Elle me dit non, et puis....

Par Tony86 le 16 février 2018 2
Dans Expériences candaulistes

Voilà quelques mois que nous vivons une belle relation avec Christine, pimpante quinqua, fine, souple, drôle et pince-sans-rire, et qui plus est une vraie vraie bombe au lit... Nous nous voyons 2/3 fois par semaine, c’est agréable... rencontres faites de dialogue, promenade en forêt, câlins divers. Il y a deux mois, presque « par hasard » alors qu’elle me chevauchait j’ai glissé un doigt dans son petit trou... (j’avais déjà exploré son fondement, elle aime vraiment). Que n’avais-je fais ! La machine à fantasme et à paroles crues est partie très fort autour de l’idée d’une « double ». Et Christine a beaucoup, beaucoup, beaucoup aimé....
Évidemment nous avons recommencé plusieurs fois sur ce thème, puis nous avons parlé d’une relation à trois.... Refus net (« ha non, pas question »). Je n’ai pas insisté. Puis j’ai fait lire Emmanuelle à Christine, lui présentant l’ouvrage, ce qui est vrai, comme un livre de philosophie sexuelle, matière commode ensuite à des dialogues autour de notre sexualité, de nos envies, nos peurs... (voir la leçon de Mario). Toujours non....
L’autre dimanche après-midi, j’ai convaincu puis emmené Christine en club libertin dans la région en lui garantissant que rien ne se passerait qu’elle ne souhaite. Elle était crispée, tendue... puis le jacuzzi lui a fait du bien. Nous avons déambulé gentiment et là je l’ai observée, fascinée de voir des couples à l’oeuvre (et aussi une femme avec trois hommes). L’ambiance était bonne, tranquille, j’ai embrassé Christine plusieurs fois profondément, puis je l’ai emmené dans une pièce avec hublot pour la prendre. On a bien fait l’amour en se faisant mater... pour elle qui est très pudique c’était fou !
Un peu plus tard encore, après un verre, nous sommes retournés dans un autre salon fermé (sans hublot mais avec des trous pour les q...) Tandis que je prenais à nouveau Christine, un membre s’est présenté dans un orifice. Elle l’a vu tout de suite et elle a fait mine de l’ignorer. Là, instant crucial, je me suis permis de la tenter... finalement Christine s’est mise à sucer goulûment tandis que je la limais...
Christine n’a pas voulu laisser entrer cet homme mais a mis bien du cœur à l’ouvrage avec sa bouche dont elle use à merveille.
Quelques jours plus tard, au lit, elle m’a dit avoir « beaucoup aimé ». Moralité : tout vient à point.... qui sait attendre. Nous avons reparlé, Christine veut bien y retourner « mais pas trop ».... Christine dit non, heu oui, heu non.... et ouvre bien grand sa bouche pour une gorge profonde dont elle le secret ! Petite S... va !

2 commentaires

Elle me dit non, et puis....

Par sdelva le 19 février 2018

Superbe évolution en effet !
La suite pourrait être très excitante pour vous deux !
Enjoy !

Elle me dit non, et puis....

Par Titi le 17 février 2018

Bravo, en fait Christine est l’exemple parfait de la femme qui refuse net ce genre de proposition, de part son éducation, parce que dans notre culture ça ne se fait pas, parce que la morale le réprouve, parce que si parce que ça .. mais finalement comme bien des femmes l’envie finit par avoir le dernier mot. Je ne doute pas un instant que votre compagne se laisser aller encore et beaucoup plus.

Wyylde La plus excitante des expériences de couple
Wyylde La plus excitante des expériences de couple