débuts dans le monde libertin 1

Par moogli le 16 mai 2022 2
Dans Expériences de candaulistes

On en est venu à l’échangisme suite à une période difficile de notre vie de couple ! J’ai eu une aventure et ma chérie l’a découverte et ce fut quelques semaines très très pénibles, mais curieusement nous avons fini par nous rapprocher encore davantage, nous ouvrir plus l’un à l’autre, laisser tomber les non-dits et assumer nos fantasmes ! Et c’est ainsi que nous avons commencé à les mettre en pratique... Et c’est Nora qui a pris la première l’initiative en voulant s’amuser dans la nature ou dans voiture, c’est elle qui la première, alors que nous roulions, a ouvert mon pantalon pour me masturber pendant que je conduisais ou une autre fois, elle releva sa jupe, écarta sa culotte et se mit 2 doigts dans la chatte en me regardant, je la rejoignis en mettant aussi mes doigts. Nous avons essayé les cinémas porno, on se caressait quand elle s’est retrouvé avec des hommes qui s’étaient rapprochés qui la touchaient, ce qu’elle détestait, on est aussitôt parti !
C’est à Paris, où elle m’avait accompagné pour mon travail que cela a vraiment commencé. Je me rappelle, c’était un vendredi de septembre, nous étions aller au théâtre, puis au restaurant, nous avions une discussion très canaille...Nous sommes rentré en taxi ayant un peu bu, et dans le taxi sous le manteau je l’ai branlée l’amenant presque à la jouissance quand nous sommes arrivés ! J’avais lu que dans le quartier, il y avait un club échangiste, j’ai proposé d’aller faire un tour juste pour voir ce que c’était...Mais on nous a refusé l’entrée, prétextant de l’heure tardive (vraiment un prétexte comme nous avons pu le constater plus tard...mais le plus drôle, c’est que c’est devenu notre club préféré au point de devenir très ami avec les patrons d’alors...) ! Rentrant à pied, Nora me dit qu’elle était plus qu’excitée et voulait que je la fasse jouir...On a vu une impasse et là je l’ai branlée, mais n’en pouvant plus , j’ai sorti ma bite en la faisant se retourner en prenant appui sur le mur, je l’ai enfilée et je la baisais brutalement à grands coups de bites qui la faisaient décoller jusqu’à ce que je remplisse son vagin de foutre provoquant son orgasme.
C’est le lendemain que nous avons pris la décision de tenter un club échangiste. Nous avons choisi un club réservé aux couples et qui avaient de très bonnes critiques sur les sites spécialisés. Nora, pour l’occasion, avait acheté une tenue très sexy.
Ce club , fermé depuis, était aménagé sur 2 étages dans un vieil immeuble près de la Porte Maillot, ,en bas, un buffet froid, le bar, la piste de danse, des tables et des fauteuils profonds, des canapés très accueillants...à l’étage, 5 espaces-chambres avec des lits pouvant accueillir de 6 à 10 personnes et des salles de bains !
L’atmosphère très convivial, très sympa, en se serait cru dans une disco avec moins de bruit, des gens qui discutaient plus librement et certaines femmes étaient habillées beaucoup plus que sexy (franchement sexe). Nous nous sommes mis au bar (ce qui devait devenir notre place attitrée) avec 2 coupes de champagne en regardant les gens danser ! Quelques personnes (hommes et femmes) sont venus nous inviter à danser (plutôt Nora), c’est ainsi qu’elle s’est sentie plus à l’aise. Profitant d’un slow, je lui ai proposé de monter pour voir comment s’était en haut ; Elle m’a suivi et en pénétrant dans la première pièce, ce fut un choc ou plutôt une révélation...3 couples entièrement nus se caressaient ou plutôt les 3 femmes étaient enlacées, s’embrassaient, pendant que les 3 hommes derrière elles, s’occupaient de leurs chattes avec les doigts...nous sommes restés un bon moment à les regarder, puis Nora a demandé de voir dans les autre pièces ; dans la suivante 2 couples baisaient l’un à coté de l’autre et échangeaient des caresses avec la femme de l’autre ! Et c’était ainsi dans les autres pièces...Nora était blotti contre moi, n’arrivant pas à décoller les yeux du spectacle hyper excitant devant nous, pendant que je caressais ses seins.
Nous sommes redescendu prendre un verre et Nora se rafraîchir. Au bar, elle m’avoua que la vue des gens qui baisaient librement l’avait embrasée et fait mouiller au point qu’elle avait du enlever son shorty qui était trempé...Après une autre coupe de champagne, je lui ai demandé si elle voulait remonter, mais elle avait encore des réticences à se faire toucher par d’autres, je lui ai certifié que si elle ne voulait pas, personne n’insisterait et que j’aimerais bien que lui faire l’amour à coté d’autres personnes !
Elle me répondit qu’elle voulait bien essayer, mais si elle ne se sentait pas bien on arrêterait !
Nous sommes retournés à l’étage, et dans la plus grande des chambres, un magnifique spectacle érotique se déroulaient avec bien une dizaine de personnes qui se donnaient du plaisir. J’étais appuyé contre le mur,Nora blottie dans mes bras, dos à moi les yeux rivés sur les couples, je l’entourais de mes bras, faisant plonger une main dans son corsage ou je trouvais des seins au pointes dressées et durcies et faisant remonter la jupe ( sans désapprobation de sa part), je plongeais mes doigts dans un sexe qui coulait ! Mes doigts faisaient leur effet, elle respirait plus vite et bruyamment, elle penchait sa tête en arrière pour me dévorer les lèvres, voyant le bon moment, je lui proposait de passer dans une autre chambre !
Celle d’à coté était occupée par deux couples d’une certain âge qui faisaient une partie carrée...Je poussais Nora sur la partie inoccupée de l’immense lit et commençais à la déshabiller la couvrant de caresses et de baisers qu’elle me rendait surexcitée...Une fois nus, elle se jeta sur ma bite qu’elle suçait comme une morte de faim, ne voulant jouir trop vite, je la repoussais, voulant lui lécher la chatte, mais elle voulait une bite, elle écarta les cuisses et avec ses doigts la chatte, m’invitant à la pénétrer...Elle ne voulait pas faire l’amour, elle voulait baiser, et en public pour la 1ère fois, je ne reconnaissais plus ma femme si pudique...
je la besognais puissamment, lui arrachant des grognements, des soupirs qui témoignaient du plaisir qu’elle prenait, et le fait que des étrangers la regardent, n’y était pas pour rien (ce qui m’a fait comprendre le coté exhibitionniste chez toutes les femmes, même si elles ne veulent pas l’admettre). Les 2 autres couples nous regardaient à présent. Nous avions changé de position et Nora me chevauchait, les 2 femmes se mirent chacune d’un coté, un des hommes se mit derrière Nora la regardant aller et venir, monter et descendre, bien encastrée sur mon pieu : les 2 femmes se mirent à me caresser la poitrine et à me taquiner les tétons, une s’abaissa pour jouer avec sa langue sur le téton, ce qui fit sourire ma chérie, l’autre femme l’imita, mais en me prenant la main pour la fourrer dans sa chatte, anxieux je regardais ma chérie qui me sourit encore davantage... Je dirigeais alors mon autre main vers le sexe de la 2ème femme qui écarta les cuisses pour me faciliter le passage, c’est alors que l’homme se redressa, et commença à caresser le dos de ma chérie, je jetais un oeil inquiet sur Nora redoutant sa réaction, mais rien, se sentant encouragé l’homme continua de caresser les épaules, puis le cou et descendit les mains sur les merveilleux seins de ma chéri , qu’il caressait et pétrissait avec talent à écouter les gloussements de ma femme, tout en lui bécotant le cou...J’étais ainsi sur le dos une main dans chaque chatte, ma femme sur ma bite qui se faisait embrasser dans le cou en se faisant peloter les nichons, Quelle première...Nora finit par avoir un orgasme rapidement, l’intervention du monsieur a dû beaucoup y contribuer (elle m’avoua l’excitation que cela lui avait procuré)...Nora se dégagea de ma bite, sur qui à ma grande surprise se précipita une des femmes, qui me suça délicieusement, quand Nora m’apporta un préservatif qui était dans un bocal posé sur un meuble à coté, me chuchotant à l’oreille « baise la », je couchais la dame, mis la capote, lui écartais les jambes et me mis à la baiser devant Nora, son mari et ses amis, il ne suffit que de 2-3 minutes pour qu’elle parte en jouissance, d’où la déception et la tête que je devais faire...Son amie ne perdit pas de temps, me tendit un autre préservatif et se mit à genoux devant moi ! Je ne me fis pas prier, je l’embrochais jusqu’à la garde et la limais, elle poussait des grognements, m’invitant à la « défoncer » lui faisant balancer ses gros nichons, jusqu’à ce que je remplisse la capote d’une bonne dose de foutre, pendant que Nora et l’autre femme me caressaient et m’encourageaient à la baiser plus fort, et que le mari continuait de peloter Nora qui lui souriait...
C’est ainsi que nous avons commencé notre vie de libertin échangiste, et c’est une vrai chance que cela se soit passé aussi merveilleusement, cela a beaucoup plu à Nora, lui a donné confiance et comprendre que le monde libertin pouvait procurer beaucoup de plaisir, avec des personnes très respectueuses.

2 commentaires

débuts dans le monde libertin 1

Par jack1950 le 18 mai 2022

Bonjour et félicitations. Des récits comme celui ci donneront certainement des idées a pas mal de candidats au candaulisme et qui sais les aider a franchir le pas.
Bonne suite a vous.

débuts dans le monde libertin 1

Par cedbo le 16 mai 2022

Bonjour, superbe récit que le vôtre. j’aimerai amener ma compagne au libertinage aussi. Votre récit m’encourage à continuer dans cette démarche et peut- être à mon tour, vous offrir le même genre de récit ! Bonne continuation à vous et merci pour ce partage