Un début prometteur ?

Par cplxhb le 23 juillet 2018 2
Dans Expériences de candaulistes

J’ai enfin réussi à emmener ma chérie au au Mask à Paris. Elle a fini par accepter. J’ai bien cru qu’elle me demanderait d’annuler étant donné qu’elle n’en avait pas envie.
Le souvenir de "vieux" la tripotant lors de notre premier essai il y plus de 15 ans au 2+2 la refroidissait.

On a mangé dans un bon restaurant où je sentais qu’elle était stressée, je me suis demandé si ça se passerait bien vu sa pauvre motivation, mais après une pinte de bière elle faisait déjà moins la tête.

On a fini par y arriver après minuit. J’avais un peu hésité avec le Moon city mais ma tendre moitié avait peur de se faire harceler car le samedi c’est mixte, ça aurait été nettement plus violent.

On a commencé à faire le tour du club pour visiter, les gens étaient déjà bien actifs, surtout dans les coins câlins en bas.
On est revenus au bar et on a bu un verre de vin pour se donner du courage (enfin surtout pour elle moi j’étais déjà un peu excité).

Puis nous sommes allés nous asseoir sur les divans où nous avons siroté notre verre en regardant les couples s’échauffer. Certaines femmes suçaient leur maris sous les lumières des lampes rouges de lupanars, d’autres se faisaient caresser le sexe par leurs conjoints.

A un moment un couple s’est mis juste a côté de nous et à commencer à s’emballer, se peloter. Ils avaient la fin cinquantaine, un brun un peu bedonnant et une jolie milf asiatique. Il entama par un long cuni puis elle se mit à le sucer. Il avait une bonne bite, pas Rocco mais tout de même assez conséquent. Ma chérie ne voulait pas regarder alors que je ne m’en privais pas et le couple n’attendait que ça. En effet, elle n’aime trop regarder de porno et ces images lui semblent très crues, limite obscène, elle a d’ailleurs du mal à regarder un sexe d’homme et tout sexe de femme la dégoûte carrément, elle a un blocage même si parfois un porno l’a un peu peu excitée dans le passé.

Cela ne m’empêchait pas de lui caresser les jambes. Elle avait malheureusement mis une robe noire à dentelle un peu étriquée et il m’était compliqué d’avoir accès à son sexe, un peu tôt aussi. Je voulais la chauffer un minimum puisque dans son stress elle avait le visage assez fermé. Je lui dis alors "tu as vu cette belle bite, cela ne te donne pas envie ?". Elle me dit alors d’un air énervé : "mais qu’est ce que tu attends de moi exactement, là ?". Je répondis "rien rien, c’est très bien". Je ne voulais surtout pas la brusquer.

Au bout d’un moment le couple commença à faire l’amour en missionnaire. Ni tenant plus, je sortis mon sexe de mon pantalon et ma femme qui avait déjà commencé à me caresser le sexe au dessus de mon pantalon commença un bonne et lente branlette. Cela avait l’air d’exciter le mec qui regardait souvent mon sexe.

La belle asiatique se faisait pilonner et ils finirent par jouir de concert et moi aussi dans un kleenex peu après.
Je rangeais mon sexe après cette belle excitation. J’ai alors proposé à ma chérie de bouger un peu, d’aller voir en bas, j’avais surtout envie de trouver un coin tranquille pour en profiter. Elle avait toujours l’air très sérieuse mais elle acceptais tout de même de bouger pour finir nos petites affaires.

Après un brin de toilette, nous empruntâmes l’escalier du stupre. Dans cette backroom assez obscure étaient en action deux couple dont les femmes blonde la cinquantaine se caressaient doucement et sensuellement alors qu’un troisième couple regardait le spectacle en se caressant.

Nous allâmes au fond de la pièce, je sortis mon sexe et elle se mit à genoux pour me sucer. Comme j’avais déjà joui juste avant, cela a duré un bon quart d’heure pendant lequel j’ai pris le temps d’observer plusieurs couples défilant dans la backroom : caresses, fellations... Le jeu de voyeur / exhibitionniste m’excitait intensément ce qui décuplait les effets de la bouche appliquée de ma très chère cochonne. La sensation était divine.

A un moment une charmante asiatique (une autre donc) bien en chaire avec son compagnon vint se poster juste devant nous. Elle ne devait voir de ma chérie que sa tête blonde coiffée au carré aller et venir au niveau de mon entrejambe.
Cette jolie jeune femme me lançait des regards équivoques, me faisant comprendre il me semble qu’elle aimerait être à la place de ma compagne. Je ne donnais pas suite évidemment. J’étais tout de même curieux de savoir si tout ce manège excitait madame, je la fis relever et essayais de mettre un main dans sa culotte, le peu que je puis toucher me parut humide. Face à son refus elle me repris en bouche, assise cette fois sur un fauteuil. je me décidais à jouir de nouveau dans un autre kleenex.

Nous décidâmes ensuite de rentrer à la maison, il était 2 h. Nous avions passés 1h30 dans cette antre de la luxure. Je serais bien resté encore une petite heure mais la fatigue se faisait sentir. A la maison, avant d’aller dormir elle m’a dit que c’était moins pire que ce qu’elle craignait. Je l’ai prise rapidement, mais elle n’a pas joui, elle était trop fatiguée.

Je n’ai pas eu l’impression que cette soirée l’avait vraiment emballée et qu’elle s’était vraiment forcé. Le lendemain au réveil, j’étais un peu triste, le but de cette soirée était justement pour moi de partager des fantasmes. L’après-midi elle m’a surpris en me disant qu’au final ça allait , les gens étaient respectueux, qu’elle serait même prête à y retourner, pas tout de suite bien sûr mais ça me laisse de l’espoir pour la suite.

Le soir elle m’a surpris une nouvelle fois car nous avons fait l’amour devant la télé (cela arrive rarement), elle était bien excitée. Je l’ai doigtée pendant un quart d’heure puis elle m’a sucé. Elle m’a reparlé de la "grosse bite" du mec qui besognait la belle asiatique, il était bedonnant et cela la dégouttait mais sa bonne queue l’avait tout de même un peu excitée. Comme souvent je la terminais en levrette en lui demandant si ça serait pas mieux avec des mains qui lui caressent les seins et une grosse queue à sucer et elle eut un deuxième long orgasme, cette pensée d’être prise embrochée constituant son principal fantasme.

Le lendemain je retrouvais sa culotte portée le samedi soir au club. Effectivement elle devait être bien mouillée vu les traces blanches au fond. Comme quoi...

Bien sûr j’aimerais y retourner avec elle au plus vite mais cela ne sera pas tout de suite. J’espère que la prochaine fois elle sera tentée de sucer un sexe, gros de préférence mais il faudra pour cela trouver un mec qui lui plaît, une femme très prêteuse (Elle ne supporterait pas de me voir avec un autre femme) et surtout qu’elle arrive à se lâcher un peu plus.
Cela va peut être arriver un jour, vu que je sais qu’elle en meure d’envie au fond d’elle, même si elle m’a dit qu’elle ne s’imagine pas faire l’amour à un autre que moi et aurait peur de se dénaturer, d’altérer la relation qu’on a (quelqu’un a déjà vécu ça ?).

Si ce problème se résout un jour, dans l’idéal il faudrait un club avec peu d’hommes, une population jeune et des gens très respectueux.
Mais un club sans morts de faim je ne crois pas que cela existe. Le Mask est très bien mais avec moins d’opportunités de trio, notre fantasme ultime.

Enfin... j’ai tellement attendu et j’ai tellement aimé cette soirée que je suis prêt à être patient !

2 commentaires

Un début prometteur ?

Par nadinelaurent le 21 septembre 2018

Bonjour
Oui je vis la même chose que vous. Nadine n’accepterait pas de me voir toucher une autre femme. Heureusement je serai satisfait et même comblé le jour où elle se lâchera enfin pour notre premier trio FHH.
En attendant nous frequentons les plages naturistes et je lui ai fait découvrir timidement un club ...
Je vous souhaite de belles rencontres

Un début prometteur ?

Par sdelva le 24 juillet 2018

Salut, ton histoire me rappelle la mienne avec ma femme.
Il a fallu longtemps aussi pour qu’elle passe le ’cut’, mais comme beaucoup ici elle a fini par le faire, devant mon insistance et mon obsession.
A mon avis, sauf si tu lâches prises sur cette idée de la partager, il vous est impossible de revenir en arrière.
Cependant, ne commets pas la même erreur que moi : ne va pas trop vite, écoute-là bien à chaque étape, même si c’est dur de ne pas aller plus vite. Et surtout, reste bien ’au contact’ avec ton propre désir personnel, ne fantasme pas trop la chose mais vis là bien consciemment.
Bonne chance mais vous êtes en très bonne voie ...

Wyylde La plus excitante des expériences de couple
Wyylde La plus excitante des expériences de couple