Accueil > Témoigner le candaulisme >Questions à la communauté >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

Une merveilleuse année 2015 ?

! Signaler un contenu abusif

Bonjour,

J’ai découvert ce site il y a quelques jours et parcouru de nombreuses pages et de nombreux témoignages, qui ont mis des mots sur une fantasme qui m’habite depuis longtemps.

Ca fait déjà plusieurs années que je rêve de voir ma femme avec d’autres hommes, et je me suis déjà un peu renseigné sur le sujet, sur d’autres sites, mais sans trouver autant de témoignages et de précisions que sur ce magnifique site.

Pour commencer, je vais essayer de vous parler un peu de ma situation. Je suis un homme d’une quarantaine d’années, marié à une femme un peu plus agée, une jolie brune, grande et mince, assez coquine au lit, mais pas très ouverte pour sortir des sentiers battus. En tout cas, pour l’instant.

Nous sommes ensemble depuis environ 15 ans et comme dans tous les couples, après des débuts torrides, la flamme s’est un peu éteinte et nos ébats sont devenus moins fougueux et moins fréquents. Et depuis plusieurs années donc, je rêve de la voir dans les bras d’un autre homme. Pas forcément parce que je pense que ça pourrait relancer notre libido, mais surtout parce que je sais qu’elle aime le sexe, que je comprends que la routine puisse s’installer dans un couple, et que je crois qu’elle mériterait de la nouveauté, de découvrir de nouveaux plaisirs, et que je suis certain que ça lui ferait du bien. Il est évident que je n’arrive plus à la satisfaire comme avant, qu’elle s’est sans doute un peu lassée de moi, et je serai heureux de lui offrir de nouvelles sensations, qu’elle retrouve l’excitation et l’envie des débuts, qu’elle redécouvre aussi combien elle peut être désirable, n’étant plus aujourd’hui qu’avec moi.

Je dois dire aussi qu’elle attire régulièrement les regards d’autres hommes, qu’elle dispose d’un véritable pouvoir de séduction, mais qu’elle se met assez peu en valeur, en tout cas pas de manière sexy, sans doute par peur de me gêner. Pourtant, elle plaît, j’ai déjà croisé des regards d’hommes envieux, et j’ai même quelques amis qui m’ont fait des compliments sur elle, donc elle pourrait sans problème avoir des aventures avec d’autres hommes. Mais j’ai l’impression qu’elle n’en est pas consciente. Ou alors elle est gênée de me l’avouer ?

Pour être clair, j’ai déjà parlé de mon fantasme avec elle. La première fois que je le lui ai avoué, c’était il y a 3 ans environ. Elle a plutôt mal réagi, se fermant totalement, ne me comprenant pas, me prenant presque pour un fou. Elle m’a dit qu’elle ne pourrait jamais faire ça, qu’elle ne pourrait pas me tromper, me faire du mal, qu’elle m’aimait trop pour ça. Je lui ai expliqué que c’était tout le contraire, que nous faisions moins l’amour, que c’était moins intense, et que c’est justement parce que l’aime que je lui propose de vivre sa sexualité différemment. Elle a opposé une fin de non-recevoir, et nous n’en avons plus vraiment parlé pendant plusieurs mois. Je m’étais en quelque sorte résigné.

Mais mon fantasme ne me quittant pas, j’ai fini par élaborer un "plan" pour tenter de la convaincre de tenter l’aventure. Notamment parce que je suis certain qu’elle y trouverait son plaisir, malgré sa réticence première.

J’ai commencé par plaisanter sur les acteurs des films que nous regardons ou les présentateurs télé, en lui glissant de temps en temps un : "il est pas mal cet acteur non ?", "tu ne t’es jamais imaginé au lit avec lui", etc.

Je lui ai également acheté un vibromasseur, que nous utilisons lors de nos jeux érotiques. Lorsque je la pénètre avec cet engin, je lui sussure parfois "elle est bonne cette queue hein" ou "imagines si c’était un vrai sexe d’homme en toi".

Nous regardons également assez souvent des films X, et j’essaie souvent de choisir des films avec de belles scènes de trio HHF, que je commente bien entendu.

Au début, elle était un peu gênée. Puis petit à petit, elle a commencé à se lâcher. Elle m’a ainsi avoué avoir déjà rêvé de faire l’amour avec tel acteur, et même avec un collègue de travail ou un type croisé dans la rue. Elle s’est prise au jeu pendant nos ébats, et répond désormais à mes allusions, en me disant des trucs du genre "oh oui, ce serait si bon si c’était une vraie queue", etc. Nous avons même déjà tenté des doubles pénétrations avec le vibro, en imaginant que ce serait un autre homme. Elle m’a aussi avoué que les scènes de trio dans les films X l’excitaient énormément, et la dernière fois, où une fille blonde se faisait prendre par deux beaux mecs très musclés, elle m’a dit "elle en a de la chance", et je lui ai répondu "ça pourrait être toi tu sais".

Bref, j’ai l’impression d’assister à une évolution psychologique chez ma femme, qui semble moins fermée à l’idée d’un trio avec un autre homme. Mais à l’idée seulement... en effet, devant son enthousiasme nouveau pour cette idée, je lui ai reparlé de mon fantasme et lui ai indiqué que j’étais toujours aussi ouvert à sa réalisation et qu’on pourrait le faire quand elle le voudrait. Elle m’a répondu que ça la gênait toujours et que si elle comprenait mon fantasme, et que nos discussions sur ce thème pendant lamour l’excitait, elle n’imaginait pas passer du fantasme à la réalité. Elle m’a néanmoins précisé avoir envie de se donner le temps d’y réfléchir, car elle ne veut pas se fermer totalement cette opportunité.

Cet aveu m’a fait l’effet d’une bombe, car cela signifie malgré sa réticence toujours existante qu’il y a désormais une ouverture. Il y a 3 ans, le non était catégorique. Aujourd’hui, elle veut y réfléchir ! Je ne sais pas si vous avez déjà vécu cette situation, et comment les choses ont évolué pour vous, mais ça me semble plutôt bon signe non ?

C’était il y a 3 mois, et depuis, on en parle plus régulièrement et de manière plus détendue. Elle me pose beaucoup de questions, sur moi, sur mes envies, le pourquoi de ce fantasme, ce que j’y trouverais, sur notre couple, l’image que j’aurai d’elle après ça, etc. Nous discutons également des hommes qui pourraient l’attirer, de celui avec qui nous pourrions le faire, même si là c’est sur le ton de la plaisanterie pour l’instant.

Mais en tout cas ça semble beaucoup plus ouvert qu’il y a quelques mois. Et même si elle me dit toujours ne pas avoir pris sa décision et être gênée pour le faire en vrai, elle m’a avoué il y a 2 semaines être très excitée par nos discussions et nos jeux autour de ce fantasme. Nos ébats ont d’ailleurs retrouvé un peu d’intensité et sont devenus un peu plus fréquents. Et elle voit que je bande bien plus intensément lorsque nous évoquons le sujet. De mon côté, je la sens évoluer et je pense vraiment qu’elle va franchir le pas. Mais je reste patient. Je sais qu’elle a besoin de temps et je le lui laisse. J’espère vraiment devenir un vrai candauliste en 2015 !

Et même si elle n’a rien décidé, elle commence à se montrer un peu plus sexy (vêtements, attitude), ne cherche plus à éviter les regards d’autres hommes (mais seulement les regards).

Pour conclure, je dirais que tout ça sent très bon et que 2015 pourrait être une merveilleuse année !

Si, à la lecture de ces quelques mots, vous avec des commentaires, des suggestions, des conseils, je suis évidemment preneur. Mon objectif est évidemment d’assouvir mon fantasme, mais surtout de permettre à ma femme de prendre du plaisir, peut-être plus qu’elle n’en a jamais eu, ou au moins autant qu’elle en prenait au début de notre relation. Elle le mérite vraiment, et je l’aime tellement que je souhaite lui offrir cette expérience.

5 Commentaires

  • Bonjour,
    votre cheminement ressemble un peu au mien. A croire que les femmes ont besoin de se libérer encore ... avec l’autorisation de leur homme. Bon bref, je parle avec les mêmes mots et ma compagne aussi de mes fantasmes pendant nos ébats. Mais je ne suis pas passé à l’acte. J’aimerai justement commencer par être dans la position de celui qui prend la femme d’un autre pour voir ce que cela peut faire et comment le faire. Puis ensuite, je pense que j’aurai un peu plus d’assurance pour pousser ma compagne (plus jeune que moi) sur cette voie. Je préfère le faire, car je pense qu’avec l’usure, je suis à peu près certain qu’un jour , elle sera tentée d’aller voir ailleurs ou alors commencera à être frustrée. Pourquoi se priverait-elle de sexe ? Je suis sûr qu’elle prendra beaucoup de plaisir avec un autre homme devant moi, avec moi et puis pourquoi pas sans moi. Le couple doit se réinventer pour durer. On ne peut pas passer sa vie avec la même personne, tout vivre ensemble et puis, pour quelle raison obscure faudrait-il n’avoir qu’un seul partenaire ?
    bon voilà, si un jour vous avez envie d’aller prendre un verre avec moi pour faire connaissance...
    Bonne journée
    François

  • Bonne année 2015 alors… vous m’avez l’air bien parti ! Comme quoi le dialogue, ça fonctionne !
    Manu

  • J’imagine tout le délice que vous devez avoir à la sentir s’ouvrir ainsi.
    Y réfléchir c’est un peu dire "oui, y a plus qu’à", le temps de se rassurer sur 2 ou 3 points peut-être. La graine a bien germé.
    Des paroles qui comme vous dites on dû avoir l’effet d’une bombe.
    A ce moment précis, cela ne vous a t-il pas fait, au moins l’espace d’un instant, retomber sur terre ?
    La possibilité concrète qu’elle soit d’accord et que vous allez réellement la voir se faire draguer, embrasser, se faire prendre par un autre dans un jeu d’émotion dont seule les femmes ont le secret, n’a t’il pas réveillé une part de doute ? Et si oui, comment le surmontez vous ? Mes questions ne paraitront, j’espère, pas trop naïves.
    Dans tous les cas, je vous souhaite un bel accomplissement !

    Pour terminer, non pas que ça me choque, mais ça m’interpelle, les témoignages font souvent l’allusion aux films de boules qu’on regarde avec sa femme et par lesquels on lui instille des idées candaulistes. J’aurais plutôt tendance à me faire éclater perso par ma femme lorsqu’elle me voit en train de regarder ce genre de chose. Quant à lui proposer d’en regarder un avec moi... Autant m’acheter tout de suite une pelle et un sceau. M’en vient la question suivante qui s’adresse plutôt à la communauté : N’y a t’il pas des femmes plus ouvertes que d’autres, des prédispositions à ce que l’idée germe et qu’elle germe sainement ?
    A contrario, et c’est ici ma vrai question, y a t-il des signes et quels sont-ils, qui doivent nous dire "stop, n’y va pas, c’est pas pour elle, c’est pas pour vous" ?

  • Oui, vous avez raison, et je n’ai aucunement l’intention de me hâter. Je laisse venir les choses, en les aidant un peu évidemment, mais à leur rythme, sans brusquer, sans forcer. Je fonde de merveilleux espoirs sur 2015, mais si rien ne se concrétise, je persevèrerais, sans m’impatienter.

    Et vous avez également raison sur le fait que la voir se libérer de ses tabous, la voir repousser ses limites, est quelque chose d’exceptionnel. Un plaisir en soi. Et même si on ne doit jamais passer à l’acte, c’est déjà un bonheur de vivre ça.

  • Des conseils, pas vraiment, vous avez l’air bien embarqué ! Voir la femme qu’on aime se libérer peu à peu est un plaisir rare, un vrai privilège, et vous en parlez très bien. En effet il faut être patient, laisser le chemin psychologique se faire, c’est parfois long mais ça en vaut la peine ! (et puis a-t-on vraiment le choix ? )

    Ne vous emballez pas trop, ce serait peut-être ça ma seule suggestion. Entre le fantasme et le réel il y a parfois un gouffre qu’on peut être réticent à franchir, donc soyez prêt, aussi, à ce qu’elle vous dise que ce ne sera pas pour 2015...

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription