Accueil > Témoigner le candaulisme >Actualités candaulistes >

Vie à trois

! Signaler un contenu abusif

Je fantasme beaucoup, ces derniers temps, sur un mode de vie particulier à trois ou à quatre (deux couples bisex). Je sais bien ce que ce fantasme a d’ irréalisable en raison des difficultés ou des problèmes réels qu’un tel mode de fonctionnement au quotidien peut engendrer. La vie à deux est déjà parfois fort compliquée ! Pourtant, cela me séduit fort. Y a-t-il des couples non-conformistes qui ont pu, par le passé, expérimenter ce genre de cohabitation à plusieurs ? Est-ce que cela peut durer ? Si, toutefois, ça dure...Egalement intéressé par des échanges avec des hommes ou des femmes qui fantasment sur la même chose, voire une correspondance régulière si réelles affinités cérébrales.

13 Commentaires

  • Dans notre cas nous avons pas vécu à 100% à trois mais ma femme avait un amant qui était militaire de carrière qui partait généralement dans les 2 à 3 mois en mission et a son retour il avait une perme de 15 jours et pendant celle-ci, il venait vivre a la maison. Effectivement si il a une grand excitation de voir ta femme appartenir a son amant, pendant ce temps, ca chamboule quand même la vie du couple. Sandrine était complètement à lui, il allait la chercher a son boulot, nous passions la soirée ensemble ou ils sortaient , il choisissait ses tenues, elle était toujours très classe pour plaire a son amant, ils faisaient minimum l’amour 2 a 3 fois par jours mais Sandrine n’aurait pas pu garder ce rytme tous les jours si nous avions vécus à trois, ma belle était quand même très fatigué à la fin de cette période sans parler de la vie familiale qui n’est pas facile a gérer concernant les invitations en week end, quand nous invitions chez nous, nous le faisions passer pour un ami de jeunesse à moi, mais il y des regards qui ne trompent pas, pendant leurs sorties ils ont été vus main dans la main par des voisins et au resto par un collègue de travail puis comme il venait la chercher a son travail sa collègue les a vus s’embrasser sur la bouche donc une intimité pas facile a gérer. Conclusion experience a tenter, pas de regret mais difficile a mettre en oeuvre.

    Philippe

  • Bonsoir,
    Je prends la plume pour apporter (pour une fois) ma contribution au forum.
    Nous vivons actuellement mon épouse et moi une relation triangulaire avec une autre femme. Elle habite avec nous sous notre toit et participe à la vie de la maison.
    Cela est provisoire mais dure depuis sept mois. Nous l’avons présentée comme une amie en instance de divorce.
    Nous avons des activités communes ou séparées.
    Parfois, elle garde les enfants et fait la cuisine ou les tâches ménagères tout comme nous.
    Vis à vis des amis, cela semble être passé (sauf un ou deux qui ont des doutes) mais la famille proche n’est pas au courant de sa présence.

    Concernant les aspects de la vie pratique, voici comment elle participe aux courses :

    Il m’a fallut, à sa demande, instaurer un système de notes de courses à rationaliser suivant la part de chacun.
    C’est à dire que selon si c’est elle ou nous qui achetions les courses, cela revient au même.
    Les besoins de notre couple avec enfant ont été estimés à 75% des achats domestiques de la communauté. Nous multiplions soit 75% soit 25% selon la personne qui est débiteur. Un tableau dans le sellier récapitule les montants mensuels (nous réajustons au mois)
    Je ne sais pas si je me fait bien comprendre mais il m’a fallut trouver une solution car elle ne voulait pas que l’argent soit une source de tension entre nous.

    Voila en ce qui concerne les grandes lignes de cette relation hors normes que je vis en ce moment et pour quelques mois encore.
    Candauliste de caractère, j’ai laissé un peu de coté pour l’instant ces pratiques.
    Ma maitresse est plutôt du genre soumise et le candaulisme n’est pas son jeu.
    Je lui en ai même pas parlé.
    En ce qui concerne nos pratiques sexuelles, elles feront parties d’un autre postage si mes propos vous intéressent.
    Bien érotiquement.

  • Bjr,
    Je viens de lire vos textes et je nous reconnais dans certains. Nous sommes un couple marié quinqua du sud-ouest et vivons une histoire à trois (2H +1 f). Je reconnais que vis à vis de l’extérieur ce n’est pas facile mais j’essaie petit à petit d’imposer notre ami avec qui je partage mon épouse. Nous partons en vacances ensemble, certains week-ends nous les partageons, elle fait ses courses avec lui, etc....Elle a une totale liberté. Quand il est présent, elle est totalement avec lui. Personnellement j’aimerai que cela encore plus loin. Il habite un peu loin mais devrait se approcher. Cela pourra m’aider !!!!!

  • J’ai également connu une relation de ce type, qui est restée limitée pour les raisons qu’a avancé piers39 (le poids de l’entourage, la famille, la société,...). Dans mon cas il y avait forcément déséquilibre : j’étais le complice, l’amant de Madame (et parfois aussi de Monsieur), je mangeais régulièrement à la table familiale, je m’occupais des enfants (j’étais le "tonton"), nous passions du temps et des loisirs ensemble tous les 3. Mais..... Nous ne formions pas un ménage à 3. L’élu du coeur de Madame c’était son compagnon, le père de ses enfants, et moi j’étais le complice. Je savais qu’il y avait des limites que je ne pouvais franchir, et que je n’ai jamais tenté de franchir, question de respect pour leur couple. Et de fait j’étais caché : ne pouvant participer aux fêtes de familles, aux apéros avec le voisinage, les sorties en société... Je pense que le modèle a ses limites : la société n’est (aujourd’hui) pas prête à l’accepter. Ce que je regrette, car c’est pour moi l’aboutissement de la relation candauliste.

  • La vie à trois est une chose vraiment compliquée à gérer et se termine bien souvent par un nouveau célibataire et un nouveau couple si aucun lien affectif ne lie les deux personnes de même sexe. La bisexualité et, dans le cas d’un trio avec deux hommes et une femme, la passivité du mari sont deux choses qui facilitent grandement sa réalisation.

    Avec mon épouse, il y a quelques années, nous avons vécu une expérience avec un de mes amis qui est resté six mois chez nous. Il avait un gros appétit sexuel et connaissait ma bisexualité. Très rapidement il m’a fait l’amour en cachette de ma femme et quelques semaines plus tard, elle m’avoua qu’elle faisait l’amour avec lui depuis son arrivée chez nous. De ce jour, nous ne nous sommes plus cachés et tout acte d’amour était pleinement partagé.

    Il nous a quitté à cause d’une mutation dans une ville éloignée. Il voulait que mon épouse le suive mais elle a préféré rester avec moi. Il est revenu quelques week-end et à l’occasion de vacances, sans jamais réussir à la convaincre et notre relation a pris fin ainsi. Par contre notre vie en a été à jamais modifiée. Grâce à lui, mon épouse avait découvert sa liberté de coucher avec un autre homme que moi et depuis elle n’a cessé d’entretenir ma ramure.

  • jeune étudiant à paris arrivant de ma province, j’ai vecu pendant une année une vie commune avec 3 autres étudiants plus ma petite amie et deux autres filles dans une espèce de loft aménagé tant bien que mal dans une usine desaffectée en banlieue et nous mettions tout, absolument tout en commun, les garçons ,les filles dont naturellement ma copine, c’était tres libre et sans histoire, j’ai vu ma copine couchée Apres de moi se fare sauter per un gars puis par un deuxième et refusant le 3è car elle était fatiguée et de meme avec les autres nanas, tout le monde était a tout le monde tout le monde s’entendait bien sans jalousie, dommage que l’immeuble fut démoli ...

  • Bonjour à tous,

    La vie à 3 !!!!!
    En ce qui me concerne, j’ai déjà eu la chance de vivre cette expérience avec un couple merveilleux.
    Effectivement, quoi de plus excitant que de voir une femme être le seul maître à bord et décider de celui qui lui fera l’amour.
    Pour le mari et moi, c’était à chaque fois une surprise et elle savait bien comment nous satisfaire.

    Bises à tous

  • J’ai un peu vécu ce genre de relation… avec quelques petites limites… d’abord je n’habitais pas la même ville que le couple que je fréquentais, on ne se voyait donc que le week-end du vendredi soir au lundi matin… et le mari et moi n’avons jamais eu de rapports sexuels à proprement parler, je veux dire tous les deux. L’histoire a duré 5 ans et s’est construite petit à petit. J’avoue que j’aimerais beaucoup revivre ce genre de relation… c’était très fort, très beau mais assez complexe à gérer… entre les enfants, la famille et la société, le regard porté sur le trio était assez lourd. C’est d’ailleurs la famille de mon amoureuse qui a convaincu cette dernière que ce que nous vivions était mal…
    Manu

  • C’est que je pensais le désir stimulé par le voir et le vivre. C’est toujours très motivant de savoir...

  • merci d’avoir lancé ce sujet très intéressant qui devrait amener témoignages et discussions...

  • @mathieurin

    Vous rêver de vivre vous, votre femme, et son amant ensembles, mais qu’est ce qui vous empêche de passer à la réalisation ? Votre femme est elle réticente ou c’est l’amant ou les deux ? En tous cas cette histoire risque de faire 3 heureux... ! Je vous souhaite bonne chance dans cette aventure et plein de bonnes choses à Mme qui va vivre quelque d’unique et rare !

  • Nous aussi nous aimerions vivre à trois. Nous souhaiterions voir se joindre à nous une femme, sans bisexualité.

    Nous sommes persuadés que cette relation peut durer, elle ne dépend que de nous et d’être avec les personnes qui nous correspondent et dont il est facile de communiquer avec. A partir de là tout devient possible.

    Que ce soit couple 2H+1F ou 2F+1H, ou 1H+1F l’important est d’être avec la (les)bonne(s) personne(s) sinon c’est le crash assuré....

  • Hé bien, pour ma part, j’en rêve aussi. Ma femme a toujours été amoureuse de moi et d’un autre homme, mais c’est moi qui ai gagné le duel. Il y a 6 mois, je lui ai évoqué le candaulisme et mon envie de la partager avec d’autres. Après plusieurs discussions elle a cédé et a choisi son ancien amoureux pour essayer, depuis, ils sont amants. J’avoue que l’idée que cet homme vienne vivre chez nous, et que ma femme puisse vivre ses deux histoires d’amour et en finir avec sa frustration (malheureusement il fallait bien choisir à l’époque, elle ne pouvait avoir les deux...) Le but étant de lui laisser une totale liberté, car la liberté pour nous rime avec bonheur suprême.
    Avec équilibre et respect évidemment, elle choisirait avec qui elle coucherait le soir, et parfois à 3 dans le lit. Elle embrasserait ou se ferait embrasser par nous a n’importe quel moment de la journée, etc. C’est vrai que c’est très difficile à réaliser, mais je suis sur que ce n’est pas impossible ! :)

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription