Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de personnes candaulistes >

Vivement vendredi fin

! Signaler un contenu abusif

Nous avions rendez-vous vers 12h15 à son appartement, son copain ne pouvait finalement pas venir dommage.

Quand elle est arrivée, elle est allée directement à la salle de bain se changer, elle n’est pas parvenue à franchir le cap de partir au bureau en bas et porte-jarretelle.
Elle nous gratifia d’une tenue sexy à savoir bas, porte-jarretelle et petit haut transparent qui nous laissait entrapercevoir ses seins gonflés de désir le tout assortit d’une mini mini-jupe .

Elle s’installa sur la banquette entre nous deux et elle mit directement sa main sur son entrejambe pour sentir au travers du jean sa queue déjà tendue de désir.
Elle ne perdit pas de temps, la fit sortir et hop en bouche. C’était parti pour une magnifique pipe qui le fit gémir de plaisir. Pendant ce temps je lui caressais son petit clito gorgé de plaisir et elle aussi commençait à gémir.

Je la regardais, magnifique en train de le sucer avec un grand plaisir.
Au bout de 2 minutes n’y tenant plus, il enfila une capote l’allongea et la pénétra et commençant de longs va-et-vient entre ses cuisses pendant que je lui caressais les seins.

Elle s’offrait à sa queue en écartant de plus en plus les cuisses et elle ne gémissait plus, mais râlait de plus en plus fort à chaque coup de sa longue queue.
Il l’a retourné et l’a prise à quatre pattes, c’est la position qu’elle préfère, ses cris devinrent de plus en plus forts jusqu’à ce qu’elle ait pris ma queue en bouche.

Nous l’emmenons dans sa chambre pour être plus à l’aise. J’ai pu la prendre à mon tour pendant qu’elle le suçait avec gourmandise. Il voulait la sodomiser, mais une fois de plus elle refusa, la peur de la taille de cette queue. Dommage j’espère que ce sera pour la prochaine fois.

Il se vengeait en la démontant à quatre pattes violemment, puis, il, la, retrouva sur le dos et la pénétra à grand coup de queue elle hurlait de plaisir en lui demandant de la baiser et en lui criant qu’elle aimait sa queue.

Il voulut qu’elle le suce à nouveau avant de la reprendre comme sa chienne à quatre pattes. Elle adore quand il la traite de chienne et de salope. Pendant qu’elle hurlait son plaisir, il ôta sa capote et jouit sur son cul, bien cabré.

Elle vient alors sur moi pour, que je la baise à mon tour et elle m’embrasse, pour que je sente l’odeur, de la bière de son amant. Alors je me suis vengé en la prenant à 4 pattes et en lui claquant son petit cul et en la traitant de chienne et de salope.

Je la retournais et la pénétrais violemment, la regardant dans les yeux et là, elle me dit que l’adjoint de son patron lui avait dit hier qu’il voulait la baiser et la dresser avant qu’il ne soit muté dans une autre ville prochainement. Je vis dans ses yeux l’envie qu’elle avait de le faire, je lui donnais mon accord en jouissant dans son ventre.

Je vous raconterai nos prochaines aventures

1 Commentaire

  • milles excuses j’en étais resté à votre dernier post, votre récit me parait un pur fantasme de votre part, mais pourquoi pas...

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription