Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de personnes candaulistes >

Une soirée avec Fabrice

! Signaler un contenu abusif

Nous cherchions un bel homme. En discutant ici et la sur un site échangiste bien connu, nous avons fini par le trouver.
Fabrice, un beau black (oui encore lol) et apparemment bien pourvu...
Nous avons sympathisé et pris un rdv pour un après midi.

Le jour J, ma chérie était habillée avec un débardeur, une mini jupe, un string ouvert à l’entrejambe, des bas en nylon et des chaussures à talons. Une vraie petite cochonne.

En allant au rdv, j’imaginais son minou prenant l’air dans la rue, offert aux regards au moindre courant d’air. C’était très excitant de l’imaginer comme cela.

Nous sommes allés boire un verre dans un bar et nous avons fait connaissance avec Fabrice.

Assise, la mini jupe remonta un peu et elle dévoila le haut des bas nylon. Son minou n’était qu’à quelques centimètres de la limite de la jupe et donc des regards.
Nous avons bu quelques verres et nous avons décidé d’aller chez nous. Fabrice était très attentif à ma chérie et il était à son écoute.

Nous sommes arrivés et nous avons continué la discutions en buvant quelques verres de champagne et en écoutant de la musique. Petit à petit Fabrice et mon amour se rapprochaient et commençaient quelques caresses.

Vu que nous sommes naturistes et n’étant pas pudique, je proposait à Fabrice de se dévêtir. Ce que je fis aussitôt.

Je me mis nu et Fabrice se mit en caleçon. Ma chérie resta en soutient gorge et en string, dévoilant son minou aux lèvres impudiques dépassant de l’ouverture coquine. Elle était très excitante !

Fabrice, lui ôta son soutient gorge et commença à caresser les seins. Elle adore que l’on s’occupe tendrement de ses seins. Il se débrouillait pas mal puisque la respiration de ma chérie s’accélérait et ses jambes s’ouvraient, dévoilant un peu plus sa chatte qui commençait sérieusement à s’humidifier.

Fabrice, lui embrassa les tétons qui réagissaient aux caresses en pointant, et une de ses mains se mis à caresser les lèvres intimes de mon amour. Elle appréciait ce moment et ne se garda pas de nous le préciser.

D’ailleurs, cette vraie cochonne, nous signala qu’elle aurait voulu plus d’hommes pour s’occuper d’elle. A ses dires, il lui faudrait :
- deux hommes pour s’occuper de ses seins avec leur bouche
- un homme pour son minou
- un homme pour lui servir le champagne
- un homme pour lui masser les pieds
et un dernier qui prend des photos pour immortaliser ce moment
et enfin moi, son mari, qui regarde la scène en me masturbant.
Soit 6 hommes, rien pour elle ! Elle a de sacrées envies !! Sourire
Nous avons bien rigolé à cette proposition et je lui ai promis qu’un jour nous réaliserions ce fantasme.

Entre temps, Fabrice avait quitté son caleçon et arborait une queue en érection et très bien proportionnée !
Ma chérie l’empoigna sans gêne et commença à le masturber. Sa main montait et descendait le long de ce manche. Fabrice était toujours occupé par ses seins.

Elle descendit un peu ses fesses sur le divan, comme ça elle put ouvrir grandement les jambes, exhibant sans retenue sa chatte humide qui s’ouvrait toute seule à travers l’ouverture du string. Fabrice la caressa profondément.

Puis elle descendit sa tête et commença à donner de petit coup de langue sur cette queue dressé. Sa langue caressait le méat et tournait tout autour du gland, pour revenir solliciter le méat.

Elle finit par gober la queue et entama un mouvement de va et vient. Fabrice appréciait.

J’avais déjà pris des clichés et je continuait de les mitrailler. Elle était belle, sexy et terriblement excitante.

Après cette petite pipe, nous avons continué à boire du champagne (modérément tout de même) pendant qu’ils se caressaient tout les 2, sous mes yeux. Elle quitta son string.

Etant d’humeur très joueuse ce jour la, elle voulu que je la prenne en photo pendant qu’elle nous suçais tout les 2 en même temps et à tour de rôle. Je me suis exécuté.

Après cette série de clichés, nous nous sommes dirigés vers le lit. Elle me suça pendant que Fabrice cajolait son minou avec ses doigts et pendant qu’il enfilait une capote.

Comble du bonheur, j’ai écarté grandement la chatte de mon amour avec mes doigts, laissant le passage libre pour la queue de Fabrice, qui la pénétra.

Il l’a prise doucement au début, puis de plus en plus profondément. Vu la taille de son membre, je fut étonné qu’elle puisse tout prendre et avec un grand plaisir en plus !

Il l’a baisé sauvagement. Elle avait les jambes grandes écartés et les mains posés sur ses fesses, signe qu’elle appréciait beaucoup. J’observait la queue de Fabrice sortir puis re rentrer, de plus en plus vite et de plus en plus profondément.
Elle criait son plaisir.

Je la trouvait belle, se faisant baiser ainsi par cet étalon aux proportions avantageuses. L’appareil photos ne loupa rien de cette scène et je fit même une courte vidéo de la chevauchée.

Plusieurs positions s’enchaînèrent. J’aimais observer les testicules de son amant taper son entrejambe au rythme des va et vient. Elle prit quand même le temps de me sucer à nouveau.

Arrivé au bout, j’indiquais à Fabrice qu’il pouvait retirer sa capote et jouir sur ses seins. Ce qu’elle approuva également.

Il s’exécuta et aspergea de son sperme les seins de ma douce qui se masturbait d’une main et de l’autre étalait le sperme sur ses seins. Elle jouit aussi.

C’était la 1ère fois que je voyais ma chérie avec le sperme d’un autre sur elle. J’ai apprécié car elle y a pris beaucoup de plaisir.

Une fois nos esprits retrouvés, nous avons discuté un peu et Fabrice partit.
Nous espérons bien le revoir pour une autre soirée tout aussi coquine...

1 Commentaire

  • Voila enfin un récit sans faute d’orthographe, et qui par dessus tout m’a filé une érection de dingue !!!!!!
    Merci a vous pour cette superbe histoire. Dommage que nous ne pouvons pas voir ces clichés qui doivent être exceptionnels.
    Si vous cherchez un homme, je suis la :p
    Aux plaisirs de vous lire.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription