Cap au plaisir

Par Agapornis le 8 janvier 2019 1
Dans Expériences de candaulistes

Après deux années calmes, durant lesquelles la notion de candaulisme restait toujours présente dans nos esprits, nos réves, mais que les souhaits de trouver l’amant parfait pour ma tendre occasionnait forcément d’énormes difficultés pour le débusquer, notre couple a eu lors de notre nouveau passage au Cap d’Agde la possibilité de titiller son côté « candau ». Enfin….
Il me tardait de voir ma tendre se lâcher, s’épanouir dans une relation libérée, que forcément je rêvais avec un autre homme, mais que j’aurais accepté avec une femme. Le tout étant qu’elle ait du plaisir.
Une plage bien connue des libertins au Cap d’Agde nous a permis de rencontrer non pas un amant comme il a deux ans de cela, mais deux hommes, lors de deux après-midi passées à se faire bronzer nus face à cette belle méditerranée.
Dans notre premier récit, tous les détails de la rencontre de cet amant qui nous ouvrit les portes du non-conventionnel.
Cette année, le destin n’a pas permis d’aller si loin dans l’échange, mais à malgré cela apporté un plaisir intense à mon aimée.
Deux ans s’étaient passés sans rapprochement physique extraconjugal. Certes des regards, des possibilités loupées peut-être mais pas de sexe intense avec un prétendant. Juste nous à s’aimer.
Par Amour, ma chérie avait consenti à rencontrer cet homme la première fois, par l’envie elle l’avait demandé la deuxième.
Et cette envie, à peine ce voyeur s’était rapproché d’elle sur la plage, est revenue. D’avoir deux hommes, quatre mains pour la caresser, la faire monter dans le plaisir. Deux hommes pour elle l’excite. A peine avait-il posé ses mains sur son corps, qu’elle gémissait de bien-être, comme si cette expérience lui manquait, comme si son corps réclamait. Placée au milieu de ses deux hommes, elle se fait caresser, embrasser le corps, lécher ses seins. Ses tétons sont tendus, son sexe coule, sa vulve gonfle. Dans chacune de ses mains, une bite. Elle les branle, elles sont tendues, rougeoyantes. Trop vite son corps s’est crispé, elle a joui en s’efforçant de rester discrète pour ne pas attirer les multiples voyeurs à l’affût. Trop gentleman, le plaisir donné, notre compagnon débanda et la laissa reprendre ses esprits. Il remercia et s’éclipsa.
Que je la trouve belle lorsqu’elle a du plaisir, que je l’aime lorsque je la regarde comme à cet instant branler deux bites en même temps. Cela me manquait.
Mais les vacances n’était pas pour autant terminée. Le lendemain, même plage, même coin de sable, même soleil, mêmes envies…

1 commentaire

Cap au plaisir

Par annefrancois le 11 janvier 2019

On attend la suite avec impatience ;
même plage, même soleil , même envie …...
mais pas la même histoire !

Wyylde La plus excitante des expériences de couple
Wyylde La plus excitante des expériences de couple