La soirée entre collègues

Par Steampunk le 31 mai 2018 1
Dans Expériences de candaulistes

Nos antécédents...

Ma chère et tendre épouse et moi-même sommes échangistes depuis le début de notre relation. Il nous semblait primordial de bien prendre conscience de notre nature animale, primitive. Oui, nous sommes tous, instinctivement mu par l’instinct de reproduction. Même si nos méthodes de contraception sont efficaces, instinctivement, on cherche toujours à multiplier les partenaires dans cette quête ancestrale du grand mélange d’ADN. A notre mariage, nous ne sous sommes pas juré fidélité (quelle ineptie quand-même ce concept !), mais on s’est promis d’être honnête !

La soirée...

Il y a quelques temps de cela, au travail de mon épouse, nous l’appellerons Audrey (par respect pour sa situation professionnelle), était invitée à une soirée organisée par son équipe. Vue notre situation familiale, il nous était impossible ce soir là d’y être à deux, je suis donc resté à la maison et elle était donc "seule". Il était prévu qu’elle dorme sur place, puisqu’il n’y avait plus de transport en commun pour revenir chez nous. Etant organisée, elle avait prévu un sac de couchage et tout le nécessaire pour passer une nuit sur un canapé au boulot. N’étant pas la seule, d’autres collègues se sont également retrouvés dans la même situation qu’elle. Entre nous, on parlait de temps en temps de cette soirée, je la chambrais souvent sur le fait qu’elle n’oserait surement rien faire.... (elle n’a jamais eu de rencontre seule avec un amant, cela c’est toujours fait à 3 (ou plus) en ma présence. La soirée commence donc gentiment, puis chemin faisant (et quelques verres de bière plus tard) elle s’est rapprochée d’un de ses collègues, appelons le Stéphan. Tous les deux, ils ont dansé "collé serré", des mains se sont "égarées", des regards se sont échangés. Bref, vous l’aurez compris, tout le petit jeu de séduction en soirée y est passé. Au moment de retourner terminer la nuit sur le canapé, Stéphan avait déjà revendiqué une pièce qui sert de remise et dans lequel il y a un canapé de type "clic-clac", Audrey elle, avait son canapé. Elle est entrée dans son sac de couchage et s’est déshabillée. Quelques minutes plus tard, Stéphan revient et lui fait signe de la suivre. Elle décide donc d’y aller... Elle le retrouve dans la remise, laisse tomber le sac de couchage et ils se sont embrassé longuement, caressé, tout aussi longuement. Parfois tendrement, parfois de façon plus animale. Chacun essayant de prendre le dessus sur l’autre. Elle a beaucoup aimé ce jeu de domination entre eux. Ils ont finalement baisé, bestialement (là elle a vraiment adoré). Elle a finalement rejoint son canapé pour finir sa nuit.

Le lendemain...

Je vais la chercher à la gare, sans trop savoir ce qui est arrivé durant cette nuit là. Elle m’avait envoyé quelques sms pour me dire que sa soirée avait été "caliente" à certain moment, mais sans jamais me dire ce qui était vraiment arrivé. Rapidement, elle me raconte sa soirée...et ensuite elle hésite un peu et je lui demande ce qui est arrivé après. Un peu anxieuse, elle me dit qu’il y a eu une suite... Elle me raconte l’épisode de la remise. Directement elle me demande si je lui en veux !!!! (Oui, le dogme de la fidélité est toujours là, inconsciemment, même dans l’esprit des personnes ayant déjà eu des relations sexuelles à plusieurs). Evidement que non !!! Ma femme s’est enfin libérée des conventions de notre société, pourquoi je lui en voudrais ???

Maintenant...

Cette soirée a été le catalyseur de toutes nos conversations précédentes, la vérification du modèle théorique, le passage à l’acte libérateur. Depuis ce jour là, elle fait beaucoup plus attention à elle, son apparence, ses vêtements. Notre couple en est sorti plus soudé. Etrange non, la psyché humaine ? J’ai l’impression qu’elle est vraiment devenue mon égale. Elle assume enfin sa sexualité et ses envies. Quel bonheur d’avoir une femme merveilleuse comme ça !

L’amant d’un soir…

Lui par contre, a été assez "tiède" après cette soirée, elle voulait le revoir, mais il a toujours esquivé.... Ils ont discuté ensemble après avoir baisé. Il sait que nous sommes libertins, que je suis candauliste, mais il n’a pas vraiment manifesté son envie de recommencer... j’aurais tellement aimé les voir s’envoyer en l’air devant moi, mais visiblement c’est pas son trip... dommage !

Merci de m’avoir lu.

1 commentaire

La soirée entre collègues

Par Lefou le 31 mai 2018

Sympa et réel ! Merci à toi car c’est très bien écrit, simple et efficace. La première fois à trois ou à distance c’est toujours une révélation. En fait c’est le déclencheur d’une liberté sexuelle qui profite au couple. C’est aussi la porte ouverte à de nouveaux fantasmes de plus en plus difficile à réaliser, la vie est challenge non ?

Wyylde La plus excitante des expériences de couple
Wyylde La plus excitante des expériences de couple