L’effet Coolidge dans la pratique du candaulisme c’est quoi ?

Découvrez les délices du candaulisme et de l’effet Coolidge

Par Candaule le 2 septembre 2018 5

La nouveauté. Ce serait le secret de la stimulation du désir, selon une étude très sérieuse menée ou l’on à constater que chez certaines espèces, la pulsion sexuelle augmente avec la conquête de nouveaux partenaires. Le penchant de l’être humain à se comporter de la sorte trouve donc un début d’explication biologique.

Comment reconnaît-on l’effet Coolidge dans la pratique du candaulisme ?

Effectivement un certain nombre de couples candaulistes expérimentés ont peut être remarqué que la libido de leur couple est notablement plus forte et plus prononcée quand le partenaire rencontré est nouveau. L’augmentation de l’excitation prend des formes différentes pour la partenaire d’un candauliste comme pour celui-ci.

L’expérience nous démontre que bien souvent quand une femme part vivre une aventure avec un amant qu’elle rencontre pour la première fois, la tension est forte. Elle peut même aller jusqu’à exprimer le besoin de rencontrer cet amant seule. Le plus souvent, l’épouse d’un candauliste à la veille d’une aventure, ressent cette tension générée par le désir qui l’habite, quand elle est expérimentée, elle sait que le plaisir potentiel peut être à la hauteur de la tension éprouvée. Par pudeur envers son mari, elle demandera alors à celui-ci, que la rencontre se fasse en son absence.

Parfois la nouveauté du partenaire peut aussi procurer plus de plaisir. Certains candaulistes vous diront donc qu’ils ont le sentiment que leurs femmes prennent plus de plaisir avec leurs amants qu’avec eux-mêmes. Mais retenons que toutes ces observations vécues à travers la pratique du candaulisme ne sont que les conséquences de ce que les scientifiques nomment l’effet Coolidge.

Pour les hommes, l’effet Coolidge se manifeste par cette intense excitation ressentie quand ils contemplent leurs épouses prenant du plaisir avec un autre. Mieux encore, certains rêvent de surprendre leurs femmes dans le lit conjugal avec un amant. D’autres prennent du plaisir à découvrir des enregistrements que celle-ci a réalisés avec la complicité de son amant. Enfin, si vous discutez avec un candauliste expérimenté, il vous confiera qu’il peut même éprouver une difficulté à maîtriser son éjaculation tellement l’émotion est parfois forte.

Tous les symptômes décrits dans une pratique du candaulisme assumée se comprennent à travers l’effet Coolidge qui fait que cette nouveauté évoquée génère au niveau du cerveau une sécrétion très particulière d’hormones du plaisir comme la dopamine. Les candaulistes ont donc empiriquement compris comment générer ce shoot de dopamine qui booste la sexualité de leurs couples.

Si nous suivons ces recherches scientifiques, on peut penser qu’il faut changer en permanence de partenaire. Un des moyens de faire durer un couple plus de trois ans serait de trouver de la nouveauté au travers d’une pratique candauliste.
La routine fait inexorablement chuter le désir sexuel. La pratique du candaulisme peut donc être une réponse à cette routine qui s’installe naturellement entre deux partenaires.

Pourquoi l’épouse d’un candauliste se doit de connaître cette notion d’effet Coolidge ?

Pour l’épouse un candauliste, si les aventures qu’elle vit avec ses amants sont une forme de renouveau qui lui permettent de vivre pleinement les bénéfices de l’effet Coolidge, elle se doit de bien intégrer cette notion : la sécrétion de dopamine est intimement liée à la notion de nouveauté. Dit de manière un peu plus triviale, pour les scientifiques ce serait plutôt la nouveauté qui serait à l’origine du shoot de dopamine et non pas l’amant.

Sous quelle forme, un candauliste vit-il l’effet Coolidge ?

Découvrir ou plutôt redécouvrir sa partenaire à travers les aventures qu’elle vit avec un amant est une façon de briser cette routine et générer cette sécrétion de dopamine. J’en veux pour preuve que souvent, un mari candauliste qui retrouve sa femme après une aventure avec un amant a du mal à contenir son éjaculation, ce qui est un signe incontestable de cette sécrétion de dopamine.

Pourquoi rechercher cet effet Coolidge à travers la pratique du candaulisme ?

Il faut bien comprendre que le couple n’est pas quelque chose de figé mais plutôt une relation qui évolue à travers la nouveauté découverte dans le quotidien. Notre pratique me semble donc être une belle solution pour surmonter cette difficulté que représente la routine au sein du couple. Mais pour partir à la découverte de notre pratique, il est tout de même bon d’en comprendre les différents mécanismes.

Ne peut-on pas avoir envie de quitter son partenaire ?

Pour éviter de se faire peur à l’idée de partager sa partenaire, il est bon de savoir, si nous restons sur le plan de l’endocrinologie, qu’il existe une hormone que l’on sécrète quand on est en couple et qui s’appelle l’ocytocine. Cette hormone est celle de l’attachement émotionnel, son taux augmente dans votre organisme lorsque vous vous sentez en confiance. Elle vous lie affectivement l’un à l’autre comme vous l’avez été à vos parents. C’est elle qui permet de construire un attachement vis-à-vis de son partenaire candauliste au quotidien.

Il est intéressant de savoir qu’une nouvelle étude montre que cette hormone aurait aussi tendance à rendre les hommes plus fidèles, ce qui expliquerait que bien souvent un candauliste n’éprouve pas le besoin de vivre des aventures avec d’autres femmes que la sienne. Ainsi l’hypothèse des chercheurs, dévoilée dans The Journal of Neuroscience, avance que des hommes avec un taux élevé d’ocytocine auraient tendance à se rapprocher plus facilement d’une jolie femme. C’est le cas... uniquement pour les célibataires. Les hommes en couple, eux, préfèrent prendre leurs distances !!!

Quelles sont les statistiques concernant l’effacement du désir ?

Disons qu’il y a beaucoup de travaux concernant les trois premières années, ajoutons que l’on comprend mieux le désir depuis les travaux menés à partir de l’IRM du cerveau où l’on voit des zones du cerveau qui s’activent ou qui se désactivent. À partir de ces nouvelles méthodes, on comprend mieux comment certaines personnes sont l’objet de changements radicaux au bout de trois ans au sein de leur couple.

Il a notamment été possible d’observer ces changements concernant l’odorat où l’on a fait sentir à des femmes des odeurs de T-shirts pleines de sueur d’hommes et il a été remarqué qu’au début d’une relation, les odeurs sont considérées comme positives et au bout de trois ans, ces mêmes odeurs sont vécues comme négatives. L’odorat nous indique donc que les odeurs que l’on pourrait qualifier d’un peu viriles et qui plaisent au début, déplaisent au bout de trois ans.

En résumé, si vous découvrez les délices des shoots de dopamine à travers la pratique du candaulisme, vous apprécierez sans nul doute le confort et la sécurité que procure l’ocytocine quand vous vous retrouverez dans l’intimité de votre couple. Rejoignez notre communauté et découvrez les délices de l’effet Coolidge et des shoots de plaisir qu’il nous procure à travers la pratique du candaulisme.

5 commentaires

L’effet Coolidge dans la pratique du candaulisme c’est quoi ?

Par Coupledu66 le 16 novembre 2018

Bonjour
Merci pour cet artcle très intéressant !
Oui c’est vrai au niveau excitation, je confirme une érection d’enfer avant et aussi après une fois l’invité parti ! Et aussi pour ma femme un clitoris très très enflé .

L’effet Coolidge dans la pratique du candaulisme c’est quoi ?

Par Slynud le 10 septembre 2018

Je ne sais pas si c’est assimilable à l’effet coolidge, mais lors de ma courte expérience candauliste (deux soirées trios avec ma femme et un ami), j’avais l’impression que c’était la première fois que je couchai avec elle. Lorsque l’invité l’a déshabillée, c’était comme si je la découvrais pour la première fois. Évidemment, cette impression de nouveauté avec ma femme (nous sommes ensemble depuis plus de 20 ans), a décuplé mon désir !

L’effet Coolidge dans la pratique du candaulisme c’est quoi ?

Par OursGris le 10 septembre 2018

Je ne connaissais pas cette raison endocrinienne, mais j’avais pu en constater deux effets.
Je me souviens que le soir précédent sa rencontre, ma femme était terriblement excitée et que son clitoris était devenu énorme comme jamais elle n’avait eu et pour la première fois à l’approche de l’orgasme elle s’était lâchée et avait crié « mon chéri, mon chéri... » alors qu’habituellement elle gémissait de plaisir seulement sans jamais parler.
Quand elle a fait l’amour avec lui, le deuxième effet a été le déclenchement de son orgasme dans un temps très rapide alors qu’habituellement, il lui fallait beaucoup de temps pour atteindre le plaisir.
Elle a voulu s’en excuser après de moi, ne comprenant pas pourquoi elle avait un orgasme si rapide et si puissant alors qu’il n’était pas beaucoup mieux outillé que moi et sans « préparation ». Sans en connaître l’effet « chimique », j’avais bien compris que c’était l’effet de la « nouveauté »... un nouveau sexe dans le sien... un autre homme qui éjaculait dans ses bras.
Maintenant, grâce à cet article, j’en ai la confirmation.

L’effet Coolidge dans la pratique du candaulisme c’est quoi ?

Par pablo31_ le 8 septembre 2018

Article passionnant pour ludivine et moi meme merci pour cet éclairage candaule

L’effet Coolidge dans la pratique du candaulisme c’est quoi ?

Par Lefou le 4 septembre 2018

C’est quoi ? ... Pour nous ce fut un nouvel amant pour ma femme et effectivement la nouveauté comme de prolonger notre premiére expérience candauliste fut d’une stimulation incroyable et le début d’autres expériences (trio d’abord avant la pratique complète).

Wyylde La plus excitante des expériences de couple
Wyylde La plus excitante des expériences de couple