Avant de prendre conscience de mon côté Candauliste.

Par New-Life-35 le 23 décembre 2021
Dans Expériences de candaulistes

Notre première aventure LIBERTINE

C’est par une belle soirée de fin d’été que nous sommes vraiment rentrés dans le monde du libertinage, nous étions de sortie dans un club libertin, ce soir là nous avions décidé de nous y rendre dès l’ouverture afin de profiter un maximum du SPA où nous avions envie d’être seuls
C’était réussi nous étions les premiers. Une fois arrivés dans l’eau ma colombine s’installa la tête sous la cascade en position allongée les bras reposant en appui sur le bord, la cascade lui massant le bas de la nuque et les épaules.
La position de son corps flottant à la surface de l’eau me donna l’envie d’aller m’installer entre ses superbes fesses …ce que je fis, je poussais plus loin ma caresse en positionnant ses jambes sur mes épaules la sortant un peu plus de l’eau et me donnant libre accès à son superbe sexe délicieusement épilé.
Je décidais d’y aventurer ma bouche et je finissais le visage enfoui dans son intimité.
De ce fait je ne vis pas arriver un homme d’une cinquantaine d’année les cheveux courts gris d’une allure sportive et qui s’était discrètement installé dans une quart du bassin pour ne pas troubler nos jeux érotiques.
Lorsque que je sortis de ma caresse quelle ne fut pas la surprise de voir cet homme les yeux rivés sur nos ébats .COLOMBINE était cependant restée dans sa position détendue et n’avait sûrement pas pris conscience de la présence de celui qui allait être le premier à devenir notre compagnon de jeux.
Comment devais-je réagir ? L’ignorer ou saisir cette occasion pour concrétiser ce qui semblait être un fantasme qui me hantait depuis si longtemps
Oserais-je ?
Une idée me vint à l’esprit …lui faire signe pour l’inviter à nos ébats ? Sans en avoir parlé à Inès c’était délicat. Je devais me décider, qu’en penserai mon amour de femme, allait elle m’en vouloir ? Allait elle accepter ? Pouvais-je prendre ce risque ?
Mon regard croisa celui de notre compagnon un sourire semblait éclairer son visage, je décidais de lui rendre son sourire… c’était décidé. Je lui fis un petit signe de tête.
Il s’approcha doucement, je me dégageais délicatement de ma position et lui laissais généreusement la place il se colla derrière colombine et de ses mains commença à explorer son corps, il caressa sa nuque descendit sur son dos remonta dans son cou ………Là je vis la tête de ma femme sortir de sous la cascade, elle avait compris que nous n’étions plus seuls.
Nous avons échangé un sourire complice et je lui demandais si la situation la dérangeait.
Tant qu’on en reste aux caresses …me répondit’ elle …
Je me mis en devoir d’avertir notre compagnon que nous étions débutants et qu’il serait le premier à pouvoir caresser ma femme, et bien sur qu’on s’en tiendrait là. Aucun problème ne me dit il, il ne faut pas brûler les étapes…..
Après avoir marqué une petite pause tous les deux il revint vers nous pour une autre séance de caresses qui se tint sous les yeux des nouveaux arrivés.
Cette fois ci elle s’était mise sur le dos et nous offrait son ventre ainsi que sa magnifique poitrine, nos mains parcoururent avidement son superbe corps. Notre partenaire s’est montré très doux respectueux et patient, on ne pouvait pas rêver mieux.
Le SPA étant pris d’assaut nous décidions de nous diriger vers les coins canapé pour y déguster un cocktail qui devait sceller notre nouvelle aventure.
Après avoir été rejoins par (nous l’appellerons REMY nous sommes allés danser tous les trois Inès étant « l’objet » de notre convoitise, nos mains s’égarèrent sous son voile cherchant les parties les plus intimes de son anatomie.
Ce soir là en fin de soirée nous avons décliné une invitation de REMY à faire une nouvelle séance de caresses dans un coin câlin …ce qui marqua la fin de cette charmante soirée.
La première marche était gravie.

MERCI MON AMOUR

Soyez le premier à commenter cette contribution