comment cela a commencé suite 1

Par candauliber le 11 février 2022 7
Dans Expériences de candaulistes

Ce texte n’est peut être pas purement "candauliste" mais nous l’ avons écrit pour montrer notre cheminement et dire aux couples tentés par ce genre de pratique qu’il faut savoir saisir les opportunités qui se présentent et faire en sorte que tout soit fait naturellement d’un commun accord. Enfin ce n’est que notre avis et cela ne nous a pas trop mal réussi.

A peine la porte de la chambre refermée, Véro me demande de l’aider à enlever sa robe,ce que je m’empresse de faire je baisse la fermeture éclair et ne peut m’empécher de caresser ses fesses au passage et la déshabille ; avec un petit sourire coquin elle lance :
- j’espère que tu es en forme car j’ai une de ces envie de baiser.
En ôtant ses collants je m’aperçois que sa culotte est trempée.
-Je vois ça ma chérie tu es toute mouillée.
Sans plus attendre j’introduis deux doigts dans sa petite fente ; je ne l’ai jamais connue dans cet état, même aprés 1 heure de fornication.Pas besoin de la chauffer elle est brûlante.
-Vu ton état je devrais assumer ,je crois que tu vas me sortir le grand jeu.
- Oh chéri, je suis toute excitée me dit-elle en ouvrant mon pantalon et en prenant mon sexe déjà bien tendu à pleine bouche ; ses lèvres montent et descendent le long du membre alors que sa langue me titille le gland.Puis elle m’allonge sur le lit et vient sur moi tête bèche , son minou tournoie au-dessus de mon visage, mais à une distance suffisante pour que je ne puisse pas le lècher ; ses lèvres dégoulinent de cyprine que je m’efforce de lapper.Ce n’est plus du plaisir mais de la torture. Enfin elle me donne satisfaction et frotte sa petite chatte toute baveuse sur mon visage .Là j’atteinds des sommets c’ est un 69 d’anthologie.
Comme la fellation n’est pas sa pratique préférée, entre deux succions je la préviens que si elle continue ainsi je vais exploser.
- Ce serait dommage ; avant viens me remplir la chatte.
Jamais je ne l’ai vue ainsi, ni parler de la sorte ; d’habitude il lui faut du temps pour se déchainer et accéder au 7° ciel alors que là c’est elle qui prends les initiatives et avec brio.Je ne comprends pas mais j’apprécie la situation à sa juste valeur.
Véro quitte mon sexe , se met en position de levrette et me tend sa croupe :
- Viens, ne me fais pas attendre , j’en peux plus, prends-moi,défonce moi la chatte.
Je ne vous dit pas dans quel état je suis ; je la pénètre sans peine , le va et vient de mon sexe fait un bruit de clapotement,le fessier de Minouche se tortille de belle manière, je sents sa chatte se contracter sur mon membre, à ce rythme je ne résiste pas longtemps et décharge abondemment.Epuisé je m’affale sur le lit.
Et ma petite chérie qui me dit en souriant :
- Alors comme ça ,monsieur, prends son pied et après repos.
- Tu es gonflée, je t’ai sentie jouir plusieurs fois et il y a longtemps que ça ne t’es pas arrivé.
- Oui mais j’ai faim de toi et là je suis gourmande mon chaton ;je t’aime.
Et sur ces paroles elle reprend mon sexe et le nettoie à coups de langues .Je suis ébahi ; jamais Minouche n’a fait une chose pareille. Elle si réservée, je ne la reconnais pas.
C’est trop fort, ma chère et tendre est en train de m’épuiser ( je n’ai plus 20 ans) Elle me fait la totale : me suce ,me lèche, me mordille, me passe les ongles sur les couilles.Bref je bande de nouveau et toute fière elle me gratifie d’un magnifique sourire. Je la préviens que je ne vais pas tarder à éjaculer, ce qui, naturellement arrive quelques temps après. Je jouis dans sa bouche et à ma grande surprise elle avale tout.Hier encore cela était impensable.
Complètement fourbu, je lui demande :
- Qu’est-ce qui t’arrive ? je ne t’ ai jamais vue ainsi.
- Pourquoi ? tu n’es pa satisait ?
- Si mais j’aimerai comprendre le pourquoi du comment.
- J’ai eu une révélation.
-  ???
- Oui, je t’aime plus que tout et pour toujours.
- Mais chérie si nous vivons ensemble depuis 17 ans c’est par ce que nous nous aimons il me semble.
- Oui mais là c’est différent.
- Explique toi.
- Tu y tiens vraiment ?
- Oui, Depuis que nous sommes ensemble tu n’as jamais été ainsi. Bien sur tu aimes le sexe, mais cela n’a jamais atteint ces sommets, bien sur nous faisons l’amour de temps en temps mais actuellement c’est même pluôt espacé.
- Tu sais que j’ai eu une éducation stricte par des parents catho assez vieille France. Je vais pas faire de la psychologie de comptoir mais je pense que jusqu’à maintenant j’étais une refoulée sexuelle et les vannes viennent de s’ouvrir et le barrage a cédé. et j’ai envie que ça continue .Pas toi ?
- SI, mais pourquoi maintenant ? A plusieurs reprise j’ai essayé de te décoincer mais sans grand résultats, cette nuit tu es une vraie bête de sexe, tu as même avalé mon sperme.
- Oui et je recommencerai car j’aime ton jus, repond-elle en se serrant contre moi.
Pourquoi cette nuit ?
-je te répète j’ai eu une révélation. Tu as remarqué ,jai beaucoup dansé avec Lucien et à un moment il m’a avoué que je ne lui étais pas indifférente et il a même laissé entendre que je le faisais bander et il m’a demandé si malgré cela,j’acepptais toujours de danser avec lui, il saurait rester discret et ne ferait rien qui puisse me géner. Pardonne-moi J’e n’aurai pas du,j’ai accepté ; moi ausi j’étais excitée mais pas par Lucien, non j’étais excitée parce qu’ un homme que je connaissais à peine bandait dans mes bras alors que j’étais à qelques mètres de toi. Cela aurait pu être n’importe qui : un jeune, un vieux , un beau ,un moche peu importe,seule la situation importait. J’étais désirée et j’aimais ça ; je plaisais aux hommes, je les faisais fantasmer ; je ne sais comment te décrire ce que j’ai ressenti.
Je ne m’imaginais pas lui faire l’amour, j’aimais l’idée que cette nuit il se masturberait en pensant à moi alors que toi tu me baiserais.
C’est alors que j’ai compris combien je t’aime et que je ne pourrai jamais te tromper.Car si quelqu’un me désire alors c’est de toi que j’ai envie.Par contre j’ai compris aussi que j’avais beaucoup de plaisir à exciter un homme pratiquement inconnu avant de retrouver mon petit mari chéri. Voilà cette nuit j’ai voulu te montrer combien je t’aime en te réservant des petites gateries que je n’ai pas l’habitude de te donner et je suis heureuse que ça t’ai plu. Vois tu mon amour,maintenant je sais que t’aimer c’est aimer ce que tu aimes... Estce que ça te dérange si j’allume parfois des hommes, je te promets de tout te dire et tu ne le regretteras pas.
- Sacrée confession ma chérie, tu as découvert ces fantasmes ce soir ? Quand on faisait l’amour Tu as pensé à Lucien ?
- Oui mais je ne pensais pas lui faire l’amour, je l’imaginais en train de se mastrurber alors que nous baisions comme jamais nous l’avons fait.
Si tout cela te gênes ,dis le et je te promets j’arrète tout.Crois moi je ne t’ai pas trompé au contraire je ’taime encore plus.
— Puisque nous en sommes aux aveux moi ausi je dois avouer que ton récit m’excite terriblement, regarde, t’entendre dire qu’un homme bandait dans tes bras alors que tu pensais à me baiser me revigore. Savoir que Lucien se branlait en pensant à toi alors qu’on baisait c’est peut être pervers mais excitant.
- Alors tu es d’accord je peux jouer les allumeuses.
- Bien sur à condition que ça n’aille pas plus loin.Moi aussi ça m’excite de savoir que ma petite femme plaît aux hommes, cela prouve que tu es toujours très désirable et charmante ou charmeuse si tu préfères. Il faudra que l’ on en reparle car il ne faudrait surtout pas mettre notre couple en danger.
- Tout à fait d’accord mon chéri, on en reparlera demain sur la route du retour ; pour l’instant on a mieux à faire. Il faut que je m’ocupe de Monsieur.
Tu m’appelles Monsieur maintenant ?
Tu n’a rien compris Monsieur, il est dans ma main qui le fait durcir.
Très bien , et comment va Madame ?
Madame va bien,elle attend la visite de Monsieur qui se fait attendre.
Sur ces mots Véro vient s’asseoir sur ma queue ; elle me fait face, sans bouger elle masse ma bite par simple contraction de son vagin.
-Minouche comment t’y prendras tu ? Sur quels critères sélectionneras tu tes "victimes" ? est ce qu’ils seront jeunes, beaux gosses ?
- petit vicieux ça te plait de me baiser en parlant de ça.
- Oui, dis moi ce que tu feras.
- D’abord je me préparerai, tu seras là pour me conseiller. j’enfilerai des bas autofixants, je mettrai une culotte ou pas selon mon humeur, soutien-gorge à balconnet pour le reste il faudra prévoir une garde-robe un peu moins sage.Désolée mon chou il va faloir investir. Pour le choix de la victime comme tu l’appelles, cela n’a pas grande importance vu qu’il est convenu de seulement exciter les mecs mais j’aimerai bien allumer discrètement un homme devant sa compagne, ce doit être très jouissif,surtout si elle s’aperçoit qu’il me mate. A cette évocation mon sexe gonfle et durcit encore plus, ce qui n’échappe pas à Véro.
ça te fait bander hein que j’excite les mecs, alors vas y jouis ,prends ton plaisir, crache tout ton jus ne te retiens pas.
Je jouis pour la 3° fois quant à ma chérie ,l’orgasme semble permanent.
Repu de plaisir, nous restons dans les bras l’un de l’autre.
Minouche me donne un dernier petit baiser bien sage :
-Je crois que Monsieur à besoin de repos ,dors bien mon amour, je t’aime.
- Merci, bonne nuit et Monsieur remercie bien Madame pour son hospitalité.

7 commentaires

comment cela a commencé suite 1

Par FDorenavant le 14 février 2022

C’est divinement cérébrale, un cheminement plus ou moins long, le mari est d’abord et surtout soumis à ses propres désirs.
Dans votre cas aux désirs exhib naissant de Véronique encouragé par Arnaud.
Sandrine adorait allumée mais ce n’était qu’une allumeuse au début. Elle ne m’a avoué que cela l’excitait franchement qu’après nos envies de trio avec un autre homme mais toujours sans pensée à me faire cocu. Puis au fil des discussions sur l’oreiller, lui offrant de quoi être toujours plus belle et sexy, elle a fini par y penser concrètement et la première fois est arrivée, c’était suivant ses dires une libération, un espace de liberté, un interdit aussi symbole de jouissances comme de pouvoirs nouveaux et la découverte d’un autre homme et d’une nouvelle façon de faire l’amour bref un ensemble irrésistible pour ne pas continuer.
Sinon dans les autres cas, si le mari insiste pour la réalisation et la pousse dans les bras d’un amant voir la soumet avec son consentement par jeu, il semble en contrôle mais peut finir comme moi soumis aux désirs du couple et de l’amant même si j’avais cru déclencher les premiers trios.
C’est un jeu qui devient ambigu par nature et c’est ce qui fait tout son charme.

comment cela a commencé suite 1

Par Sandro le 14 février 2022

tres beau recit tres cérébrale !!

comment cela a commencé suite 1

Par candauliber le 14 février 2022

Merci pour vos pertinents commentaires ; comme vous dites certains couples viennent au candaulisme par le tiolisme ou l’échangisme nous,cela est plutôt le contraire et l’ exhib a été également un déclencheur, je précise à Juliette que mon mari ne se sent aucunement soumis en tant que candauliste,d’ailleurs ça ne me plairait pas ;mais chacun est libre de vivre sa sexualité comme il l’entend et je le comprends. Je confirme : ce qui a boosté notre libido c’est autant la préparation des fantasmes que la réalisation (une fois réalisé ce ne sont plus de fantasmes on passe à autre chose) Le candaulisme est plein de cérébralité c’est là tout son attrait.
Véronique

comment cela a commencé suite 1

Par FDorenavant le 13 février 2022

Très sympa et vécu, merci pour cette retranscription complète. Lorsque l’on ose échangé sur le sujet, que de bonnes surprises à venir et un sacré boost pour la libido. Du fantasme à l’émotion puis aux désirs, cela devient plus concret.

comment cela a commencé suite 1

Par Le carolo le 12 février 2022

Magnifique récit réaliste. J’ai véçu une soirée semblable, mon ex-epouse etait chaude comme la braise aprés avoir dansé toute une soirée avec le même homme.
Tu n’as pas tenu 2 h comme certains se vantent. C’est du véçu, du naturel, ton excitation etait tellement importante’ mais tu as remis le couvert plusieurs fois et Véro a été rassasiée. La réflexion qui me vient ; ce qui a provoqué le changement de comportement de Véro est son imagination. Quelle puissance a t-elle dans la modification de nos habitudes, dans notre structure mentale et principalement dans la sexualité. Bonne continuation. Charles.

comment cela a commencé suite 1

Par Cokin&Cokine le 12 février 2022

Hummm très jolie narration des émotions qu’éprouve un couple amoureux confronté au partage du fantasme candauliste. Merci

comment cela a commencé suite 1

Par J&M7463 le 11 février 2022

Merci pour ce beau partage,
Nous apprécions vraiment de voir des couples Candau qui se découvre dans cette nouvelle pratique petit à petit.
Nous, nous avons commencer par les trios puis l’echangisme auquel nous incluons du candaulisme comme je l’ai raconté dans mon dernier récit.
N’en déplaise aux "puristes" nous trouvons que être candau ça peut aussi être ça ! Et pas forcément être un mari soumis (pas que ;-) )
Juliette