Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de complices de couples >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

Une première expérience réussie

! Signaler un contenu abusif

En passant une annonce je n’osais trop y croire, et pas non plus après avoir reçu une réponse positive : une jeune femme (40ans) qui se disait prête à me rencontrer , moi un homme de dix ans de plus à l’époque, en compagnie de son mari, qui disait-elle, la "baisait trop rarement et mal" et qui semblait vouloir prendre son plaisir à la regarder dans les bras d’un autre. Après un échange de mails où nous avions prévu le scénario complet (ou presque...) il fut convenu qu’elle me le présenterait directement et sans formalité comme "le cocu" et que d’emblée je l’embrasserais intimement, comme si j’étais son mari, en négligeant totalement la présence de ce dernier. A leur arrivée, le scénario prévu fut suivi à la lettre : une mignonne petite femme blonde, élégante, sexy, accompagnée de son mari, est entrée et m’a de suite embrassé avec fougue, longuement, tendrement, le faisant poireauter devant la porte, puis me le présentant exactement comme elle l’avait annoncé, par ces mots : "le cocu !" Un peu gêné, j’ai tout de même pris la peine de lui désigner un fauteuil, puis sans plus nous préoccuper de lui, nous avons commencé à nous caresser, nous embrasser, installés dans le canapé, face à lui, et sans aucune retenue nous avons accompli tout ce qui était prévu : elle m’a sucé longuement, le regardant bien en face, puis s’est relevée et s’est dirigée vers lui pour l’embrasser à pleine bouche en lui disant : "tu sens l’odeur du mâle, du vrai ?" Une véritable humiliation pour lui, mais qui semblait lui plaire, puis nous sommes passés dans la chambre et j’ai commencé à la "baiser bien à fond" selon ses termes, avant qu’elle ne l’appelle pour lui dire : "regarde comment on fait, tu vois le monsieur il en a une grosse lui et il s’en sert bien !" Je passe sur tous les détails pour en arriver à la fin, à laquelle je ne m’étais pas préparé : elle le fit s’allonger sur le lit, et ruisselante, sans aucune gêne, elle s’accroupit au-dessus de son visage et lui dit : "bois tout mon cocu, régale toi". Nous avons entretenu cette relation pendant plusieurs mois, et dès lors j’ai compris à quel point le candaulisme permettait d’accéder au summum du plaisir, aussi bien pour le couple que pour son complice... à tel point que je n’envisage plus de relation sexuelle en-dehors du candaulisme, et que je souhaite renouveler l’expérience dès que possible.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription