Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >

Votre top flop

! Signaler un contenu abusif

Alors, je voudrais juste dire le grand intérêt que j’ai pour ce site, extrêmement bien fait, avec des témoignages assez touchants, et ou je lis avec un grand plaisir les témoignages des habitués, tous plus intéressants les uns que les autres (maat, amon, claude, candaule, jimson, et d’autres dont les pseudos m’échappent).

Mais (parce que bien entendu, en commençant aussi, il ne pouvait qu’il y avoir un "mais"), je trouve que ça pourrait être sympa de lancer quelques sujets, de temps à autres, qui diversifient un peu le contenu. En effet, je lis avec intérêt tous les témoignages, même si je ne commente pas toujours, et j’ai fait le constat que la plupart du temps, il s’agit de témoignages de nos plus belles soirées coquines. Je ne blâme personne, moi-même j’ai partagé deux récits de deux de mes plus merveilleuses soirées.

Je me suis simplement dit qu’à l’inverse, ça pourrait être marrant de partager...nos pires soirées coquines (candauliste ou non). Les soirées complètement ratées, ou l’on s’est juste dit intérieurement "mais qu’est ce que je fous là ?", à condition bien entendu d’avoir réussi à prendre le recul nécessaire pour en rigoler aujourd’hui (ce qui est mon cas ^^)..

J’entame donc le bal, avec la fois ou l’on était encore échangiste, et ou l’on avait organisé avec un couple une soirée échangiste. C’était nous qui nous déplacions, et les gens en question habitaient à 100 bornes de chez nous (déjà, la distance m’avait fait tiqué, mais je m’étais dit "bon...allez, soyons fous !").

Bref, arrivés sur place, madame et monsieur nous plaisaient beaucoup (autant, voir plus que sur la photo), et le début de soirée est très convivial. On boit l’apéro, discute de la plui et du beau temps, de nos débuts libertins, des leurs, de notre démarche d’être arriver dans ce milieu...et même de chats lol.

Au bout de deux heures, l’ambiance étant désormais détendue, on se dit "allez, ce coup ci, on peut y aller". Donc après s’être déshabillé, la petite tension qui repart au moment d’y aller, Déborah, ma compagne, se met à genoux afin d’entamer une superbe fellation à son partenaire sexuel, tandis que je me mets entre les jambes de mademoiselle pour la lécher.

Jusque là, j’ai envie de dire une soirée somme toute normale pour ce type de soirée coquine. C’est après que ça s’est gâté. Car une fois sa pipe terminé, Déborah se relève, et pose plusieurs baisers sur la bouche de son partenaire. Et là...ce fut le drame !!!

Nous avons commis la grosse erreur de débutant, qui est de n’avoir à aucun moment donné chercher exactement comment voulaient t’ils que se passe la soirée, et surtout leurs interdits. Et a priori, embrasser entre couple en était un. S’en est suivi une grosse crise de jalousie, puis une engueulade de plus de 10 minutes entre les deux, avec des paroles comme :
- " Je te préviens, une fois, pas deux. On s’est mis d’accord ! " (Ahem...)

Mademoiselle a ensuite été voir ma chérie pour lui rajouter :
- " Désolée, mais on a convenu ensemble, on ne souhaite pas embrasser nos partenaires"
Je pense qu’elle l’avait compris, y’avait pas forcément besoin d’une explication de texte.

On a essayé de reprendre, mais Déborah était complètement bloquée, elle n’osait plus rien faire, et moi-même j’avoue que j’avais absolument plus le coeur à ça, on avait en clair juste envie de rentrer.

On s’est excusé, on a du coup pas pu faire l’amour, et on est rentré déçus. J’ai ensuite demandé systématiquement aux autres couples s’ils embrassaient, et avec les hommes seuls, c’est une requête faite à chaque coup lol.

Avec le recul, cette soirée nous a servit "voilà la soirée que tu ne voudrais pas vivre" ^^ (notre référence quoi).

Et vous, votre pire soirée coquine ?

18 Commentaires

  • Nous un soir j ai fait venir un mec a la maison très grand large un rugbyman tout à fait le style d homme qu aime ma chérie quand il est arriver ma femme était toute exciter il lui plaisait énormément elle l’a vite chauffer pour passer à l action et la la cata il avait une toute petite bite moin de 7cm en action toute fine il c est bien débrouiller en cuni mais une fois en elle elle ne le sit pas même en sodo elle n était plus exciter .
    Une autre fois avec un bo black tres muscler très sexy style rappeur américain elle la sucer moin de 20seconde et il lui avait déjà jouis en bouche et il est parti direct

  • Super récit, couple du 62.
    j’imagine la scène, quel désastre !

  • Il y en à quelque une, mais la pire était sans doute celle là :

    C’était il y à déjà quelque temps, nous sortions en club de temps en temps mais n’avions pas l’habitue d’aller chez des personnes pour du "privé ", un après midi ou je trainais sur un site libertin bien connu, un couple me contacte, "bonjour votre fiche est intéressante bla bla bla… , nous recevons ce soir chez nous êtes vous partants ? " je regarde leur fiche , pas mal du tout, de notre âge, c’est-à-dire moins de cinquante à ce moment là, non fumeur, ce que nous demandons sur notre profil , ect… donc petit texo à ma femme " ça te tente" , réponse rapide "oui allons y" je dit donc ok à mon correspondant sur le site qui me dit, les "filles " se passent un coup de tel pour confirmation et validation à 18h30, ok, parfait, on se quitte en échangeant nos tels !

    18h30 coup de fil de la dame, je lui passe ma femme, "vous venez ce soir " "oui, avec plaisir" "tu est bi ?" ma femme lui dit que oui selon feeling pas de pb (je me demande encore pourquoi cette question d’ailleurs), et là, avant de raccrocher elle lui dit, y’a un "ami" à nous qui sera là, ça ne te dérange pas ? …. Bon ils auraient pu en parler avant mais pourquoi pas après tout donc, le rendez vous est pris pour 21h00 ….

    21h00 après 1h00 de route nous arrivons devant une très belle maison, une bouteille de bulle à la main nous sonnons.. La dame viens nous ouvrir et je me dis de suite, si elle, à 50 ans c’est depuis un petit moment ….. Pas très grave elle est physiquement pas mal du tout bien qu’habillé très simplement, nous passons au salon ou les deux messieurs nous attendent, même constat ! Plutôt la soixantaine bien tassé les deux compères, et le "copain" n’est pas du tout du genre de ma femme .... Cerise sur le gâteau tout le monde allume une cigarette ! regard vers ma femme, qui s’assoit tout de même donc je fais de même, la discussion s’engage, interminable, la télé qui marche sur une émission bien nulle, ça n’est que critiques de leurs précédentes rencontres, je me dit qu’on sera sans doute les suivants, cigarettes sur cigarettes, …on se regarde entre deux avec ma femme se disant qu’est ce qu’on fout la … je me dit que ça n’ira jamais et suis prêt à partir quand au bout d’un moment ma femme trouve l’excuse de visiter la maison pour rester dans la chambre et lancer le "jeux" , "bon vous venez nous rejoindre ou on joues toutes les deux" c’est tout elle ça, nous partons donc à les rejoindre, nous voila à cinq sur le lit, ce fut à la hauteur du reste, le Mr allongé, la Dame sur lui, le "copain" jouant sans préservatifs, démarre sur les chapeau de roue en essayant de prendre son "amie" en anal ce qu’ il n’arriva à faire qu’a moitié vu qu’il ne bandait pas suffisamment, il se retire me faisant signe de prendre sa place ! et va présenter sa queue vers le visage de ma femme ! Pensant sans doute que celle-ci allait l’aider !!! ma femme ayant vu la scène, lui fait comprendre qu’il a sa main droite pour s’aider tout seul, je m’occupe de la dame grimpé sur son mari qui est autant en forme que son copain… cela dure un petit moment, quand ma femme que ça à excité de me voir faire se dit mort pour mort autant amuser la galerie et leur dit texto " bon les p’tits gars c’est pas tout ça mais va falloir me la mettre" !!! je me retiens pour pas éclater de rire, ces messieurs essaient bien de faire ce qu’ils peuvent et je m’amuse un peu avec la dame qui bien que jolie est aussi active qu’une étoile de mer… puis je m’occupe de ma femme que je ne pouvais pas laisser comme ça, mes deux assistants n’arriverons à rien malgré les efforts de leur amie venue à la rescousse.. Bref on se rhabille et on s’en va.
    On en rigole maintenant, mais quelle soirée …

    Nous aurions du faire demi tour au bout de cinq minute mais on à pas osé… cela nous à fait une "expérience" ;-))

  • Voici notre histoire......
    Nous cherchions un nouveau partenaire homme sur la toile, nous sommes tombés sur un JH d’environs 30 ans qui correspondait aux critères physiques de ma femme, car c’est elle qui décide, jolies photos, bien physiquement, bien doté par "dame nature", enfin.....il semblait top.
    Nous décidions de lui fixer un RDV dans un bar pour faire connaissances, et a son arrivée, premier soucis, il avait une calvitie très avancée, alors que sur les photos envoyées, elle n’existait pas, et semblait beaucoup plus vieux que sur les photos.
    Avec mon épouse, nous nous sommes dit, continuons la soirée, nous verrons bien ou cela nous mènera, chose que nous avons faites.
    Après plusieurs heures de discutions, nous décidâmes de l’inviter chez nous pour un "apèro hot", petit jeu entre nous qui consiste a prendre l’apèro en boxer, pour les hommes, et pour ma femme, en nuisette transparente et string. Si la soirée se passe bien, on se retrouve vite dénudés.
    Installés sur le canapé, nous avons bien vu qu’il était pas du tout entreprenant, pourtant chaque fois qu’elle versait un verre a notre invité, elle s’assurait toujours que ses seins soient découvert, ou que son string transparent collé sur sa chatte, se dévoile sous son regard. Ma femme aurait souhaitée sentir une main se glisser entre les jambes, et commençaient a être déçue, et me fit comprendre par l’envoi discret d’un sms sur mon portable, qu’il ne se passera rien durant cette soirée, et qu’il n’aura pas besoin de quitter son boxer.
    Je pris l’initiative de faire asseoir ma femme juste a coté de lui, et l’invitait a lui caresser les seins a travers la nuisette, nous avions l’impression qu’il découvrait pour la première fois le corps d’une femme.
    J’écartais les jambes de ma femme, pour laisser découvrir sa chatte toute rasée et douce , et l’invitais a la doigter, chose qu’il a eu du mal a faire, et de plus, ma femme n’était plus réceptive a rien.
    Elle se leva un instant pour quitter le salon, pendant ce temps, je dis a notre partenaire d’un soir, qu’il peut se rhabiller, car ma femme n’est pas du tout excitée a l’idée de passer une soirée a 3, il me répondit "tu crois ? pourtant je pense qu’elle va s’ouvrir, je le sent", je lui répondis de suite, "je la connais, elle ne se donnera pas ce soir".
    Ma femme revient quelques minutes plus tard, me glisse a l’oreille "je vais te sucer devant lui, il sera que voyeur et rien de plus."
    Ma femme s’agenouille devant moi, baisse mon boxer et commença a me sucer divinement, sur le canapé. Elle se cambrait pour laisser découvrir sa croupe et sa chatte mouillée, j ’invitais notre partenaire, si je puis dire, a se placer juste a coté de ma femme, pensant qu’elle sauterait d’une queue a l’autre, mais rien ni fit, le pauvre n’avait que sa main pour se soulager.
    Nous ne l’avons jamais revu, il devait être puceau, et je pense qu’il doit encore l’être, 5 ans après cette soirée.

  • Pas compris la dernière remarque. "c’est l’humain qui décide". Bin...oui ! Qui tu veux que ce soit d’autre qui décide à part les humains ? Mon chat ? Il risque de me répondre "miaou" (libre à n’importe qui d’interpréter).

  • Le mien de top flop ??? C’est que je n’arrive pas à intéresser mon Amie au candaulisme, ni à l’échangisme non plus...
    Mais à vous lire, je m’aperçois que même dans ces phantasme , c’est l’humain qui décide ; et ça cela me plaît ENORMEMENT
    Courage à nous tous et toutes Roger

  • Vivent les organisations merdiques lol :-D

  • Je vous parle d’un temps ou cela se passait au minitel, mais bon cela avait aussi son charme, notre premier black, on en avait parlé, reparlé finalement contact, Paris 600 Km au diable on était encore jeune , le gars sympath, restaurant, ma femme le mange des yeux, je le vois bien, on finit à l ’hotel, la découverte que bon il y a eu tricherie sur les mensurations, mais bon on est là , la gars n ’y arrive pas, mais alors rien de rien, ma femme me demande d’aller prendre l’air dehors, peut être que seul avec elle, il se sentiras mieux, je sors, j ’oublie de prendre ce satané code pour revenir à l’ hotel, pas de téléphone portable, bref, seul dehors en banlieue, je finis dans la voiture, a attendre 2 heures, finalement, ma femme sort, je l’appelle, je lui dis c’était bien,

    Non il n ’y est jamais arrivé, nul, on s’engueule mais qu’est ce que tu faisais, j ’explique le code etc, on rigole, on est ensemble.

  • Jimson, t’es tombé sur une qui n’a rien compris au sexe, je pense...

  • Content de voir que mon sujet ait intéressé ^^

  • Haha, yen a des pas mal !

    J’y vais de la mienne.

    C’était il y a quelques mois. Ma chérie a un amant/correspondant régulier, et on voulait trouver la même chose pour moi. Donc, site de rencontre, et au bout d’un (long) moment, je finis par discuter vraiment avec une femme. Nos échanges deviennent rapidement très chaud, elle a 36 ans, une sacrée expérience libertine (trios HHF, FFH, partouzes...), aime les mêmes choses que moi au lit, on parle beaucoup, bref tout s’annonce parfait.

    Un premier verre ensemble me montre une femme qui ne ressemble pas tellement à sa description physique (Maat, comme j’ai compris ton témoignage !). Pareil 15 kilos en plus, je n’ai rien contre les rondes, au contraire, cela dépend comment les formes sont réparties. Mais pas grave, je me dis, elle était toujours entourée de son aura de femme à la sexualité débridée, et ça me donnait envie d’elle.

    Deux jours après, le fameux rendez-vous, dans un hôtel. Et là, je me retrouve face à une étoile de mer. Elle ne semblait pas très à l’aise, mais refusait de l’admettre. Chaque fois que je m’arrêtais pour essayer de la mettre à l’aise, voire tout arrêter, si ça ne lui plaisait pas, c’était limite si elle ne m’engueulait pas. Bon, j’exagère, mais elle me demandait à MOI ce qui n’allait pas. Du coup, son aura de femme hypersexuelle... envolée. Ne me restait qu’une personne pas très attirante physiquement, plus très agréable et complètement passive.

    Résultat, impossible de bander, je lui ai fait un cuni qui l’a absolument ravie, et on s’est quittés. Elle a été très déçue que je ne veuille plus la revoir. Et moi je me demande encore ce que j’ai été faire dans cette galère (sans mauvais jeu de mot).

  • Voilà notre Flop le plus mémorable : lors d’une soirée échangiste (au début de notre libertinage) après un apéro léger, nous sommes deux couples, entièrement nu, dans le salon de nos compagnons d’un soir et malgré des caresses inter-couple, l’homme s’occupant de ma femme n’a JAMAIS bandé. pendant ce temps, sous le regard de mon épouse qui souhaite que je finisse mon travail au plus vite je défonce ma partenaire, je décharge et au revoir... J’ai bien vu que ma femme était triste de cette contre-performance, elle qui ne demande qu’une chose, elle prise avec virilité et offre sa chatte les cuisses ouvertes. Le seul argument de son partenaire est de ne pas avoir trouvé mon épouse bandante (1m62 47kg...) et en plus très c...

  • Bonne idée oui. Mon premier flop, car il s’agit bien de moi seul, c’est en fait le début de mon candaulisme. Nous faisions de l’échangisme à l’époque. Nos tout débuts dans le non-conformisme. Nous étions pour la seconde fois chez un couple découvert sur...... Minitel, et oui ça date !!!!
    La première fois tout c’était bien passé et nous récidivions. Je vous passe les détails mais alors que nous étions chacun avec le partenaire opposé, lorsque j’ai vu ma femme prendre son pied avec le mari de ma partenaire, j’étais tellement scotché sur leurs ébats que j’ai complètent délaissé l’autre femme. Je ne bandais même pas. C’est là que ça a fait tilt dans ma tête. Je me suis dit, voilà, c’est ça que je veux. C’est ça qui m’excite, ce n’est pas de baiser une autre femme. Une fois rentré nous en avons parlé et on s’est mis au trio hhf.

  • Glaamoor, ça ne se fait carrément pas comme plan... Moi j’aurais dit "non" direct. Mais bon... ça nous donne une occasion de rire :-)

  • L’argument "mais j’ai de beaux yeux", il est juste trop fort mdr. Le mec désespéré qui essaie de jeter ses dernières forces dans la bataille. C’est encore plus beau quand le combat est perdu d’avance (voir pathétique ^^)

  • J’ai une super mauvaise mémoire... Mais un petit ratage me vient à l’esprit, d’une période où j’étais plus ou moins célibataire.
    J’étais inscrite sur un site de rencontres, et je me suis retrouvée à papoter vite fait avec un mec. Il avait l’air sympa, pas mal sur les photos, il voulait passer chez moi... Je me suis dit oh allez !
    Ouais... sauf que ses photos devaient avoir 10 ans, il avait facile 15 kg de plus en réalité, et ça le faisait pas du tout. Je l’ai quand même laissé rentrer, on a papoté un moment, et il a fini par me dire qu’il avait envie de moi. Ben oui mais non... lol ! Je lui ai mis un gros vent, en lui disant directement qu’il ne ressemblait pas (ou plus) à ses photos, et que du coup il pouvait se brosser !

    "Mais j’ai de beaux yeux !"
    Ben toi et tes yeux, vous pouvez rentrer chez vous maintenant ;-)

  • Alors là, j’espère que les gens vont jouer le jeu et répondre à ce sujet ! Ça promet ! loool !

    Pitchounet25, l’autre couple a été aussi "fautif" que vous, s’il y avait des choses importantes de ce genre, il fallait les signaler si vous ne posiez pas la question !
    En tous cas, avec le recul, on voit bien le côté "cocasse" de la situation lol (qui a dû être moins drôle à chaud).

    (et vivent les chats !)

  • Je trouve l’idée assez bonne. Merci pour l’initiative. Une petite vite fait. Rendez avec un homme seul un vendredi soir. Alors que nous sommes au resto avant la rencontre, on reçoit un SMS "ça vous embête si un couple se joint à nous ce soir".... Heu... Oui ça nous emmerde même, mais bon, envie de coquineries, on accepte. On arrive chez notre partenaire. On attend le second couple 1/2h au moins. Et la... Oups... Gros soucis... Le mec n’est pas du tout au goût d’Estelle. Au moment ou il prend l’initiative de poser sa main sur la cuisse d’Estelle, gros blocage. Elle me chuchote à l’oreille que ça ne va pas être possible. Bon... Merci pour l’invit, mais il faut qu’on y aille. On reste en contact hein ? :-)

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription