Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de personnes candaulistes >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

une fois est ou n’est pas coutume...

! Signaler un contenu abusif

je voulais déjà te remercier pour le moment inoubliable que nous avons passé avec Jean-Philippe. Moment rempli de sensualité et d’érotisme que je n’oublierai jamais.
L’attente fut plus que tout appréciable. Te voir te préparer pour lui, pour nous dans cette chambre d’hôtel me donna des sensations magiques. Te voir choisir tes sous-vêtements, enfiler cette petite robe affriolante en me demandant mon avis et sentir un doux désir charnel et inavouable monté en toi fut un pur bonheur. Bien qu’excitante, l’attente fut presque insupportable mais le champagne nous aida à patienter.
En le voyant entrer, je sus que je ne mettais pas trompé de partenaire de jeu... sympa et bien fait.
Le champagne coula et inhiba nos angoisses morales. Enfin le moment incertain arriva et tes baisers sur moi qui voulaient dire “je me laisse aller” firent monter en moi une douce chaleur. Les joues rouges, honteuse, tu te laissas aller sous ses baisers parcourant tes bras au rythme de ses caresses, tes mains fleuretant sur cuisses. quel délice ! tu fus bien pressée de t’occuper de moi tout en caressant son sexe sur son pantalon. il se libéra de son pantalon pour t’offrir cette verge bien raide et dure pour toi. Un seul petit mot de ma part et tu t’empressas de t’occuper de lui doucement pour commencer. Ta bouche laissa pénétrer son sexe en elle. je le regarda, il prenait du plaisirs et je l’imaginai durcir encore plus alors que ta langue lui prodiguai de doux massages intimes et tandis que ses mains continuaient de te caresser. je sentais ton corps frissonner et vibrer dans ce moment interdit.
Assise par terre, entre ses cuisses, ses mots de plaisirs m’excitèrent encore plus et il résonne encore dans ma tête. je le sentais de plus en plus dur pour toi et toujours cette douce chaleur dans mon ventre. Te regarder donner du plaisir comme une petite garce m’enivra... je te sentais chaude, excitée... et encore bien d’autres sentiments indescriptibles...
Puis il se délecta te ta douce toison et tu t’abandonna sous cette langue experte en même temps que ta bouche s’occupa de moi.
Enfin, tes jambes s’écartèrent devant lui, couchée sur le lit. il ôta tes escarpins et enfin je vis son sexe entrer doucement dans ton vagin, offert et avide de découverte d’une sensation nouvelle...
tes mains se posèrent sur son corps doux et musclé alors que son va et vient se fit plus intensif. tu le regardais te pénétrer et obéissante par choix, tu serras tes cuisses lorsqu’il te le demanda...
je te regardais offerte à tes propres désirs et toujours cette douce chaleur en moi... tu le pris de plusieurs façons regardant le contraste de son sexe black entre tes cuisses si blanches...

3 Commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription