En solo

Par Tony86 le 2 juillet 2021 2
Dans Expériences de candaulistes

Ce week-end s’annonce une première pour notre couple : après de nombreuses rencontres ensemble, ma cavalière va avoir droit à un rendez-vous en solo. Je suis parti de la maison pour des raisons impératives depuis 4 jours et ne pourrais pas rentrer avant dimanche soir, tard. Aussi ai-je imaginer d’organiser l’affaire pour S. avec un des baiseurs qui régulièrement l’honore..
Dans un premier temps, je lui ai envoyé ce mail :
« Rappelle-toi, nous avions déjà envisagé ce scénario avec Marius, l’autre été avant que tu me rejoignes en Catalogne. Tu étais alors tentée… Pourquoi ne pas entrer de nouveau dans cette tentation coquine ?
L’affaire se passera vendredi en fin d’a-m, ou samedi. Tu auras réglé ce que tu avais à faire avant l’heure venue d’un peu s’amuser. Je me suis occupé des modalités pratiques et toi de te préparer. Le corps et l’esprit. Bien sûr tu es craquante à souhait, un peu de rouge, du noir, des talons… A. ton baiseur en a le souffle coupé quand tu lui ouvres la porte. Il ne sait pas trop quoi dire, et c’est tant mieux, c’est toi qui pilote ce moment libertin. Tu lui donnes quand même un verre, lui pose deux trois questions d’usage, le met un peu à l’aise. Il en a besoin, tout intimidé.
Mais l’heure n’est pas à la littérature, maintenant tu le dégrafes sur le canapé et t’empare de son instrument déjà tendu, lisse, raide, prêt à te combler. Ta bouche s’affaire, tu en tellement envie, hésitant entre pomper à fond ce membre imposant pour le faire gicler et le boire…. et cette envie de le sentir en toi. Sa queue te fait tellement de bien quand elle te fouille la chatte ! Le temps ne presse pas, il n’y a que vous, et c’est toi qui donne le rythme. C’est décidé, tu le suces en bas dans le salon à la limite de gicler, puis tu arrêtes et l’emmènes en haut pour te faire baiser. Tu as tous les droits, c’est toi qui donne le tempo et à envie de bien recevoir, tout en prenant ton temps.
A- est tout à ta disposition, il te lèche la moule, prend aussi son temps, te fouille délicatement avec deux doigts. Tu tressailles sous cette langue agile. Puis il écarte tes cuisses, tu es sur le dos dans l’attente du vit, tu vois son corps athlétique qui te domine, son ventre musclé, tu tâtes ses fesses qui bientôt vont pousser l’épée puissante qui écartera tes lymphes. Tu lui dis « viens », il s’enfonce d’un trait mais lentement. Encore une fois tu as le souffle coupé (« haaaaa ») Cette belle bite le cloue, tu la sens au fond, il commence à la faire tourner, à entrer-sortir à te baiser bien comme il faut. Te fouiller de sa queue bien raide, comme tu le mérites…
Il va y en avoir pour un bon moment, cette liberté que vous procure ce face à face va offrir bien des possibilités. Libérant sa libido, te libérant des inhibitions. Tu es en confiance et tu te donnes bien, ce baiseur est familier, ton homme qui a préparé la rencontre s’est assuré de différents points. Tu as tout ce moment de liberté pour toi, pour en jouir. Je ne demande qu’une chose, que tu me racontes..
Demain il faudra t’affairer sur ton ordinateur et les souvenirs de cette bonne partie de b… qui remonteront en l’écrivant te ferons non seulement rougir mais aussi mouiller ta culotte.
Tu en seras toute trempée, petite s…. »


Dans un premier temps ma partenaire de jeu s’est montrée très réticente. Elle a même dit « pas question ». Puis le temps a fait son œuvre et comme souvent femme varie, elle a fini par remettre la sujet sur le tapis…. pour me demander d’organiser l’affaire.
Hier j’ai contacté le bretteur et finalement ce sera samedi.. Madame m’avoue son appréhension, mais je la connais très bien, elle va être parfaite. Je vous raconterai, bien sûr !

2 commentaires

En solo

Par Cplnat60 le 18 juillet 2021

Il nous tarde de connaître la suite

En solo

Par Le Couple le 5 juillet 2021

BOnjour.
Alors ce week end ?