5 conseils pour séduire l’amant qui vous fait frissonner

Comment séduire le complice de votre couple ?

Par Candaule le 15 avril 2019 1

Il vous a tapé dans l’œil, vous en avez parlé à votre conjoint. Depuis il ne quitte plus votre esprit et stimule la libido de votre couple… seule ombre au tableau : vous n’êtes pas certaine de lui plaire. Voici 5 conseils à appliquer dès maintenant pour mettre toutes les chances de votre côté.

Soyez au clair sur vos attentes

Lorsqu’un homme vous plaît et que vous aimeriez qu’il devienne le complice de votre couple, il est douloureux de constater que l’attirance est à sens unique. Cela peut impliquer que l’on ne sera pour lui qu’une fille sympa, drôle, cool… bref une bonne copine mais jamais la complice de ses désirs.

Pour autant, il est peut-être difficile de savoir ce que l’on veut lors d’une rencontre. Certaines femmes qui ont pourtant des facilités à nouer facilement des relations avec les hommes ont pourtant du mal à savoir ce qu’elles ressentent jusqu’au moment où ils partent avec une autre… c’est à ce moment-là, que la prise de conscience du désir se révèle…. Mais il est trop tard et l’occasion de s’amuser est passée !
On peut passer à côté d’une occasion de vivre une expérience candauliste en adoptant une attitude conditionnée par les pensées négatives que l’on cultive.

Peggy Gourdon Daleyrac sexologue explique : " Certaines personnes vont, lors d’une rencontre, se reléguer elles-mêmes au second plan soit parce qu’elles ne savent pas ce qu’elles aimeraient vraiment, soit par une autocensure par manque de confiance en leur potentiel soit du fait de l’éducation qu’elles ont reçue et qui bien souvent ne va pas dans le sens d’une complicité candauliste épanouie. Cet automatisme, plus ou moins conscient, est un handicap notable dans le jeu de la séduction ".

Avez-vous envie d’aller plus loin ?
Pour clarifier vos désirs, rappelez-vous que vous êtes l’actrice principale de cette relation. Il est donc essentiel de vous « responsabiliser » et d’être honnête concernant les désirs qui vous animent. Posez-vous les questions « clés » :
- quel est votre degré d’attirance physique sur une échelle de 1 à 10 ?
- S’il faisait le premier pas, le laisseriez-vous faire ?
Plus révélateur :
- Comment réagiriez-vous s’il flirtait avec une autre ?
En vous interrogeant, remarquez ce que chaque mot provoque sur les plans physique et émotionnel.
Avez-vous des papillons dans le ventre ? Vous sentez-vous excitée ?
Visualisez-vous ensuite avec lui. Que génère l’idée de l’embrasser ou de faire l’amour avec lui en toute complicité avec votre mari ? Si c’est plutôt agréable, il semble que vous nourrissez certainement du désir envers cet homme.

Quelle attitude adopter ?
Une fois au clair, positionnez-vous envers lui. Il vous suffit simplement de vivre naturellement vos désirs sans pour autant avoir besoin d’être « cash » adopter simplement une attitude cohérente. Assumez simplement votre attirance, ne brouillez pas les pistes en soufflant trop le chaud et le froid. Jouez votre partition en adoptant une attitude alignée avec vos désirs : plus les signaux envoyés seront clairs et répétés, plus votre futur amant comprendra où vous voulez en venir.

Quels sont les signes qui ne trompent pas ?
Il ne vous quitte pas des yeux : s’il vous dévore du regard, le désir est au rendez-vous. Parfois cependant, certains hommes sont plus réservés mais vous surprendrez au travers de leur regard et les scintillements du désir qui l’animent à votre égard. C’est de bon augure pour la suite des événements !

Il parle de vous en utilisant des termes valorisants : s’il a des étoiles dans les yeux lorsqu’il prononce votre prénom ou adjoint des qualificatifs élogieux quand il parle de vous, c’est bon signe. Par contre s’il utilise des termes neutres, prudence : soit il a du mal à exprimer ses sentiments, soit il a mal perçu votre désir.

Il cherche le contact physique : plus que les mots, le langage non verbal est significatif dans notre rapport à l’autre. Il vous prend le bras et ne recule pas quand vous êtes proche de lui il s’agit encore d’un bon signe. Par contre, s’il installe "une distance de sécurité", le message est clair : votre béguin est mal engagé sauf si l’amant que vous avez choisi est du genre timide !

Si vous êtes en compagnie de votre homme, n’hésitez pas à le mettre lui aussi à contribution afin d’observer les signes qui trahiraient le désir du complice que vous convoitez.

Entrez dans un jeu de séduction

Pour ne pas qu’il soit indifférent à votre personne, il vous faut entrer dans un jeu de séduction. Et certaines peuvent se sentir paralysées ou jouer un personnage qui ne leur convient pas forcément. Il est en effet difficile pour certaines de rester elles-mêmes lorsqu’un homme leur plaît.

Elles cachent leur timidité derrière un personnage car elles ont peur que celui qu’elles convoitent n’aime pas ce qu’elles sont : des femmes qui assument la fantasmatique de leur couple. Elles ont donc tendance à en faire des tonnes et cela finit par leur peser, car elles ne sont pas elles-mêmes.

S’il est naturel de vouloir être appréciée par celui que l’on convoite, n’imaginez pas qu’il tombera dans vos filets si vous travestissez vos intentions candaulistes ou votre personnalité affranchie et libérée. Si ce jeu de rôle peut marcher quelque temps, le masque finira par tomber, provoquant des dommages dans la relation naissante. Personne n’aime se sentir dupé !

Peggy Gourdon-Daleyrac sexologue explique : « Déçu par ce manque de sincérité, le complice que vous désirez aura du mal à vous faire confiance et préférera certainement ne pas aller plus loin dans une pratique qu’il ne connaît pas forcément. Garder en tête que l’authenticité et la sincérité de votre démarche sont bien plus séduisantes et tenables sur le long terme. Assumez ce que vous aimez, ce que vous pensez et qui vous êtes vraiment !"

Quelles sont vos atouts séduction ?
Pour entrer dans la zone de séduction, il convient d’optimiser vos atouts séduction. Au lieu d’entretenir vos complexes, de cultiver les objections, il est préférable de faire l’inventaire de vos atouts, de ce qui fait de vous une personne unique. Repensez à votre parcours de vie, aux épreuves que vous avez surmontées, à vos réussites, à vos projets, à vos rêves… et posez-vous ces questions :
- quelles qualités mes amis me prêtent-ils ?
Si vous manquez de recul parlez-en avec un proche ou un thérapeute qui vous guidera dans votre réflexion. L’essentiel est de garder en tête que vous êtes unique et que vous possédez des singularités à mettre en avant pour séduire.

" Si vous calculez la moindre de vos phrases en vous demandant s’il cela plaira à l’autre, vous perdrez le véritable objectif : être vous-même. Même si deux personnes peuvent avoir des goûts ou des valeurs communes, et non pas être identique. La découverte du monde de l’autre est une étape riche, suscitant curiosité, dialogue, intérêts… et créant le charme de la rencontre "

Nombreuses sont celles qui s’enferment, qui se fondent dans le monde de l’autre en imaginant que leur comportement témoignait de leur ouverture d’esprit. En réalité ce type de personnes pense souvent qu’elles ne sont pas assez bien pour un complice qui leur plaît.

Ne gommez plus vos différences, cultiver ce qui fait de vous une personne unique et si le mâle dont vous avez envie n’apprécie pas celle que vous êtes tant pis pour lui ! N’oubliez pas que votre objectif est de prendre du plaisir avec lui !

Adoptez un look sexy

Il n’est pas s’en rappeler que la séduction va avec de beaux attributs. Tout comme il est rare d’être attirée par des hommes qui ne font pas d’efforts particuliers en termes de présentation, la gente masculine apprécie tout autant que les atouts féminins soient mis en valeur. L’art de la séduction passe aussi par ce plaisir de prendre soin de votre image afin de susciter la convoitise. Cela n’a rien à voir avec la mode ou le fait d’être mince. Apprenez à jouer avec vos courbes et assumez votre féminité : donnez envie à l’autre de vous séduire !

Vous l’aurez compris, vous devez tenir compte des codes physiques de la séduction pour être perçue comme une femme désirable. N’hésitez pas à user et abuser des talons et des petites tenues sexy dans lesquelles vous vous sentez belle si toutefois, vous restez vous-mêmes et à l’aise. Prenez l’habitude de mettre en valeur vos charmes, cela peut être votre poitrine, vos fesses ou la longueur de vos jambes.

Trouvez votre look ou plusieurs pour en changer en fonction de vos envies.
Dévoiler ses atouts peut être simple pour certaines, d’autres doivent les définir en posant un regard neuf sur leur physique. Si vous vous cachez derrière des couleurs sombres et des coupes informes, réfléchissez à l’image que vous renvoyez à celui qui vous plaît. Pensez-vous que ce look vous met en valeur et sublime vos atouts physiques ?

N’hésitez donc pas à opérer les bons choix en termes vestimentaire, en termes de maquillage et de coiffure. Le look envoie un message à l’autre en dévoilant qui vous êtes et ce que vous attendez de la relation. Il ne s’agit pas de vous déguiser mais de révéler une image sublimée de votre « moi » authentique. Si vous êtes à l’aise en jean basket, ne vous transformez pas en portant des talons de 20 cm.

Modifiez quelques éléments pour mettre vos atouts sexués en valeur : fesses rebondies, jambes, poitrine, ventre plat, grain de peau, regard, bouche pulpeuse…
Cela vous rendra attirante, désirable tout en respectant votre identité et votre morphologie. Il est important de bien se connaître au niveau physique en termes de personnalité et d’envie pour maîtriser l’impact de son image qui sont des éléments qui vous permettront de renvoyer une image attractive et authentique, cohérente et communicante alignée avec votre intention. "

Sexualiser la relation

Ce qui sépare l’amitié de l’amour ? La dimension sexuelle. Orienter vos échanges pour entrer dans l’intimité de celui dont vous avez envie. Si vous venez de le rencontrer, intéressez-vous à ce qu’il affectionne, posez-lui des questions sur ses hobbies, son mode de vie, son univers. N’hésitez pas à poser des questions concernant ce qu’il recherche aujourd’hui dans sa vie privée.

Soyez aussi attentive à ses réactions. Est-il ouvert ou fermé dans ses gestes ? A-t-il les yeux qui pétillent ou un sourire franc ? Comment réagit-il lorsque vous l’interrogez sur sa vie amoureuse ? Si vous détectez des indices non verbaux, vous détiendrez un précieux GPS qui vous permettra d’aborder des conversations qui font mouche, créer des fous rires ou proposer des sorties activités en adéquation avec ses goûts.

Faites passer des messages
Il est important de dévoiler des détails sur vous, vos aspirations et les pratiques de votre couple si vous le sentez prêt à entendre de tels propos. Pour les plus timides, il est aussi possible de textoter. Si votre futur complice est entouré de ses copains mais que vous croisez souvent son regard, pourquoi ne pas lui envoyer des SMS. Il est tellement plus facile de faire passer des messages par des smileys et des mots écrits. La sélection passe par le fait de savoir se mettre en scène, adopter une gestuelle séductrice, s’ouvrir à l’autre. L’attitude permet souvent de faire passer le message de manière plus explicite que les mots.

Soyez ouverte
Même si vous n’êtes pas une dragueuse née, certains signes vont vous permettre de sexualiser la relation avec l’autre. Le regard et le sourire véhiculent les émotions : utilisez-les pour qu’il comprenne l’intérêt que vous lui portez. De même, chaque personne met entre elle et les autres une distance sociale qui permet de distinguer celles qui entrent dans son intimité et les autres. Sans le brusquer, rapprochez-vous de lui. Parlez-lui de plus en plus près et notez sa réaction : vous laisse-t-il faire ? Ou recule-t-il ?

Adoptez aussi une gestuelle ouverte : ne croiser ni les bras ni les jambes, tenez-vous droite en ouvrant vos épaules et posez votre main non loin de la sienne. Celle-ci pourrait « s’attarder » et crée un premier contact. Enfin, il est reconnu que les couleurs que vous portez peuvent vous aider à faire passer des messages. Le Fushia ou l’orange vif vous rendront un brin provocante, ambitieuse, impulsive, très à l’écoute de votre corps et de vos émotions. Si vous souhaitez rester vous-même, adoptez le bleu nuit qui vous « centrera » et renforcera votre détermination. Enfin, l’or et le rouge vous aideront à vous lancer et donneront l’image d’une femme indépendante et entreprenante.

Affirmez-vous

Si certaines peuvent avoir tendance à ne pas vouloir faire de vagues, vous gagnerez cependant à affirmer votre personnalité. Il est donc important, dès le départ, de marquer certaines limites, sous peine de faire passer les besoins de l’autre avant les vôtres.

En matière de séduction, il est important de vous affirmer en douceur dès les premiers échanges. En effet, bien souvent une fille au tempérament trop effacé ne suscite bien souvent aucun intérêt. Le plaisir de la conquête sera bien plus savoureux avec une personne au caractère bien trempé pour le complice que vous désirez.

Quelles sont vos envies ?
Si la bienveillance est une qualité, ne dites pas « Amen » à tout dans le but de lui plaire. Échappez un minimum à l’autre attise le désir. Lorsque vous dîtes « non, je ne suis pas disponible », cela témoigne d’une force de caractère et d’une confiance en vous. Vous faites comprendre à l’autre que vous n’avez pas peur de le perdre alors que vous ne lui cédez pas. Si le refus systématique vous classera parmi les femmes que l’on ne cherche pas à séduire, le « non » savamment dosé renverra l’image d’une femme équilibrée, à l’écoute de ses propres désirs.

Vous souhaitez le séduire ? Il est inutile de céder à tous ses fantasmes et à ses moindres désirs. Soyez d’abord attentive à ce que vous souhaitez. Portez un porte-jarretelles et des bas pour lui faire plaisir ne vous emballent pas ce soir ? Vous n’avez pas envie de répondre à son coup de fil tardif alors que vous venez de coucher les enfants ? Vous êtes en totale opposition avec lui sur certains sujets ? Au lieu d’aller dans son sens, oser lui dire « non ».

Mieux encore : suscitez le débat, taquinez-le avec humour ou amenez le dans votre propre univers candauliste. Il y a fort à parier que vous marquerez davantage son esprit en dévoilant votre personnalité et vos pratiques candaulistes plutôt que d’agir maladroitement comme une femme " toujours partante"

1 commentaire

5 conseils pour séduire l’amant qui vous fait frissonner

Par Elbuscon le 17 avril 2019

Comme toujours, très bel article, très profond qui atteint son but de remise-en-confiance.

Qu’ajouter ?

Rien : dès lors qu’on a laissé s’instaurer la perte de confiance, il convient de réparer les dégâts. La méthodologie proposée devrait être parfaite, à charge de confirmation par des voix féminines.

Cependant, est-ce ainsi que les préjugés sociaux et éducatifs sont vaincus ?
Une victoire qui repose sur une méthodologie s’avère toujours une victoire à la Pyrrhus. Les préjugés n’en deviennent que plus persécuteurs, sournoisement cachés au fond des plus subtils raisonnements.

Il convient de les affronter, non pas sur le terrain discursif qu’ils choisissent, mais sur celui qu’ils prennent soin de fuir. Ont-ils engagé avec nous une discussion dialectique avant de nous investir ? Certes pas : ils se sont d’emblée érigés comme la base, hors de laquelle aucune discussion sensée et même saine ne saurait être envisagée. Ils sont antérieurs à toute réflexion dont nous ayons la mémoire.

Dissocier le choix du partenaire en deux étapes, l’étape du choix proprement dit, suivie de l’étape de la vérification que ce choix est le bon, c’est préparer une désillusion, quelle que soit l’issue. Qui dit vérification, dit raisonnement, dit retour des préjugés, donc déception, frustration, défaite.

Le seul terrain où une victoire est possible est l’immédiateté.

Au roi Candaule de montrer ses talents d’organisateur, d’intendant, de pourvoyeur et de metteur-en-scène. Mal dit : d’en user tout en les dissimulant.
Nyssia n’aime pas qu’on sache qu’elle sait.

] ]