Accueil > Témoigner le candaulisme >Histoires candaulistes >

Visite de Daniel

! Signaler un contenu abusif

Voici un après-midi coquin, improvisé avec notre ami Daniel, il y a de çà cinq ans déjà...
Nous sommes samedi, il est plus ou moins onze heures, je bricole dans le bureau, Nathalie dans la cuisine, on sonne, Nathalie lance à la cantonade un « j’ y vais » la porte s’ouvre, un « hé ben tient ! ça f’sait longtemps ! entre… » puis à mon adresse, « Géry ! c’est Daniel ! » puis plus rien…
je vais voir, et effectivement, c’est Daniel, notre ami antillais, celui qui nous a donné un coup de main lors de l’emménagement de Nathalie chez moi, et qui à cette occasion, avait satisfait l’envie qu’elle avait de baiser avec lui…je m’empresse de l’accueillir, de lui serrer la main tout en remarquant que Nathalie avait la sienne sur son épaule, il se penche vers elle pour lui faire la bise, mais Nathalie lui colle de suite les lèvres sur la bouche et l’embrasse à pleine bouche… j’ai compris immédiatement ce qui lui venait de germer dans la tête… je dois vous dire que deux ou trois jours avant, elle m’avait fait la confidence que ça faisait un bon moment qu’elle n’avait pas reçu dans sa chatte, la queue d’un de mes potes et que ça commençait à lui manquer… je leur ai donc proposer de gagner le salon, de se mettre à l’aise, vu l’heure, j’allais préparer l’apéro, et vu le regard pétillant de Nathalie, l’air ravi de Daniel, je peux vous dire que j’ai pris mon temps, je me devais de les laisser un petit moment, et j’ai eu raison… juste avant d’entrer, j’ai eu le temps d’entendre Nathalie dire à Daniel « …pas si vite, attend Géry » et quand je suis arrivé, ils étaient assis dans la canapé, l’un à côté de l’autre, Nathalie , le chemisier complètement déboutonné, les seins libres et Daniel penché sur eux… « ha te voilà, il est fou…il veut me sauter tout d’suite » ce à quoi, je n’ai rien répondu, c’est Daniel qui m’a dit « Putin, j’ai envie d’elle, je suis déjà tout excité… » j’ai posé mon plateau, j’ai pris Nathalie par la main, l’invitant à se lever, et j’ai commencer à la déshabiller complètement sous le regard très intéressé de Daniel, une fois nue, je lui ai passé deux doigts dans la chatte, afin de me rendre compte de son excitation, elle était trempée… j’ai dit à Daniel de la baiser tout de suite, qu’on prendrait l’apéro après, car il y avait urgence, et pour Nathalie, et pour lui, car son pantalon ne cachait plus son érection… Nathalie s’est retournée, m’a embrassé très amoureusement, me passant par la même occasion la main sur la braguette « humm…mais tu bandes aussi à c’que j’vois, merci mon chéri » puis elle s’est appliquée à libérer la bite de notre ami, qui l’avait bien raide, elle l’a tout de suite prise en bouche, lui se déshabillant, et elle le suçant, il bandait ferme, c’était un peu sport mais beau à voir… un fois nu, elle l’a coincé assis, elle s’est assise sur sa queue en me faisant face, les cuisses très écartées ses yeux dans les miens « c’est pas mes yeux que tu dois regarder mon chéri, regarde entre mes cuisses, c’est nettement plus intéressant… » elle avait raison la bougresse, et Daniel de me dire « putin ! y a pas une demie heure que je suis là, et on baise déjà… » Nathalie n’a pas eu le temps de jouir, il a lâcher sa sauce en cinq minutes, elle a donc proposer pour qu’il reprenne des forces, de boire l’apéro. je n’ai pas raté le moment ou elle s’est levée, une coulée sperme coulant de sa chatte…hummm un plaisir pour les yeux…
Nous avons donc bu l’apéro, eux deux, comme des amoureux se tripotants, et moi assis dans le fauteuil en face, on a parlé sexe évidement, on en a bien ri, blagué…à un moment donné, Nathalie s’est étonnée, tout en écartant sa chatte avec les doigts « ben mon chéri ? t’es pas venu me baiser après Daniel ? toi qui aime tant ça ? » j’ai baisser mon pantalon, et j’ai plongé directe à font dans sa chatte, et Daniel de rajouté « je m’disais bien que c’était pas normal que je reste sans rien faire… » donc pour « leur faire plaisir » je me suis appliqué le temps nécéssaire pour remplir à mon tour la chatte de Nathalie, j’ai été étonné du plaisir qu’ils ont manifesté quand j’ai joui, c’est tout juste s’ils n’ont pas applaudi, Nathalie a évidement voulu me nettoyer la queue, je vous rappelle qu’elle aime particulièrement lécher ma bite avec mon sperme et celui de son amant mélangés…Nathalie n’avait toujours pas joui, mais elle ne s’en faisait pas, elle s’est ensuite levée, « je vais faire à manger, je vous appelle dès que c’est prêt ? » « heu… ben oui… tu ne veux pas un coup de main ? » » non non, sinon on n’est pas près de manger, je vous connais, vous êtes meilleurs pour les coups de queues… »
Du coup, on se ressert un verre, et c’est reparti pour une causette, très axée sexe, et surtout à propos des aptitudes et performances de Nathalie, on se remémore l’après déménagements de Nathalie, Daniel m’avoue qu’en venant nous voir, il espérait bien pouvoir baiser avec elle, ce dont je me doutais bien… je lui fais part que Nathalie m’avait avoué être en manque de queue autre que la mienne et que donc, il tombait à pic etc, on en avait presque oublié le repas quand Nathalie apparu topless, les seins bien exposés à nos regards, un paréo noué autour de la taille pour nous signaler que la table était prête, qu’elle nous attendait, elle nous avait préparé un repas tout simple, saucisses frites salade, un verre de rouge et le tour était joué.
On a mangé tranquillement, Nathalie les seins offerts à nos regards, il nous était difficile de la regarder dans les yeux, entourée de ses deux amants, elle était radieuse. Daniel n’a pas manqué de nettoyer un de ses seins taché par de la mayonnaise, l’avait-elle fait exprès ? c’est fort probable, ça a failli dégénérer, mais Nathalie en bonne maitresse de maison a su repousser les avances très précises de Daniel, pour dessert, des fruits, heureusement pas de bananes, dieu sait comment çà aurait fini, puis café servi par notre charmante petite femelle, nos mains on recommencer à se balader sur elle, elle à été beaucoup moins dissuasive, en bon mâle, nous en avons profité, elle n’a pas eu le temps de boire son café, que Daniel l’entreprenait déjà, il avait quitté sa chaise, s’était agenouillé entre ses cuisses, écarté les pans de son paréo et lui léchait la chatte pendant que son café refroidissait, je regardait tout çà d’un oeil émerveillé tout en buvant le mien tranquillement, c’est là, que Nathalie a eu son premier orgasme, j’ai cru qu’elle allait étouffer ce brave garçon tellement elle lui tenait la tête serrée entre ses cuisses.
Nous avons débarrasser la table le temps qu’elle retrouve ses esprits, nous n’avions pas terminé
quand elle s’est levée « je vais m’allonger sur le lit… ne trainez pas trop, je vous attend » Daniel n’en revenait pas encore, « dis donc, elle a la santé, tu ne dois pas t’ennuyer avec elle…en tout cas elle me plait bien ta nana, regarde, je rebande rien qu’d’y penser… » « ben vas-y, je termine et j’arrive » il m’a remercié, et s’est éclipsé…
je n’ai pas tarder à les rejoindre, le tableau que j’ai découverts en entrant dans la chambre était à la hauteur de mes espérances, Nathalie couchée sur le dos, les jambes largement ouvertes, la tête de Daniel entre ses cuisses, la bouche collée à sa chatte, c’était splendide, Nathalie m’a reçu avec un grand sourire, je me suis approché d’elle et tout en lui caressant les seins, je lui ai donné ma queue à sucer…
Elle l’a saisie et la guidée entre ses lèvres… j’adore quand elle me suce et qu’un autre homme la gâte, Daniel s’hissé, la queue raide, tendue vers la chatte de ma belle, je le vois encore, saisissant sa queue entre deux doigts, caresser de son gland l’entrée de son vagin, et s’enfoncer doucement mais surement jusqu’a la garde, une fois bien au fond, il m’a regarder un moment, puis a déclaré « vous êtes vraiment super, t’as une chatte… j’adore… » et il a commencer ses vas et viens, Nathalie a lâché ma queue le temps de lui répondre qu’il pouvait venir quand il voulait, que sa chatte lui serait toujours ouverte…ce a quoi il a répondu qu’il en profiterait à coup sure… il la travaillait depuis un bon moment quand Nathalie a eu un premier orgasme, à la suite de quoi, Daniel m’a proposer de prendre sa place, proposition acceptée avec un large sourire par Nathalie, nous avons donc échangé nos place, je l’ai pénétrée facilement, elle était trempée et toute ouverte, tout en la baisant, je ne pouvais pas lâcher des yeux, ma belle suçant la bite de notre ami, après un bon moment , Daniel a prévenu Nathalie qu’il allait bientôt éjaculer, elle l’a de suite lâché, « vite ! viens dans ma chatte ! Géry, sors de là ! vite ! vite ! » j’ai sauté hors d’elle, Daniel s’est enfourné d’un coup, et après quatre ou cinq va et vient, s’est vider au fond d’elle, puis s’est retirer rapidement pour que j’y retourne, j’ai vite posé mon gland à l’entrée de sa chatte pour que le minimum de sperme ne s’en échappe, et j’ai littéralement plongé dans sa chatte pleine de sperme de notre ami…ma bite tendue au maximum…j’ai senti le sperme déborder et couler au rythme de mes allés et venues, de plus, Nathalie a voulu nettoyer la queue de Daniel, il ne s’est pas fait prier, çà n’a fait qu’ empirer mon excitation, j’ai très vite joui, j’ai éjaculé tout ce que j’avais dans les couilles…
« hé bien mon chéri, çà te dope de baiser comme çà, ben Daniel, reviens quand tu veux… viens mon chéri, que je te nettoie un peu… » je me suis retiré non sans admirer le sperme qui sortait encore d’elle, je lui ai donné ma bite à nettoyer de nos spermes mélangés, çà faisait la deuxième fois de la journée, elle s’en délectait toujours autant…j’ai remarqué qu’en me nettoyant, elle se masturbait de ses doigts, c’est Daniel qui lui a proposer de faire quelque chose, elle lui a proposer de la reprendre, « mais je si tout mou, faut attendre un peu » « mais non, viens comme çà, tu rebanderas dans ma chatte, j’en suis sure, j’adore çà en plus » il s’est donc présenté entre ses cuisses, a saisi son sexe tout mou, bien qu’elle soit toute ouverte et trempée, c’est avec un peu de difficulté tout de même, qu’il est arrivé à la pénétrer, il a commencer a bouger, tout doucement, Nathalie était aux anges, « ah… je la sens… elle grossi…j’adore…oui oui… ça vient… » et Daniel, se revigorant, a commencer à accélérer la cadence… il a mis un peu de temps tout d’même, mais il est arrivé à la faire jouir une dernière fois… un joli petit orgasme, bien propre bien net, mais notre ami ne s’est pas arrêté là, il a continué à la travailler, plus pour lui que pour elle sans doute, çà a été un peu fastidieux apparement, un peu longuet, mais quand il s’est lâché, c’était de toute beauté, il s’est tendu quelques secondes comme un arc, puis s’est affalé sur ma belle, Nathalie a reçu son éjaculat et son poids avec un grand et large sourire, il est resté un petit moment sur elle, puis nous a dit « c’est bon, je déclare forfait…tu m’as tué… » puis il a roulé sur le dos, un filet de sperme au bout de la queue, Nathalie dégoulinait, elle s’est levée, nous a regardé un moment, « à deux comme çà, vous m’plaisez bien… » puis elle est sortie pour aller se doucher… nous y sommes passés tout les trois, gentiment, nos peaux, nos sexes, ses seins, tous se frôlant, se touchants, les mains caressantes…nous nous sommes habillé, Nathalie revêtue de son seul paréo, nous a proposé un petit café…pour nous remettre…
Daniel est resté encore un bon moment, la discussion n’était plus au sexe, mais au ski, au delta plane, et autres sujets, c’est çà que j’aime aussi dans ces relations libertines, il n‘y a pas que le sexe non d’une pipe…

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription