Du Candaulisme à l’échangisme

Par Patrick L le 14 juin 2019
Dans Expériences de candaulistes

Tout d’abord je dois dire que mon épouse (52 ans) et moi (61 ans) nous pratiquons le Candaulisme depuis plus de deux ans et que mon épouse a un jeune amant, un bel étalon de 23 ans.

Ils se rencontrent environ une WE par mois à Lyon où il est étudiant. Je dois avouer que ces 48 heures de baise (ils ne font pratiquement que ça !) me perturbe pas mal même si je l’ai encouragé et que je suis heureux du plaisir qu’elle connait dans ses bras.

Je me sens durant ces deux jours terriblement cocu, oui je sais que ce n’est pas un terme autorisé ici, mais d’imaginer le jeune homme (bien monté !!) en elle me procure des douleurs terrible dans le bas ventre ! Mais cela a déjà fait l’objet de plusieurs contributions. Mais venons-en au sujet de notre soirée d’hier.

Hier soir nous avons fêté avec un peu de retard l’anniversaire de Françoise aussi comme d’habitude je l’ai invité au restaurant. Enfin quand je dis comme d’habitude à l’exception d’il y a deux ans où pour ses 50 ans je lui avais « offert » un amant.

Un amant qu’elle n’a « consommé » que cette nuit là, pourquoi ? Il semblait pourtant avoir été à la hauteur. Après avoir passé un bon moment avec eux j’avais fini la nuit dans la chambre à coté où là je l’avais entendu « gueuler » quelques fois et le matin j’ai pu constater qu’il manquait cinq préservatifs (oui je les avais comptés !!!)

Donc hier soir diner dans un très bon restaurant et soirée très agréable mon épouse étant en beauté. Sur le chemin du retour, aux environs de 23h nous passons devant une boite libertine proche de chez nous et comme souvent en rigolant je propose à ma femme :
- "on jette un œil ? "
réponse surprenante et inhabituelle, peut être sous l’effet des vins du repas !
- " Oui pourquoi pas ! ".

À peine entré dans l’établissement mon épouse tombe sur un de ses collègues de travail avec son épouse. L’avantage de ces lieux c’est que l’on ne se pose pas la question « qu’est ce qu’ils font là ? » c’est évident ! Le couple la quarantaine sympa et plutôt pas mal. Il nous explique qu’ils viennent rarement dans cet établissement préférant ceux un peu plus éloignés de la ville.

On bavarde un peu et visitons ensemble l’établissement, mais compte tenu de la faune masculine, mal habillée et souvent un peu lourde, le collègue de ma femme nous propose « un verre » chez eux. Nous reprenons les voiture et là détail important ma femme part avec lui et son épouse avec moi…Le partage est fait, on sent les habitués !

Arrivé dans leur villa, Cédric, notre hôte, nous sert un whisky (excellent !) puis au bout d’un moment prend la main de mon épouse et l’emmène visiblement vers une chambre, en se retournant Françoise me fait un petit signe de la main. Mélanie (l’épouse) se lève et me fait signe de la suivre, nous aurons droit à la chambre conjugale ! On s’est vite retrouvé à poil et très rapidement j’étais en elle, visiblement la « dame » a l’habitude de la situation !

Je ne pouvais m’empêcher de penser, plutôt avec plaisir, à mon épouse en train de se faire « tringler ». J’ai découvert la proximité et la simultanéité de nos deux « actions »…c’est troublant. Vers les deux heures du matin le mari est venu frapper à notre porte signifiant la fin des hostilités !

Après un dernier verre…comme s’il ne s’était rien passé, nous sommes repartis. A peine dans la voiture on a éclaté de rire et mon épouse m’a demandé « alors sa femme est agréable ? » Ce a quoi j’ai répondu :
- " oui elle est très accueillante et toi ma chérie ? "
Après un petit silence :
- " tu sais on sent l’habitué il baise vraiment très bien… je n’ai rien dit car je voulais t’en parler avant, si on les invitait un soir, tu en penses quoi ? ".
J’ai trouvé l’idée très bonne.

Je lui ai demandé si c’était celui qui l’avait baisé il y a quelques années lors d’un stage, elle m’a répondu :
- " si c’était lui crois bien que je ne l’aurais pas suivit "

J’étais tout de même surpris qu’elle suive comme ça un collègue qu’elle va retrouver lundi. Elle m’a dit que ça ne la gênait pas qu’il était sympa et il lui avait dit qu’ayant l’habitude de l’échangisme il savait être discret !

Lundi ils vont se rencontrer au boulot, François ne travail pas aujourd’hui, ils ne sont pas dans le même service et je pense qu’ils vont peut être donner une suite à cette aventure.

Voila j’avais envie de raconter ce nouvel épisode de notre vie qui peut faciliter ou compliquer notre relation pas courante mais on « aime ça » tous les deux...alors ?!?

Soyez le premier à commenter cette contribution