Détente et volupté à l’heure du déjeuner (Lettre a nom cocu)

Par angedemon94 le 20 juillet 2021 2
Dans Expériences de candaulistes

Mon cocu, comme cela arrive régulièrement, JM mon amant m’a proposé que nous nous retrouvions à l’heure du déjeuner. Trois options se présentaient à moi : un simple déjeuner, un déjeuner accompagné d’un hôtel ou un saut au sauna. Très vite, mon choix fut fait : un simple déjeuner très sage voir trop sage …. Non ; l’hôtel plus déjeuner déjà fait plusieurs fois avec lui …. Non ; un sauna pour 2h à 3h de vraie détente … on tente !

Arrivé au sauna, nous enfilons paréo et serviette et très vite, nous rejoignons le hammâm. A l’intérieur, se trouve un couple plus ou moins sagement assis au fond. Nous prenons place et mon amant commence à faire courir ses mains sur mon corps. A mon tour je laisse mes mains vagabonder sur ses cuisses puis se diriger vers son sexe qui commence à durcir.

JM décide alors de me faire glisser vers l’autre couple afin que les caresses puissent se mélanger. Avec l’autre femme nous nous embrassons et les hommes découvre ou redécouvre nos deux corps. Au bout de plusieurs minutes la chaleur devient trop forte et nous décidons de poursuivre dans les étages.

Nous nous installons dans une alcôve et JM décide de grignoter mon bourgeon tandis que l’autre homme fait de même avec celui de sa femme. Sur un matelas proche du notre, une autre femme se met à jouir et les cris qu’elle pousse m’existe et m’amène à la rejoindre en un orgasme explosif. Après ce moment intense, et pendant que j’avale goulument le sexe de mon amant, il me fait remarquer que l’homme de l’autre couple souhaiterait glisser son sexe au fond de mon ventre. J’acquise et à 4 pattes lui présente l’objet de son désir. Doucement mais surement, il s’introduit en moi et pendant je temps j’attrape le sexe dur d’un troisième homme qui s’était approché de nous. A l’aide de ma bouche, ce nouvel inconnu explose pendant que l’homme du couple fait jouer ses reins d’un va et vient délicieux. A côté de nous j’entends sa femme apprécier le sort que mon amant lui réserve ; mais je ne vois mon amant pas aussi souvent que je le désirerai et voulant l’amener moi-même à l’orgasme, je me suis arrangée pour me retrouver à cheval sur son sexe, lui allongé sur le dos. Je sais qu’il aime me prendre de cette manière mais seulement un temps ; il s’est donc relevé et pendant quelques minutes, nous étions assis l’un contre l’autre son sexe toujours en moi. Puis il m’à allongée sur le dos et petit à petit, ses va et vient se sont intensifiés pour devenir de plus en plus rapide ; ils ont fait monter le plaisir et j’ai senti mon amant partir et lâcher toute sa jouissance au fond de ventre. Comme à mon habitude, j’ai usé de coups de reins pour lui permettre d’aller jusqu’au bout de sa jouissance mais aussi pour bien sentir son sperme remplir mon sexe affamé de sa virilité. Parce que lui mon cocu, il peut me prendre sans préservatif et m’utiliser à son gout et à son envie.

Après quelques minutes de repos, la faim nous tenaillait, nous avons terminé par nous restaurer et mon amant m’a raccompagné sur mon lieu de travail. C’est très dur de reprendre l’après midi mais c’est tellement bon pendant ces 2 à 3 heures avec lui que c’est à refaire !

Sylvie

2 commentaires

Détente et volupté à l’heure du déjeuner (Lettre a nom cocu)

Par Mets fist oh le 21 juillet 2021

Bonjour Sylvie,

Je vous ai laissé un message... Pensez à consulter vos spams.
Au plaisir j’espère.

Méphisto.

Détente et volupté à l’heure du déjeuner (Lettre a nom cocu)

Par Le Couple le 21 juillet 2021

Bonjour, récit tout à fait réjouissant et excitant. Cela suscite de la curiosité. On aimerait connaitre les déclencheurs et progression de votre couple dans la volupté indécente de vos jeux candaulistes.

Bien à vous