Le mari de sa collègue

Par kriss le 18 juillet 2018 2
Dans Expériences de candaulistes

Joseph m’avait rassuré, il mettrait ma femme au courant de mon arrivée et rendez-vous fut pris.
Ce matin là, je suis parti à la même heure que tous les jours en disant à ce soir à ma femme. Dans ma tête, je m’imaginait la scène lorsque je reviendrais pour les retrouver dans notre lit.
Joseph et moi avions rendez-vous dans un café à deux rues de chez moi. Il était bien habillé avec une chemise lila aux boutons laissant entrevoir ses poils de torse. C’était vraiment un très bel homme. Il fut convenu que je devais attendre son sms pour revenir.
Une heure plus tard, toujours aucun sms, la négociation avec ma femme devait être compliquée. Puis le message arriva, "Viens, mais n’entre pas dans la chambre, reste derrière, la porte sera entrouverte".
Passé la porte d’entrée, je me suis dirigé vers la chambre dont j’entendais déjà s’échapper des soupirs. Comme convenu, la porte était légèrement ouverte, à peine 15cm, mais suffisant pour voir ce que je rêvais de voir depuis si longtemps. Ma femme était couchée sur le dos, Joseph sur elle, et ses jambes lui remontait le long du bassin afin de l’enlacer. Le sexe de Joseph faisait des va et vient lent mais ne rentrant à peine qu’un peu plus de moitié dans la chatte de ma femme complètement dilatée. Elle gémissait de plaisir et il me semblait voir ses cuisses et sa raie de fesse complètement mouillée. Etait-ce de sueur ou de cyprine ? Mon regard est resté figé sur cette partie de leurs corps avant de m’apercevoir de plusieurs détails ; ma femme était nue mais portait des talons noirs aux pieds, ses ongles d’habitude recouvert d’un vernis transparents étaient cette fois de couleur rouge et à ma grande surprise, elle qui pendant le sexe me refusait toujours ses baisers, elle était collée à pleine bouche à celle de Joseph et leurs langues se cherchaient frénétiquement. Je bandais seul derrière cette porte.
Ma femme eu un premier orgasme. Son corps tremblait et elle criait de plaisir. Joseph a retiré son sexe de la chatte de ma femme pour se coucher sur le dos à côté d’elle et sans un mot elle se positionna au-dessus de lui mais à l’envers et là nos regards se sont croisés. Pensant qu’elle allait le détourner ou le baisser, ma femme me planta ses yeux dans les miens tout en saisissant le gros sexe de Joseph pour le guider vers sa chatte. L’engin rentra doucement jusqu’à à nouveau s’arrêter sans rentrer totalement. Et là ma femme a eu un sourire moqueur vers moi. Elle s’est ensuite retirée, s’est levée du lit, a avancé vers la porte en ne me quittant pas des yeux. Joseph me regardait aussi, il me semble qu’il souriait également, et elle a refermé la porte d’un coup sec.
Je me suis retrouvé seul dans le couloir et pendant plus de 30 minutes j’ai entendu et plus rien vu.
(A suivre)

2 commentaires

Le mari de sa collègue

Par De Clerck Géry le 18 juillet 2018

Bonjour, merci de nous raconter si bien votre aventure...être aimé d’une telle femme est un réel bonheur, j’attends la suite avec impatience...

Le mari de sa collègue

Par jack1950 le 18 juillet 2018

Oui c’est assez frustrant d’entendre sans rien voir. Mais pourquoi aussi cette attende de ta part ?
Vivement la suite alors

Wyylde La plus excitante des expériences de couple
Wyylde La plus excitante des expériences de couple