Elle a un jeune amant

Par Patrick L le 8 août 2019
Dans Expériences de candaulistes

Non ce n’est pas une suite, car pour qu’il y ait suite il faut un événement et comme je l’ai indiqué aout s’annonce calme. Si je viens sur ce site c’est pour un besoin de me confier à quelqu’un, de trouver une oreille (ou un œil !) compréhensive et c’est pour cela que j’écris toujours dans le feu de l’action !
Malgré tout pour ceux qui on aimé cette « saga » je peu donner quelques éléments de la suite.
Tout d’abord, je l’ai raconté, nos retrouvailles avec mon épouse ont été très chaud , quoique un peu rapide ! Après je l’ai laissé tranquille deux ou trois jours visiblement elle avait « le feu au cul » mais pas de la sens ou on l’entend généralement !!
Elle m’a raconté un peu sa semaine avec lui se résumant souvent à une quinzaine d’heures par jour au lit, je suis apte à comprendre qu’elle peut avoir la chatte fatiguée !
Samedi dernier nous étions chez nos amis qui profitant de la présence de leurs deux enfants (dont le jeune amant de mon épouse !) nous avait invité pour une soirée sympa. Assez drôle de voir face à face mon épouse et son amant surtout que Françoise ne l’a pas ménagé lui demandant de nous raconter ses aventures avec les jeunes anglaises en précisant « tu as dû bien t’amuser ». Oui mon épouse tutoie C. mais lui continu à la vouvoyer…je ne sais pas si au lit c’est pareil ! Au moment d’aller ce baigner (c’est à poil chez eux) le jeune homme c’est dérobé, comme m’en avait prévenu mon épouse et c’est au retour qu’elle m’en a donné l’explication, son dos devant encore porter les traces de leurs étreintes. Cela a du être très chaud car pour que mon épouse le laboure le dos c’est que C. l’a merveilleusement fait jouir
Depuis lundi étant en vacances tous les deux nous alternons piscine et lit…oui j’ai ma revanche (!!!) en attendant cette fameuse compensation que ma femme m’a promis, promesse qu’elle m’a rappelé .
Merci à ceux qui se sont intéressé à ma « saga » mais aussi merci à eux de m’avoir aidé dans cette période bizarre ou l’on est heureux de savoir sa femme donner et prendre du plaisir dans les bras d’un autre, mais en même temps très perturbé par les mêmes choses.

Soyez le premier à commenter cette contribution