Accueil > Témoigner le candaulisme >Histoires candaulistes >

Une soirée console

! Signaler un contenu abusif

Nous sommes un couple d’une trentaine d’années avec bientôt 5 ans de vie commune. Nous n’avons pas de tabou entre nous même si elle n’aime pas trop parler de sexe. Elle préfère quand les choses se déroulent naturellement. Concernant notre sexualité, elle se passe comme un couple avec un jeune enfant et un travail qui prend beaucoup de temps...
Le soir où se passe cette histoire, pour une fois, j’avais décidé de jouer un peu à la console avec un pote. Vers 21 h, cet amis arriva chez nous et nous nous installions au salon pour prendre un verre. En bonne maîtresse de maison, elle resta avec nous pour nous servir à boire et parler de tout et de rien. Après un petit moment à papoter, j’allumais donc cette fameuse console. Elle resta avec nous quelques instants avant de nous dire qu’elle allait faire un peu de rangement, du linge ... les trucs que personne n’aime faire. Nous étions assis au canapé à jouer comme des gosses et à enchaîner les verres (peut être pour mieux jouer...). Au bout de quelques temps, elle était parti à l’étage et ne redescendait plus. Comme notre jeu se joue chacun son tour, je décidais d’aller voir ce qu’il se passait en haut... elle était en train de ranger du linge avec la télé en fond.
Moi : " Tu te caches ?
Elle : Non, mais je ne peux pas regarder la télé en bas, vous jouez dessus.
Moi : ça te gène ?
Elle : Non mais j’espère que ça va pas durer toute la nuit."
Comme une envie soudaine, je la pris dans les bras, les mains légèrement baladeuses et la bouche aussi. Elle me repoussa gentiment en me disant " ça va pas ?! Il t’attend en bas", Elle me dit "On verra quand il sera parti, s’il n’ est pas trop tard..."
Je redescendis donc pour jouer à mon tour. Elle me suivit quelques minutes après et me dit qu’elle allait prendre sa douche. Nous continuions donc à jouer .
Après quelques parties et aussi encore quelques verres, elle sortit de la salle de bain, et s’installa avec nous prendre un demi verre. Nous parlions en même temps de tout et de rien.
Je n’avais pas fait attention qu’elle était en peignoir avant qu’elle ne se lève. Pas de pantalon de pyjama ! Serait-elle en nuisette, en sous-vêtements, nue ? Je jouais mais ne pensais qu’à ça. Elle revînt dans l’encadrement de la porte. Je ne jouais plus à cet instant, mais de là où elle était placée, moi seul pouvais la voir et je vis qu’elle entrouvrait son peignoir pour me montrer qu’elle avait mis un petit déshabillé sexy qu’elle avait acheté pour me faire une surprise. Elle repartit. Je jouais une partie et partis la rejoindre. Elle était à la salle de bain et terminait de se préparer... crème,...trucs de filles...je me collais contre ses fesses, assez existé par la situation. Je lui dis : "Tu cherches vraiment à m’exciter ?!
Elle : Non pas du tout !
Moi : ben tu ne te mets pas comme ça juste pour le plaisir ?!
Elle : Qui te dit que c’est pour toi ?! "
et là, ma tête n’a fait qu’un tour, car c’est vrai que je lui ai très souvent dit que j’aimerais faire des trucs à trois, mais c’était toujours étais un grand non ! Alors avec le peu de lucidité qui me restait, je l’embrassais dans le cou et retournais à mon occupation avec une certaine excitation présente...
A un moment, je la revois passer pour monter à l’étage. Elle nous dit juste : "Je vais monter regarder la TV. Mon ami lui dit "C’est bon, je vais bientôt partir". Elle lui répond " Non non, jouez, y a pas de mal." Au bout de 20/30 minutes, ont en avait un peu marre de jouer, et comme on avait bu, je lui propose de rester la nuit, qu’il allait pas prendre la voiture comme ça. Nous étions devant la TV, quand je repensais à elle, seule dans le lit, dans son tout petit déshabillé. Je dis donc à mon complice d’un soir de faire une opération commando en montant la taquiner. Au début, pas trop chaud, un peu gêné, il finit par accepter. Nous montons les marches discrètement et rentrons dans la chambre, presque à plat ventre. Elle avait l’air plus ou moins endormi. Comme elle était à l’aise au milieu du lit. On prît chacun un côté,moi face à elle et lui dans le dos. Face à la TV. elle se retourne vers moi en me disant très doucement " Faut pas se gêner."Je répondis " Je lui ai dit de rester dormir, on a pas mal bu".
Elle : "Tous ensemble ? C’est la fêt !"
Moi "Le canapé n’est pas confortable..."
La suite bientôt...

4 Commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription