Adapter la pratique du candaulisme à son couple

Comment mettre en place une pratique du candaulisme adaptée à son couple

Par Candaule le 1er mai 2018 9

Un autre homme est désormais souvent présent dans l’intimité de votre couple, un copain de votre conjoint, un collègue de travail, le prof de votre salle de gym, en tout cas pour l’instant cela reste à l’état du fantasme.

Vous aimeriez tous les deux matérialiser ce désir et le rendre beaucoup plus concret ! Mais comment faire ? Voilà ce que je vous propose de découvrir.

Définir ce que vous trouvez excitant dans une aventure candauliste

Trouver un amant n’est pas chose aisée, non pas qu’il soit difficile de trouver un homme disposé à s’occuper de Madame mais plutôt de trouver un complice qui comprendra la complicité candauliste de votre couple.

Pour ce faire il est important de bien définir les différents désirs que chacun de vous projetez à travers une aventure candauliste. Apprenez tous les deux à jouer de cette fantaisie, écoutez les désirs de votre moitié, jouez avec et apprenez ainsi à stimuler votre imagination.

Laissez-vous surprendre par ce que vous dit votre partenaire, ce qui l’excite, ce qu’elle fantasme. « C’est un théâtre, un espace de jeu dans lequel nous expérimentons des rôles et des polarités qui ne nous sont pas habituels », confirme Alain Héril, alors no limit, fantasmer n’est qu’un jeu, pas d’obligation, aucun engagement, juste ce sentiment de liberté et d’exploration de soi, de l’autre, de vous…..

Ne cachez rien à l’autre de ce qui vous excite

Il n’est pas question de se mentir en cachant à l’autre les désirs qui vous excitent mais qui vous gênent. Bien sur le deal de départ doit être posé : bienveillance et respect des fantasmes des siens comme de ceux de l’autre.

Nos fantasmes traduisent une part de ce que nous sommes, ce qu’il nous reste à découvrir de nous, de l’autre sans jugement aucun. Il nous faut apprendre à accueillir nos fantasmes et jouer avec, ne surtout pas les refouler.

Si vous êtes excités à l’idée de certaines pratiques, il est toujours bon de les partager avec notre partenaire, vous pourriez découvrir ainsi des fantasmes communs peut-être même un nouveau terrain de jeu. Vous apprivoiserez le regard qu’il/elle pose sur ce qui vous excite. Cela vous permettra d’éventuellement savoir comment réagir le moment venu.

Choisissez ensemble le fantasme qui vous excite

Vous aimeriez passer ensemble et en toute sécurité du virtuel au réel, de l’imaginaire à la réalisation. Vous aimeriez que cette première fois soit un véritable succès autant pour Madame que pour Monsieur sans oublier bien entendu le complice que vous aurez choisi.

Commencer par le présupposé de départ que rien ne se passe exactement comme prévu. Si cela peut en effrayer certains, faire l’expérience, c’est découvrir des émotions, des sensations riches des différences qu’elles ont avec le quotidien de votre couple ou de ce que vous aviez imaginé dans l’intimité de votre couple. C’est en cela que réside l’épanouissement de son couple à travers les pratiques candaulistes : accepter de ne pas tout maîtriser, avoir confiance en l’autre soi-même, lâcher prise.

Pour être sûr de choisir un fantasme qui soit un véritable moteur, appuyez-vous sur le fantasme candauliste qui revient très souvent lorsque vous faites l’amour tous les deux. Une fois que vous vous sentirez prêts à le vivre, vous n’aurez plus qu’à définir le contexte, choisir l’heureux élu et définir un safeword.

Dans quel contexte aimeriez-vous vivre cette aventure ?
Le contexte pourrait se définir par trois grands paramètres :

- Le lieu
Peut-être Madame préférerait-elle se livrer à un autre en votre absence, ou au contraire faire cela à la maison lui apporterait un supplément de sécurité. Le cadre est important à définir. C’est toujours le besoin de sécurité de Madame qui devra être privilégié.

- Le type d’aventures candaulistes
Il est aussi possible que Madame préfère une relation suivie à une aventure d’un soir. En effet, il est bon de savoir qu’une femme ne se livre que rarement sans sentiments. Seules les femmes véritablement aguerries et affranchies des a priori de notre culture, savent dissocier des sensations de leur corps des sentiments qu’elles éprouvent à l’égard de leurs partenaires.

- Les modalités de prise de contact avec le complice
Vous aurez sûrement besoin de faire connaissance avec votre complice avant que les corps exultent comme le disait si bien Brel, rencontrer votre complice autour d’un bon repas pour ensuite filer dans une chambre d’hôtel préalablement réservée peut-être une belle prise de contact. Vous pouvez aussi faire connaissance autour d’un apéro dînatoire. Cette solution n’est envisageable que si vous avez la certitude d’avoir envie de passer à l’acte. La première fois, un lieu neutre est préférable à l’intimité de votre domicile.

À quoi aimeriez-vous que le complice de votre couple ressemble ?
Faire le portrait du complice idéal conditionne souvent le succès d’une aventure candauliste. Pour moi, je vois plusieurs caractéristiques qui seront définies uniquement par Madame

- Les critères physiques
Certaines de nos épouses ont un faible pour les hommes grands, d’autres sont sensibles aux hommes d’origines exotiques. La plupart du temps, les hommes qui ont de la présence, comme une forme d’aura auront toujours leurs faveurs. Je ne parlerais pas de la préférence concernant les mensurations phalliques de leurs partenaires qui sont très variables d’une femme à l’autre. Si les hommes s’imaginent en général qu’un sexe imposant est une source d’excitation, sachez Monsieur que cela peut aussi être une source d’anxiété.

- Les critères sociaux
De nombreuses femmes sont sensibles au pouvoir, au niveau social de leurs partenaires de jeu, n’oublions pas que ces dames apprécient la culture et le savoir-vivre ce qui tendrait à leur permettre d’éviter les déconvenues. Cependant il est aussi possible d’envisager une rencontre avec le fameux Bad boy qui a l’avantage quant à lui, de ne pas poser de jugements et d’aimer jouer avec la transgression. Dans tous les cas, c’est toujours à Madame de choisir.

- L’expérience du complice
Pour une première fois, il est important de vivre une aventure avec un homme qui a l’habitude des aventures. Quand je dis aventures ce n’est pas forcément des aventures candaulistes dont je parle mais plutôt un homme qui sache séduire et jouer avec le corps de la femme sans a priori, sans crainte. Certains couples préféreront des hommes libertins quand d’autres choisiront des complices du quotidien. C’est à chacun de définir ce qu’il cherche.

Définissez un "safeword"
Ce paramètre est véritablement indispensable et vous vous devez de vous mettre d’accord sur un mot qui stoppera nette et sans discussion l’expérience candauliste en cours. Ce mot peut être utilisé par Madame parce qu’elle ne se sent pas bien, par ce que ce qu’elle vit, ce qu’elle ressent ne lui plaît pas, la dérange profondément. Précisons que ce Safeword pourra tout aussi bien être prononcé par Monsieur si l’émotion est trop forte, trop douloureuse et qu’il sent que ce qu’il vit ne lui convient pas.

Choisissez un mot qui ne soit pas commun et bien compris par vous deux. Rappelez-vous que si votre première expérience candauliste se solde par un traumatisme, il vous sera très difficile d’envisager une autre aventure. Le respect du Safeword est indispensable.

Une fois que vous vous serez mis d’accord sur ces différents éléments, n’oubliez jamais que si cette première fois se doit d’être raisonnée, elle n’aura pas à être raisonnable.

En conclusion

Passer du fantasme candauliste à la réalité d’une aventure nécessite comme nous l’avons vu une certaine forme de préparation. Cependant je suis convaincu que notre pratique nécessite avant tout une bonne connexion avec nos ressentis les plus intimes. N’hésitez pas à prendre votre temps pour adapter votre désir ciandauliste à un véritable passage à l’acte.

9 commentaires

Adapter la pratique du candaulisme à son couple

Par tagada le 1er août 2018

bonjour , il est effectivement important d adapter la pratique du candaulisme à son couple , en effet les pratiques peuvent etre multiples , initialement nous avons debute le candaulisme par le libertinage ( renconttre via site ...) puis cette pratique est devnue pour notre couple une regle de vie ou madame a une liberté sexuelle totale, aujourd hui elle a deux amants reguliers qu elle voit a sa convenance et avec qui elle peut passer qq jours ,

Adapter la pratique du candaulisme à son couple

Par Patrick L le 6 mai 2018

Encore un très bon article qui cerne bien le problème du passage du fantasme à la réalité.
La première occasion peut prendre plusieurs formes mais sera toujours le résultat d’une profonde communion d’idées dans le couple.
Etre d’accord sur ce passage est évident mais pas toujours facile, deux fantasmes sont rarement identiques il faut déjà les faire coïncider .
Pour notre cas on avait discuté très souvent de cette situation ma femme ayant découvert cette pratique sur le net donc nous en avons parlé souvent durant bien 2 ans et un jour c’est le hasard qui a provoqué la première fois un homme nous a dragué à la sortie d’un resto on à dit "chiche" car dans notre tête nous étions prêt.
Depuis quelques aventures ’provoquées celles là !) ont suivi , le départ avait été bon

Adapter la pratique du candaulisme à son couple

Par Rebeu63 le 5 mai 2018

Cher candaule
Pour mon cas, je galère tellement à la faire accepter de passer à l’acte qu’il serait serait vraiment plus facile de lui mettre un coup de pression et la faire céder à mes capricesfantasmes (nouveau mot lol)
Mais je l aime tellement et la respect tellement que cela met impossible.
Je m accroche et essai de lui faire comprendre aimer pour qu’elle s approprie mon phantasme et le top et que celui ci devienne son phantasme.
Je le fais à dose homéopathique lol
À mon sens si l homme rend ça femme esclave de ses envies cela n’a plus rien de kiffan...

En réponse à Lili, Rebeu et Lefou

Par Candaule le 5 mai 2018

Cher Rebeu, j’espère qu’il vous sera utile, bien sur il peut être complété, mais le plus important pour moi comme le dit Amante Lili c’est que cela soit un choix décidé à deux.
Bien souvent c’est un fantasme masculin et j’ai croisé des candaulistes qui faisaient de leurs moitiés des objets de leurs propres désirs, je ne suis pas dans cette état d’esprit. J’aime à voire le bonheur qu’elle prend à se partager, à découvrir et ressentir de nouveau ce frisson du désir à chaque nouvelle aventure. Et pour cela comme le dit si bien Lefou une belle connexion se doit d’être bien établie entre les partenaires.
Alors Merci Amante Lili , merci Rebeu et Merci Lefou !!! Passez tous un bon week-end

Adapter la pratique du candaulisme à son couple

Par Amante Lilli le 4 mai 2018

Un excellent article ! Je suis à 100 % d’accord.

Le candaulisme est un choix dans le couple et se décide à deux. Le passage du fantasme à la réalité doit être souhaité unanimement et il est important de bien définir les envies, les limites, les espoirs/attentes. Il ne faut surtout rien se cacher, tout se dire, même les doutes ou les craintes. C’est important d’oser aborder le sujet librement sans crainte d’être jugé(e).

Encore merci pour ce bel article ♥

Adapter la pratique du candaulisme à son couple

Par Lefou le 2 mai 2018

Encore une fois un bel article merci. La photo est une fois de plus bien choisi. La conclusion est parfaite, rappelez-vous qu’une bataille est gagnée avant l’engagement ! Sans une connexion parfaite entre vous, une libido pour franchir les obstacles et une envie de votre femme au delà de vous faire plaisir, inutile d’aller plus loin trop vite. Par contre, dites vous qu’une fois le passage à l’acte accompli, vous serez alors étonner que ce n’était pas la mer à boire et que cela va renforcer vos sentiments (en principe). Bien préparer d’abord entre vous puis dans la recherche de l’opportunité sans trop forcer malgré tout. Derrière chaque hâte se cache le diable !

Adapter la pratique du candaulisme à son couple

Par Rebeu63 le 2 mai 2018

Merci candaule
Guide pratique pour réussir notre première
Je kif

Adapter la pratique du candaulisme à son couple

Par Candaule le 1er mai 2018

Merci Beaucoup ADEUX,
J’espère seulement que cet article sera utile à tous les couples qui ne savent pas comment s’y prendre pour passer du fantasme à l’expérimentation de notre pratique

Adapter la pratique du candaulisme à son couple

Par adeux le 1er mai 2018

très bel article ... merci

Wyylde La plus excitante des expériences de couple
Wyylde La plus excitante des expériences de couple