Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

Voici mon témoignage 2

! Signaler un contenu abusif

Bien le bonjour, chers lecteurs,
Je reprends donc mon récit là où je l’ai laissé hier soir. Un merci tout particulier à mon mari.
Et merci de m’avoir consacré un peu de temps pour m’écrire monsieur Jacherino, cela m’a fait vraiment plaisir. Merci à certains messages privés aussi… à Monsieur Jansoli, je note que très peu de femmes viennent sur ce site, peut-être parce que, comme je le pense, trop de personnes comme vous sont des lecteurs voyeuristes et non sur une lecture sur le fond, le mental, le sentiment... enfin ce qui est féminin…donc désolée pour mon texte un peu long et inégal, mais il était important de bien planter le décor. Et comme je l’ai dit Je n’ai pas de talent pour écrire… et je suis désolée si vous restez sur votre faim. Celui-ci est aussi long que les précédents, pardon pardon, j’espère que vous ne m’en tiendrez pas rigueur… Monsieur tyroler Je crains de manquer de temps pour correspondre avec vous merci de me le proposer. Et je sais bien que je ne devrais pas recontacter mon ex mais... monsieur Loulou78 peut être tous les deux, faut voir…
Quand il m’a poussée dans les bras de mon ami, Je n’ai d’abord pas osé, pensant qu’il me testait et que derrière nous aurions des soucis de couple, mais la situation la conversation était gaie, amusante, et à peine coquine et l’alcool aidant…il y avait les mots, les regards et les sourires. Je savais et constatais que mon mari était émoustillé par les mots ambigus, les regards coquins que me lançait mon ami présent ma tenue provocante. Il aimait comprendre que je plaisais et que notre “ami” avait déjà envie de moi. Quand il m’offrit aux caresses, alors je savais qu’il bandait. Cela émoustilla ma propre envie de sexe. J’avais envie qu’il sente mon désir. Pour la première fois de ma vie deux hommes, quatre mains me touchaient, me caressaient en même temps situation extravagante, inouïe, je l’avoue terriblement excitante, aussi (Alors j’imagine six mains (lol) !).
Des plaisirs nouveaux. Pendant que mon amant me pénétrait je faisais des sourires à mon mari et je le regardais avec des yeux langoureux mon plaisir, ce qu’il avait l’air d’apprécier. Et l’ami avec qui j’ai fait l’amour est un homme que je connais depuis longtemps, duquel je suis tombée sous le charme lorsqu’il travaillait avec moi souvent il me courtisait il le faisait avec finesse et persévérance, tentait des mots à double sens (j’étais émoustillée par ses mots ambigus), les questions sur notre couple, puis quelques précisions sur la chance de mon mari. Les compliments devenaient plus précieux, plus directs. On jouait le flirt avec légèreté, sans l’évoquer. Il parlait de ma silhouette ravissante qu’il me trouvait mignonne. Nous restions donc dans une sorte de flottement entre amitié et flirt. Il avait sans doute tant espéré me faire l’amour, mais certainement pas devant mon mari…rire. D’ailleurs il ne cachait pas ses regards vers le fond de mes décolletés que j’oubliais régulièrement de fermer en sa présence. Il était même arrivé qu’au travail nos mains se frôlent un peu trop longtemps plus qu’amicalement, je ne faisais rien pour interrompre ce contact d’ailleurs. j’avais une sensation d’attirance pour ce monsieur… Beau garçon musclé, rieur, aimable et courtois. Cela alimentait régulièrement ma libido, J’aimais savoir qu’il me désirait. Il m’a donc été plus facile de franchir le pas avec lui certes légèrement alcoolisée. Je pense que les personnes qui le critique dans ce forum se trompent à son sujet c’est quelqu’un de très gentil et si je me suis sentie obligée avec son frère c’est que quelque part j’en avais envie et en plus il se ressemble beaucoup. Et j’éprouve du plaisir dans l’obéissance et la soumission. C’est un choix libre et consenti. Lorsque mon mari m’a proposée de faire l’amour seul avec mon amant (au départ certes sans son frère…rire) j’ai d’abord été inquiète, nous avons parlé, je n’ai pas accepté, simplement souris mon consentement. Oui c’était aussi mon fantasme mais je n’osais l’avouer. Je faisais cela par amour pour lui et l’excitation d’oser pour moi. J’ai finalement perdu toutes réserves, au contraire, et je me suis totalement libérée des tabous, j’ai osé toutes leurs demandes, j’ai même suggéré et dont ils ont profité …j’ai eu des jouissances inouïes, inoubliables qui nourrissent encore aujourd’hui ma libido. Aujourd’hui je suis contente de son fantasme et encore plus de sa mise en pratique, parce que ça a été super excitant de coucher avec eux tout en sachant que ça excitait mon mari !! Il a beaucoup aimé me voir sortir et me préparer pour rejoindre mon amant, que je fasse l’amour et que je revienne lui en parler et faire l’amour avec lui après. Je suis heureuse que mon mari ai accepté de me prêter à mon ami j’ai adorée cela et lui il y a pris un immense plaisir… je me suis aperçue que j’aimais la pluralité masculine la double pénétration vaginale c’est divin comme sensation et ça rempli bien l’espace (rire)... même si Je dois toutefois avouer que la position n’est pas évidente ce n’est pas toujours évident pour se mettre en place ;-), quand à la double pénétration anus/vagin c’est moins évident, il faut bien lubrifier l’anus comme toute sodomie d’ailleurs, car le mouvement de va-et-vient peut irriter le col de l’anus assez facilement et le plaisir anale laisse place à la douleur. Il faut une solide préparation anale avant sinon, ça ne rentre pas, trop serrer (rire). Bref, c’est pourquoi il faut y aller doucement et une bonne lubrification s’impose, pourquoi pas utiliser avec sa salive au besoin. Ce qui est évident toutefois, c’est le plaisir que procure le côté pervers de la chose. Dans les deux cas de double il faut que leurs sexes soient bien en érection et pour le pénis ce n’est pas toujours évident croyez-moi, je pense que c’est parce que le contact avec le sexe d’un autre homme n’est pas évident. et il faut qu’il y ait un des deux qui dirige et dicte le mouvement pour y arriver et pour moi la double pénétration vaginale est supérieure à tout, rien de comparable Je la pratique avec mon jouet et mon mari, et nous y trouvons beaucoup de plaisir… J’arrive moins à prendre du plaisir quand un me pénètre et je suce l’autre je ne peux pas me concentrer sur mon plaisir et celui à qui je pratique la fellation.

Mon mari veut suivre vos conseils et ne veut plus que je le fasse avec lui et que je prenne des distances. Je ne sais pas trop Je ne vois pas bien comment vous pouvez dire que de m’éloigner de mon ami serai une bonne chose pour moi et surtout pour notre couple. Comment lui expliquer que ça n’ira pas plus loin que du sexe avec lui, cela ne signifie pas que je veuille remettre en cause notre couple nos 17 ans de vie commune, notre mariage, nos deux enfants, notre maison.
La recherche du complice idéal n’est pas vraiment facile et il peut y avoir des déconvenues Je ne fais pas confiance facilement, alors qu’avec lui c’est tellement plus simple, je suis certaine qu’il est vraiment respectueux. Je me sens en confiance avec lui.
Cette relation a été très intense, très sincère et profonde. Et elle a eu cette particularité d’être secrète.
Et personne de notre entourage ne doit le savoir d’ailleurs. Et entretenir ce secret est très excitant je l’avoue, même si parfois difficile à maintenir j’aimerai tellement me confier à une amie. Même ma sœur avec laquelle je suis très soudée ne le sait même pas.
Toutes ces nouvelles sensations on a un moment été pour moi perturbantes. Car je m’interrogeais. Alors que tout est venu de sa demande à lui et qu’il en a ressenti un énorme plaisir
Je trouvais cela humiliant pour lui. J’ai aussi peur qu’il me colle une étiquette de "saloppe", d’être une mauvaise mère. Je ne sais pas trop pourquoi il prend ce plaisir car je ne supporterai pas de prêter mon mari ou de le voir avec une autre.
Mes doutes, mes craintes et mes appréhensions sont dus, au fait que je ne l’assumais pas trop. Mon mari n’est pas un mauvais amant et est même très câlin et très doux et comme toute les femmes j’ai besoin de tendresse et d’affection, mais j’aime aussi le coté agressif que mon corps subisse quand je fais l’amour et l’agressivité par des mots et j’ai aimée faire ces choses avec mes amants mon ami et son frère, des choses que je n’ai jamais faite avec mon mari car il me respecte trop pour ça. J’ai adorée quand Ils m’ont demandés de manière assez autoritaire de prendre telle ou telle position... quand ils m’ont dit des mots hard du genre "tu aimes ça hein les coups de b...., hein ma chienne ?!" ; etc. ils accroissaient mon niveau d’excitations partagées. Je faisais ce qu’ils voulaient avec une avidité qui m’étonnait moi-même. J’aime ce côté viril. J’ai eu un orgasme inégalé !
Nos relations sexuelles sont harmonieuses mais sans originalité. Je ne mettais jamais vraiment posé la question. Non pas que l’ami fut plus expert mais par l’imagination que j’avais de la situation, je jouissais d’un autre devant mon mari qui était fou de désir ! Je me suis ensuite offerte à lui comme jamais je crois…
C’est quelque chose de compliqué à expliquer, pour moi. Même si je sais que c’est une belle preuve d’amour de vouloir que sa femme soit épanouie sexuellement. Et j’aie bien remarqué qu’il aimait me voir prendre du plaisir. Et maintenant il voudrait que je drague un noir en boite (par exemple), devant lui, pour me voir à l’œuvre. Il veut que l’on recherche un amant noir vicieux dominateur et dirigiste, même si ça m’excite énormément ça m’inquiète un peu. J’ai ce fantasme d’un bel homme black grand sportif, à la peau bien noire et à l’attribut très conséquent, puissant, envahissant(lol), j’imagine un plaisir particulier à recevoir un objet digne des films X, une sensation, que je conçois plus intense.
Par contre, l’idée qu’il me voit faire l’amour avec un autre ne me gêne plus, je dirais même que ça me plait beaucoup et j’ai hâte de ressayer. Je ne sais pas si j’y arriverais avec un autre que mon ami car comme je le connaissais ça me rassure. Mais à force l’idée a su faire naitre l’excitation, et le désir...donc pour notre plaisir je veux bien essayer de rencontrer un autre homme que je n’aimerais pas spécialement mais qui m’aidera à assouvir mon besoin de séduire, mon besoin de sexe. Il m’a avoué encore plus m’aimer, et forcément mon amour pour mon mari est extraordinaire et s’en trouve décuplé. Mon mari m’a avoué récemment qu’il éprouvait non seulement de l’amour mais qu’il vivait désormais une totale compersion à mon égard.
Pour toi mon chéri.
J’ai osé, j’ai donné, j’ai reçu, je suis contente. Contente de moi, contente de t’avoir offerte ce que tu voulais. Contente que notre libido de couple en sorte plus puissante encore. Contente des plaisirs extrêmes reçus. Contente d’avoir été désirée par deux hommes et d’avoir assouvi leurs envies. Contente de cette chance d’avoir osé car oui j’aime le sexe, j’aime l’excitation, le trouble des désirs, j’adore ces moments intenses où l’on ne contrôle plus rien, je peux aussi me laisser aller sous les caresses des mains des doigts des langues et d’un sexe allant et venant en moi. Me mettre sur le ventre offrir mon sexe jambes relevées sur les genoux, écartées pour sentir au fond de mon corps le désir de l’homme. Bisous…
Me voir heureuse et commencée à assumer le rempli de joie et de sérénité. Me sentir aimer par mon mari me permet d’ouvrir plus mon cœur et booster tout cette envie en moi. Voilà mon expérience et mes ressentis, au milieu de tant d’autres plus vibrante, plus exaltante que vous devez lire sur ce site. Je ne cherche pas à le juger car aimer une personne, c’est accepter qu’elle soit différente, qu’elle fasse certains choix qui correspondent pas forcement aux notre. Tout cela bien sûr, dans le respect de l’un et de l’autre ! Rencontrez des amants ne veut pas dire que je n’aime plus mon mari, bien au contraire, je l’aime encore plus pour me permettre d’avoir de telles expériences.
Voilà voilà,
J’espère que mon histoire vous a plu autant qu’il m’a plu de l’écrire.
Merci merci merci une nouvelle fois pour vos commentaires que j’ai fortement appréciée (ou pas…)
J’essayerai d’écrire une de mes aventures passées avec mon ex, je ferais en sorte qu’elle soit plus pimentée, pour ces coquins de messieurs. Mais comme ça prend beaucoup de temps désolé ayant un métier assez prenant plus mes activités et mes enfants qui me volent tout mon temps libre (rire) donc j’ai peu de temps pour écrire, il faudra être patient. Sauf inspiration soudaine.
A très vite. Amitié sincère

9 Commentaires

  • je crois avoir deja posé des questions bien precises dans mon message du 2 mai, alors si tu veux bien y repondre...
    merci

  • Monsieur jansoli,
    Croyez-moi, ma femme est très flattée et ravie de provoquer autant d’intérêt et de manifester autant d’excitation chez vous.Bien sûr, cela a provoquée chez elle un bel enchantement et je vous l’avoue une petite excitation aussi…
    Je veux bien vous en dire un peu plus dur son intimité si vous voulez, mais que souhaitez-vous savoir sur moi ou ma femme en fait ??? Je pense que beaucoup de réponse à vos questions sont déjà décrite dans nos témoignages ce qu’elle a éprouvée et ce que j’ai ressentie…
    Je tenterai dans la mesure du possible de répondre à toutes vos questions une par une pour mi c’est plus facile. Si vos demandes sont vraiment trop imprécises, je ne pourrai pas y répondre.
    Cordialement

  • merci Fred de m’avoir cité puis repondu mais tu n’as repondu qu’a peu de questions, j’aimerais, si tu le veux bien, que tu me repondes sur toutes les questions que je t’ai posées, car ça m’excite et m’intrigue en même temps
    bisoussssssss

  • J’avais déjà une certaine attirance pour lui, et quand nous nous sommes retrouvés tous les 3, tout s’est fait naturellement sur la base d’une curiosité c’est allé si vite tout çà !!!!! Pour ce qui est du trio. Pour être franche, deux hommes au lit rien que pour soi, faire l’amour à trois, c’est sortir de son corps, se dédoubler et le plaisir de transgresser les règles sexuelles et affectives, de transgresser la norme amoureuse. Le faite que mon mari me désire encore plus en me voyant érotisée par un autre. Les caresses à quatre mains restent une pratique inexplicable, de découvrir de nouvelles sensations. Et il n’est pas question pour moi d’éprouver des sentiments pour notre invité ni d’envisager un ménage à trois ! Je ne pense pas finalement que ce fut plus expert, qu’avec mon mari, mais plus du à l’imagination que j’avais de la situation je pense qu’en termes de plaisir purement sexuel, cela a été parfois plus fort avec eux. Parce que je n’avais aucune gêne et que je ne pensais qu’à moi, à m’éclater. C’était me laisser totalement aller en oubliant l’image que je donnais. C’était l’occasion aussi de prouver à mon mari que je l’aimais en lui donnant du plaisir à me voir prendre du plaisir avec un autre. Dans ces moments, on ne pense plus à soi ni à tout le reste, mais uniquement à son plaisir. Mon mari a ressenti un gène qu’une seule fois, et seulement quelques instants. A cause de la routine dans le sexe.
    Il m’a dit avoir été surpris pour mon "aisance" avec le sexe de mon ami, comme si je l’avais déjà fait.
    Pour ce qui est de la "performance" et de la "taille", à chacun ses critères.
    Moi, je suis plus sensible à la complicité, à l’intensité et à l’excitation ressentie.
    Mais mon homme m’a dit qu’il aimait particulièrement me voir sucer un gros sexe et je dois avouer que ça ne me déplairait pas.
    Ensuite tu te demandes ce que cela procure de faire l’amour à deux hommes, et bien n’ai pas d’appréhension de ce côté-là, c’est vraiment incroyable comme sensation et tu te sens complice, les caresses sont douces, les regards sont tendres et pleins de compréhension. Et j’ai ressenti les mêmes sensations quand je l’ai fait et sa restera dans ma mémoire à jamais, car cette complicité, cette douceur et cette excitation étaient super, et sentir plusieurs mains découvrir ton corps c’est merveilleux.
    J’aime le sexe et surtout j’aime découvrir un autre corps, le caresser, sentir de nouvelles odeurs. Ma vie sexuelle était en ce moment plutôt tranquille. Et ce que j’ai ressenti et éprouvé dans cette expérience à trois étaient physiquement et cérébralement magnifique.
    Ou comment choisir son amant ? Difficile de rencontrer un inconnu, s’imaginer être au lit avec lui. Ressentir la confiance, l’attirance physique aussi, une certaine envie de plaisirs.
    Bon j’espère avoir bien résumé la situation (c’est un peu résumé)..., si tu as d’autres questions pour approfondir, n’hésites pas.
    Gros gros bisous.
    P.S. : mais je peux te dire qu’après avoir fait ce trio, j’ai très très envie de recommencer !!!!!!!

  • rebonjour, votre recit est tres interessant car il laisse entrapercevoir les sentiments et sensations d ’une femme poussée par son mari candauliste a avoir des amants.Je me demande tujours ce que ressent vraiement une epouse lorsque son mari lui avoue qu il aimerait qu’elle couche avec un autre
    ET quel est le débat de sa conscience, de son amour, de ses désirs qui finalement l’amenent à accepter Ensuite lorsqu’elle a fait l’amour pour la premiere fois avec un amant ce qu’elle ressent dans le fond d’elle même, comment se juge t’elle ? comment juge t ’elle son mari ?que pense t elle de son amant ? a t’elle pris plus de plaisir qu’avec son mari ? a t elle envie de recommencer ? devant son mari ou sans lui ? pense t elle à l’autre lorsqu’elle fait l’amour avec l un d es deux ? fait elle des comparaisons ? Il y a encore beaucoup d’autres questions mais j’aimerais déjà que vous repondiez a celles ci,..si possible

  • Je fais la même expérience avec mon épouse.
    Je lui ai demandé de trouver SEULE son nouvel ami...
    C’est fait il vit trois jours par semaine à la maison...au début je participais , maintenant ils ferment la porte de notre chambre "conjugale", je ne la retrouve qu’après son départ
    je suis un cocu "heureux"

  • Maintenant, on te comprend mieux et c’est bien comme cela, car c’est ton mari qui nous a demandé notre avis. Maintenant, toi, tu nous donnes tes explications alors que tu ne nous dois rien. Tout est bien ainsi.
    f.tyroler2@orange.fr

  • Merci pour tes mots et ton témoignage. Venant d’une femme c’en est tout de suite plus précieux ...

  • Je ne dirais qu’un tout petit commentaire : "bravo pour ton récit et surtout pour les expériences que tu vis".
    Je vous souhaite (à ton mari et à toi) beaucoup de bonheur.

    Laurent

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription