Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de personnes candaulistes >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

une soirée bien remplie

! Signaler un contenu abusif

Ce soir nous avions rendez-vous avec Cyril, c’est l’un des amants d’Alice depuis environ un an, c’est lui que nous voyons le plus régulièrement en ce moment. Il nous a présenté Marc, un ami. En partant les rejoindre nous savions bien ce qui allait se passer. Alice était la seule femme pour trois hommes. C’était la première fois que nous nous trouvions délibérément dans cette situation. Bien sûr Alice a été à la hauteur et je ne sais plus combien de fois elle a été pénétrée.
Alice avait tant à faire pour s’occuper de tout le monde. Elle avait sans cesse trois queues à branler, à sucer, à prendre dans son sexe. A jouir sous les caresses de toutes ces mains qui parcouraient son corps, caressaient ses seins, massaient ses fesses, écartaient ses cuisses, ces langues qui léchaient sa poitrine son clitoris et toutes ses lèvres. Elle était obligée de m’oublier, comment aurait-elle pu faire autrement ?
Alors qu’elle lui faisait une pipe, Marc à joui sur son visage qu’il a souillé de son sperme.
Vers minuit nous sommes allés dîner dans un bar à tapas bruyant, nous y avons rencontré un copain de Cyril et de Marc. En se collant contre Marc Alice a joué à la petite salope, à exciter cet inconnu en lui faisant comprendre qu’elle venait de faire l’amour avec nous trois et qu’elle allait recommencer. Son regard pétillait et, tout en la sentant éloignée de moi, nous étions quand même complices, je comprenais son petit jeu. Elle m’inquiétait cependant car je me demandais si elle ne voulait pas réellement qu’il vienne avec nous. Je n’aimais pas du tout ce gars et je sais qu’il ne lui plaisait pas non plus, mais quand elle a ce regard je sais aussi qu’elle est capable de tout.
Enfin nous sommes revenus dans l’appartement de Marc. J’avais envie de partir, mais le temps que je passe dans la salle de bains pour me laver les mains, Cyril et Marc avaient relevé son pull pour dégager ta poitrine, défait la ceinture du jean qu’elle avait enfilé pour aller dîner et baissé son pantalon. Ils lui caressaient les seins et la chatte. Elle m’a dit d’un ton feignant l’hypocrisie : « Pierre, au secours, on me viole », cette situation la comblait. Je n’avais pas vraiment envie que ça recommence mais Alice en avait encore le désir. Ils l’ont encore baisée tous les deux devant moi. Je n’ai pas participé à leurs ébats et je les ai regardés baiser ma femme, recommencer à la faire jouir et à jouir dans son ventre.

Voilà la soirée est maintenant finie, nous sommes en voiture sur la route du retour. Alice m’a obéi et a enlevé son string, remonté sa jupe pour bien dégager son sexe rasé afin que je puisse glisser un doigt entre ses lèvres encore trempées, j’agace son clito et elle ne tarde pas à jouir une fois de plus. Tout à l’heure à la maison je la prendrai sans un mot, sans lui demander son avis, comme pour me venger.

Alice prend du plaisir lors de ces soirées mais je ne suis pas certain qu’elle soit consciente du bonheur qu’elle me donne quand elle se fait baiser par d’autres hommes. C’est un plaisir trouble qui fait un peu mal, comme lorsqu’on appuie sur une gencive douloureuse, mais c’est si bon.
C’est un acte d’amour.

3 Commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription