Chapitre 4 – Mariage candauliste – La recherche des témoins

Par Gattopardo le 10 décembre 2021
Dans Expériences de candaulistes

Nous avons consacré des dizaines d’heures à essayer de trouver notre couple de témoins, à envoyer des centaines de messages et à recevoir tout autant de réponses. Je comprends à présent la difficulté à trouver un amant pour sa femme sur internet, dont parlent de nombreux candaulistes… Ce n’est donc qu’au bout de deux ou trois semaines de recherches que nous avons finalement sélectionné trois couples qui ont répondu à notre annonce. Ce qui les distinguait des autres, c’était d’abord le fait que les épouses privilégiaient toutes des relations avec des amants réguliers et que - pour tous - ces relations avaient cessé depuis peu, pour des motifs variés. C’était donc principalement pour ce motif qu’ils étaient à la recherche d’un nouveau partenaire. Pour l’un deux, l’amant était parti à l’étranger pour des motifs professionnels, pour un autre l’amant, lui-même marié, avait décidé d’arrêter car cela devenait de plus en plus compliqué de cacher sa relation à sa femme. Pour le dernier couple, le complice commençait à éprouver des sentiments pour la femme si bien qu’ils ont décidé de tout arrêter.
Ce qui nous a aussi plu c’est qu’ils nous aient tous répondu, bien que le motif pour lequel nous les avions contactés ne correspondait pas à ce qu’ils espéraient initialement. Tous nous ont dit avoir trouvé notre démarche particulièrement originale et excitante. Mais, après avoir longuement échangé sur WhatsApp avec chacun d’eux, aussi bien par écrit qu’en viso, nous avons finalement sélectionné Stéphane et Chrystelle. Chrystelle avait 44 ans et Stéphane en avait 49 et tous les deux vivaient en région parisienne. Ils nous ont plu pour plusieurs motifs. Tout d’abord, par leur façon d’écrire et de parler de leur histoire et puis, il faut le dire, à cause de leurs physiques respectifs sur lesquels aussi bien Marc et que Carla et moi-même sommes tombés d’accord. Stéphane était un bel homme, grisonnant, plutôt grand (1m78) et sportif. Chrystelle, quant à elle, une belle brune aux cheveux longs, aux yeux verts, d’environ 1m65. Nous avons donc convenu de nous rencontrer un jour, dans le même bistrot-bar où j’avais fait la connaissance de Marc. Nous étions effectivement, tous les trois, vraiment impatients de les voir « en vrai ». Et, comme nous l’espérions, cela s’est vraiment très bien passé. Le courant est en effet tout de suite passé entre nous et nous avons passé deux ou trois heures à parler de tout et de rien, tant et si bien que Marc leur proposa de finir la soirée chez lui pour leur montrer, comme il dit, comment nous vivions à trois. Il rajouta « Bon, avant que vous me disiez si vous êtes d’accord ou non, et pour ne pas vous mettre en embarras, sachez que nous vivons nus. » Chrystelle et Stéphane se regardèrent et Chrystelle réagit en rigolant, en disant qu’il n’y avait pas de problème et qu’elle trouvait ça plutôt cool et que cela tombait bien car ils avaient envie tous les deux d’une petite soirée « pimentée ».

Soyez le premier à commenter cette contribution