Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >

Vendredi soir seule avec son amant

! Signaler un contenu abusif

Vendredi soir, je suis là à vous lire, ce que je fais depuis plusieurs mois maintenant.
Vendredi soir, je suis entrain de vivre de découvrir une nouvelle femme et je suis impatient qu elle rentre tout me raconter
Vendredi soir seule avec son amant.

Depuis deja plusieurs mois j avais avoué à ma femme, mon fantasme de la voir, la savoir prendre du plaisir avec un autre homme, un amant.

Tout avait débuté au printemps 2014 où elle m avoua avoir eut un coup de chaud en croisant un de nos collègues car oui nous travaillons tous trois dans la même société.
Suite à cet aveu qui me mis dans un état d excitation indescriptible je lui proposais de débuter doucement une relation épistolaire car malgré son aveu elle avait une sorte d aversion pour ce monde libre ou l on n est plus maître de rien, de ce que l on pense comme être acquis par les liens du mariage. Tout volait en éclat dans sa tête et dans son corps.
Rapidement les deux amants s enflammèrent journalièrement et ma femme me faisait partager leur littérature.
Je prenais conscience qu entre eux deux naissait un desir plus fort et plus puissant que ce qu un couple peut partager après plusieurs années de vie communes, l interdit, les lieux et notre présence à tous les deux moi et son amant sur le même site exacerbaient tous ses sens jour après jour jusqu à ce fameux vendredi de décembre 2015.
Tout au long de la matinee j avais trouvé ma femme terriblement chaude et ce jour elle était tellement désirable que j avais toutes les peines du monde à me concentrer sur mon travail.
C est sur le coup de onze heures que ma petite cokine m annonce qu enfait depuis le matin, de son lit, elle avait commencé à lui écrire quelques sextos tres chauds et humides et qu ils s écrivaient encore à cette heure.
Faisant monter en eux des désirs des sensations des pulsions dictées par les papillons qui virevoltent dans le bas de son ventre comme elle dit, elle m envoie donc ce message par SMS.
Mon cheri j ai si froid que j ai donné ma petite culotte à Mon amant pour qu il l’a remplisse de son foutre bien chaud !!
Autant dire qu âpres avoir reçu ce message je ne tenais plus en place
Ma femme mouille comme une fontaine et je savais alors qu il tenait en sa possession une magnifique pièce de lingerie complètement trempée et imbibée de sa mouille, de quoi rendre fou n importe quel homme ou femme d ailleurs. Son gout et son odeur sont des délices enivrants, ensorcellants.
J imaginais alors que ma belle n aurait aucun mal à la récupérer souillée de sa semence pour la porter de suite tout au long du reste de la journee tout contre sa peau.
Mais son amant décida de l emporter avec lui terminant sa journee plus tôt que nous. Frustrée et sans culotte, toute échaudée et n arrivant plus à redescendre de son excitation, elle n arettait pas de penser à son amant parti avec son trophée elle ne savait plus que faire plus quoi penser.
Son amant qui continuait à lui écrire lui disait savourer ses effluves et sa moiteur et lui offrit même la photo de sa culotte dans laquelle il se branlait.
C était l estocade,elle etait à vif ses cuisses se contractaient et sa mouille commençait à se déverser sur ses cuisses et couler jusqu entre ses fesses, elle n en pouvait plus et me le faisait savoir.
Nous aimions beaucoup jouer des scénarios des fantasmes lors de nos soirées intimes et je savais que ce qui l excitait au plus haut point aurait été que je l envoie moi son mari se faire lecher (car elle aime trop ca) chez son amant, qu il la lui livre en pâture, comme elle aime à me dire. Nous en avions tellement de fois parlé et elle en avait tellement de fois joui que je savais qu en le lui écrivant dans un message, sa petite chatte en mouillerai davantage.
Je lui envoyais donc ce message

Ma cherie ce soir Je veux que tu te rendes chez lui pour aller récupérer ta culotte.

Ca y est je venais de le faire
Je venais de créer l instant le plus excitant le plus fou, je l envoyais en pâture chez son amant.
Les mots étaient lâchés et la belle les a reçu comme une décharge électrique. Elle était intenable , il n était que 16:00 et ma femme avait amené son futur amant a l inviter ce soir même récupérer sa petite culotte.
Nous continuions tous deux à s envoyer des messages et je sentais monter en elle tout au long de l après midi de l excitation , de la peur, mais aussi et surtout une soif et un desir d en découdre enfin avec son amant car cela faisait maintenant plus d une annee qu ils se cherchaient, qu ils flirtaient, quelques caresses sur son jeans, un doigt passant rapidement sous l élastique de sa jupe et de sa culotte pour pouvoir lui caresser les fesses ou effleurer sa petite chatte parfaitement épilée, bref ils étaient tous les deux et je peux dire tous les trois tombés dans une sorte de spirale érotique journalière
Allaient ils enfin se libérer ?
Allait elle enfin prendre conscience des plaisirs qu elle va ressentir et se l autorisera t elle enfin ?
Je n allais plus tarder à le savoir maintenant.
J étais fou amoureux d elle ,du regard des hommes qui se portent sur elle de son pouvoir de séduction et je l envoyais en pâture rechercher sa petite culotte chez son amant, seule,ce vendredi soir.

3 Commentaires

  • c’est bien connu...changement de pâture ravit les veaux.....

  • Merci tenuedesoiree ...j étais tellement dans tous les états ce soir là que j avais envie de le partager avec vous
    C était irréel c était énorme ...ce n est pas évident de faire passer tout les différentes émotions que l on peut ressentir alors pendant cette attente ...
    J espère que la suite sera rédigée par ma femme elle même !!!!
    Merci

  • Merci, charmant récit où l’on sent la pression monter de toutes parts, doucement mais sûrement ...
    A-t-elle bien récupéré sa petite culotte, mais surtout est ce que la spirale érotico infernale a fini en apothéose volcanique ?
    Après l’amant, comment s’est passé la retrouvaille entre Monsieur et Madame ... ? volcanique aussi peut-être ...
    On reste sur notre faim ... la suite svp ...

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription