ballade d’été

Par Patrickdk59240 le 3 juillet 2019
Dans Expériences de candaulistes

Aujourd‘hui c’est Ballade en moyenne montagne…

Nous avons décidé de partir faire une ballade en voiture, en moyenne montagne, c’est la journée idéale car il ne fait pas trop chaud.
Sophie décide de porter sa robe achetée l’avant-veille, c’est une robe blanche et grise longue mais boutonnée sur le devant partie jupe et la poitrine est fermée par un nœud…
Cette robe peut être sage ou coquine voire très coquine…
En sortant de la ville nous apercevons un autostoppeur sur le bord de la route, je ralentis et m’aperçois que le stoppeur n’est autre que Régis, le petit bellot que nous avons rencontré il y a trois jours….
Avant même que Sophie ne se soit rendu compte, je m’arrête et m’enquiert de sa destination. Il me répond que c’est le village suivant, donc je l’invite à monter à l’arrière de la voiture et je reprends ma route.
Nous discutons et lorsque je lui dis que nous partons en montagne, il se montre intéressé par ce coin et propose d’être notre guide. …Il nous montrera une crique sympa de l‘autre côté de la montagne
Sophie est restée relativement silencieuse durant les premiers kilomètres mais semble apprécier cette idée.
Nous roulons une trentaine de kilomètres, évoquant notre première rencontre, qui a laissé de jolis souvenirs dans nos mémoires…
Le point de vue est magnifique et je décide de faire une première pause pour faire quelques photos.
Nous sortons de la voiture, je fais quelques clichés et Régis propose de nous prendre en photos devant le paysage…Sophie se colle à moi pour poser et laisse apparaitre une cuisse dénudée et m’embrasse avec beaucoup de motivation…
Nous voyons déjà la réaction de notre photographe, ce qui amuse Sophie qui se mets à jouer avec le nœud qui ferme sa robe au niveau de la poitrine…Régis se régale et multiplie les clichés…
Après cette première séance photo, nous remontons en voiture et Sophie monte à l’arrière de la voiture ordonnant à Régis de monter à côté de moi.
J’ai le regard de Sophie dans le rétroviseur…et je vois bien qu’elle a envie de jouer…mon co-pilote passe très vite plus de temps à se retourner qu’à regarder la route.
Je décide assez vite de faire une nouvelle pause car j’ai trop envie de regarder dans le rétro et j’ai peur de louper un des nombreux virages qui s’enchaînent sur la route…Je m’arrête je sors de la voiture et fais quelques clichés.
Pendant ce temps, Régis joue le galant homme, il va ouvrir la portière de Sophie puis l’aide à descendre du véhicule en lui tendant la main. Bien qu’elle n’ait besoin d’aucune aide elle lui prend la main, sort du véhicule et vient se coller au corps de son galant, frôle sa bouche puis le repousse en le remerciant avec un sourire très coquin. « J’ai chaud ! » lui dit-elle, « met toi à genou et enlève ma culotte ! »
Recevant cette flèche avec bonheur le galant s’exécute, la Belle précise : « tu enlèves ma culotte et c’est tout ! »
L’homme se relève, et me jette sa proie…
Sophie le remercie et remonte à l’arrière de la voiture nous ordonnant de reprendre la route sans quitter celle-ci des yeux car si on se retourne on sera puni…
Ce défi est dur, mais respecté, même si je triche un peu grâce au rétroviseur…
« Met un disque de Shade s’il te plait » je m’exécute immédiatement car je connais les effets que provoque cette chanteuse chez Sophie…. Très vite je vois dans le rétroviseur que le nœud de la robe s’est ouvert et un sein est découvert… je baisse le pare soleil de mon copilote en lui rappelant de ne pas se retourner, s’il ne veut pas être puni… il obéit malgré la bosse qui déforme son short, il se contente de la vue dans le miroir…
Sophie a vue notre jeu et s’en délecte une main caresse le sein, l’autre pénètre sous la jupe….
Je croise son regard dans le rétroviseur et comprends qu’un arrêt sera bientôt nécessaire. Je roule doucement, aperçois un petit endroit où je vais pouvoir m’arrêter, il y a là un joli point de vue sur la vallée débouchant sur la Méditerranée…
Je stoppe le véhicule, Régis et moi ne bougeons pas, les yeux rivés sur les miroirs…Sophie se caresse avec beaucoup de sensualité et nous provoque de belles érections… Régis n’en peut plus, il se caresse et me dit tout bas regarde l’effet qu’elle me fait : Il ouvre son short et en sort son sexe bien tendu.
« Que fais-tu Régis ? » demande Sophie
« Euh… » hésite Régis
« Enlève ton short et viens te présenter à ma portière ! » lui ordonne-t-elle.
Il est surpris, me regarde interrogateur, je lui dis d’obéir…il enlève son short sort du véhicule et se présente à la portière. Devant lui : Sophie a un sein dénudé ; la robe ouverte sur une chatte humide.
« Ouvre la portière ! »
Elle regarde le pénis bandé, il semble grandir encore.
Cette scène m’excite terriblement je sors ma bite et me caresse tandis que Sophie se redresse, s’approche de la queue de notre ami qu’elle avale immédiatement…elle va et vient sur le phallus, l’homme se tend, gémit, exulte. Sophie extrait le pieu de sa bouche au moment où celui-ci explose, laissant jaillir un jet puissant qui vient s’écraser sur les seins de ma Belle. J’attrape un mouchoir : ce spectacle a eu raison de moi également….
Sophie est rayonnante. Une fois de plus elle nous a dominé.
Nous reprenons nos esprits, buvons un peu et reprenons notre route. Sophie a repris la place de copilote ? Régis est à l’arrière, il caresse l’épaule de Sophie pour la remercier le nœud sur la poitrine est maintenant refait mais les boutons de la jupe ne sont pas remis et la culotte non plus…
Tout en conduisant lentement, je peux donc caresser sa cuisse nous parlons du paysage, nous étonnons de ces bancs disposés le long de la route comme pour permettre au voyageur de se poser et admirer le paysage…

La balade se poursuit plus sagement, en direction de la mer, jusqu’à la pause déjeuner…nous avons emmené le pic-nic et il nous faut trouver l’endroit approprié. Régis connait une crique à 5 minutes à pied de la route et nous décidons de suivre notre guide…En effet, après quelques minutes de marche nous découvrons un endroit de rêve où la mer semble lécher les rochers, il fait beau, chaud, la mer est calme et il y a même un peu d’ombre…nous posons les affaires nous déshabillons et allons nous baigner. Nous sommes bien rafraichis et nous décidons de prendre le repas après nous être fait sécher au soleil. Sophie et moi avons un paréo autour de la taille, Régis, sa serviette de bain.
Après manger, nous décidons de retourner à l’eau. Après quelques longueurs, Régis s’approche de Sophie et lui reparle de l’épisode de ce matin :
« Tu es une sacrée coquine ! »
« Moi ? Coquine ?... Je vis mes envies ! C’est tout… » Elle s’approche, s’agrippe à son cou, se colle à son torse et présente son sexe au-dessus du gland de Régis dont le sexe a instantanément repris de la vigueur. « Si je me laisse glisser ? qu’en dis-tu ? »
« Je dis oui de suite, j’ai trop envie de te baiser »
Son corps glisse sur celui de son amant et elle laisse échapper un puissant râle de plaisir.
Je m’approche et me tiens derrière elle. Elle penche la tête en arrière, m’embrasse et me propose de me joindre à leur jeu…elle a maintenant deux sexes bien tendus dans la chatte, elle jouit, nous sommes heureux.
De retour sur la plage nous nous allongeons pour profiter du soleil un moment avant de reprendre notre route…

Soyez le premier à commenter cette contribution