle aime....Comment veux tu que j’arrive à travailler, là ? Je bande, j’ai envie de fourrer mon membre dans le ventre de ton épouse, et qu’elle me regarde dans les yeux pendant que je la besogne. Elle est sublime, ma queue réclame de l’honorer.
Il va de soit qu’il m’a fallu m’armer de courage pour lire ce genre de propos à ma femme, mais je l’ai fait puisque le but de la manœuvre était de savoir si on allait pas la froisser , l’effrayer, Eh bien Non il n’en fut rien et elle accepta de continuer ce jeu avec nous pendant des jours, mais arriverait ’elle à satisfaire toutes nos envies ? Telle était bien la question, nous avions fait très fort,

On va arrêter là les messages on a du en échanger plusieurs centaines jusqu’au jour où ….

Va t’il y avoir une suite ? Cela ne restera t’il pas un fantasme ? Acceptera t’elle ce scénario et en feront nous une réalité ?

Il se fait tard je vous conterai la suite plus tard si vous le souhaitez ...

2 commentaires

Enfin un véritable partenaire de candauliste

Par tyroler le 27 octobre 2022

Très heureux pour Ines qui va peut être trouver un partenaire à la hauteur. Vous aurez "besognés" pas mal de temps pour cela et vous aviez même laisser présager d’abandonner les recherches.
J’attends avec grande impatience les récits de ses rencontres.
Comme la tradition de ma région le permet, je vous dis MERDE pour porter bonheur et souhaiter beaucoup de plaisir à Ines, ta MAGNIFIQUE princesse.
Tyroler

Enfin un véritable partenaire de candauliste

Par Bastloiret le 24 octobre 2022

Je vous souhaite de réaliser ce fantasme