Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de personnes candaulistes >

Un suppléant au mari

! Signaler un contenu abusif

L’idée a été exprimée par ma femme lors d’une conversation avec quelques amis ; cinq couples en plus du nôtre plus une femme seule et 6 hommes seuls

Comme nous devisions en sirotant un bon whisky revigorant lors d’une pose de nos occupations sexuelles à l’occasion d’une soirée échangiste privée et que nous discutions de savoir au plus près ce qu’était un amant régulier pour nos femmes, chacun et chacune proposant sa définition, mon épouse donc déclara :
- " hé bien l’amant régulier est en quelque sorte le suppléant du mari, pour les maris pas trop virils sur ce plan, dans ce cas leur femme trouve le complément avec son amant ou alors suppléant d’un mari dit "normal" sur le plan virilité car cela amène un plus à la femme car même un homme normal ne pourra combler a lui seul tous les besoins de sa femme"
Cette définition fut retenue avec d’autres et une femme d’un couple demanda alors :
- " oui pas mal, mais chacune de nous peut elle nous dire dans quel cas elle se trouve ? et elle poursuivit moi, je commence, je suis dans la case avoir un mari viril normal mais j’ai besoin de plus quand même"

Chaque femme donna son avis et sa classification, quand le tour de ma femme arriva, elle me regarda et avec un petit sourire en coin, déclara :
- " he bien pour moi je me trouve sans contexte dans la case d’avoir un mari insuffisant, pas assez viril à mon goûts, mais vous avez du vous en apercevoir au cours de nos soirées"
Les femmes acquiescèrent en gloussant après cet aveu, certaines femmes, en fait 2 d’entre elles reprirent en disant que finalement elle étaient dans le même cas, je me retrouvais moins seul d’un coup.

On reprit la discussion mais portant cette fois sur l’appetit charnel des femmes en general et notamment des libertines pour conclure que finalement les femmes avec ce tempérament de libertine prenaient toutes des suppléants pour palier a l’impossibilite de leur mari à les suivre dans leurs desirs, car comme on dit :
- " c’est plus facile de rester la bouche ouverte que le bras tendu",

Qu’alors c’était normal que les femmes recherchent plusieurs bras tendus, tout le monde y compris les mecs approuva cette conclusion et on décida d’appeler désormais les amants de nos femmes non plus des amants mais des SUPPLEANTS.. enfin pour le moment..!!!

11 Commentaires

  • bjr Candaule,
    he bien le fantasme d’humiliation est venu avec la pratique du candaulisme, petit a petit mais il n’apparait que dans nos séances privées comme je l’aid eja indiqué ce me semble
    mais ce n’est pas vraiment de l’humiliation à proprement parlé,c ’est une sorte d’excitation à percevoir que mon epouse se rend compte que je ne suis pas aussi bon amant que d’autres hommes dont ses partenaires , et l’exprimer franchement mais dans un cercle d’initiés qui eux aussi ne cachent pas leurs fantasmes ou leurs insuffisances éventuelles...c’est dificile a exprimer et a comprendre...voilà

  • Bonjour cher peticocu,
    j’aimerais savoir si ce désir d’humiliation a toujours été ou si il est né à la suite de la relation extra-conjugale que ton épouse a entretenu.

    Le candaulisme n’est il pas une façon de sublimer un acte qui aurait pu coûter cher à votre couple si vous aviez été dans un couple plus normatif.

    Merci d’avance pour ta réponse.
    Bonne journée.

  • je lis vos reactions et je remercie ceux etc elle qi ont compris mon propos, mais vs vs trompez car dans mon recit il n’y a pas de connotation d’humiliation, c’est un jeu entre personnes adultes, averties et consentantes et ce que vs appelez humiliation n’est que l’assouvissement de choix libertins librement consentis ete xcitantje suis étonné que sur un site tel que celui ci je reçois une volée d bois verts d’individus qui ne sont pas d’accord avec mon recit et qui jouent les puritains Moi aussi j’ai lu des articles laissés ici et qui ne m’ont pas plu du tout, he bien je les ai ignorés, je n’ai pas insulté leurs auteurs, d’autant plus que beaucoup de ces recits sont simplement d es fantasmes, enfin chacun a ses opinions, ses fantasmes, ses gouts et heureusement car c’est ça la diversité,si tout le monde avait les memes aspirations ce serait monotone, deniere chose je suis sûr que ceux qui critiquent et insultent ont eux mêmes
    des fantasmes bien crades qu’ils n’osent pas exposer, alors leurs leçons.........

  • joli Jimson
    il est en effet étonnant que sur un site libertin l’on trouve des signes d’obscurantisme entre guillemets...
    Libertin ... voir les origines...

  • Autant pour moi . Si l’explication de Candaule est une raison, je me range à cet avis. Toutefois si l’humiliation n’entre pas dans je jeu je suis et reste totalement contre. J’ai vu sur certains couple à l’homme trop passif ce que l’humiliation peut faire comme dégâts. J’ai pu le constater car sortant beaucoup, j’en ai été souvent le témoin et j’ai toujours trouvé cela très regrettable, sans toutefois donner une opinion inopportune.

  • Je trouve toujours triste de voir ici, et de manière récurrente, des gens ignorer certaines pratiques du candaulisme alors qu’ils le pratiquent depuis plusieurs années. Sortez un peu, bon sang.

    Pour ma part c’est la troisième fois que je prends la défense d’un homme qui débarque avec son fantasme d’humiliation et se fait rembarrer par des gens scandalisés. C’est dommage, de la part d’une communauté qui devrait ériger l’ouverture d’esprit et la curiosité comme vertus cardinales.

    Donc, encore une fois et comme l’a dit Candaule, c’est un plaisir, ça s’appelle le cuckolding, et c’est quand même très courant. Libre à vous de ne pas partager ce fantasme, moi non plus d’ailleurs ça ne me plaît pas, mais n’allez pas traiter les femmes de garces, n’allez pas vous "révolter" sous prétexte que vos envies à vous ne vous emmènent pas dans ces contrées.

    Quelle ironie, quand même, on croirait voir les réactions de gens puritain à une définition du candaulisme. Scandale, révolte, salopes, etc... Comme quoi on est toujours le coincé de quelqu’un...

  • Je commencerais par dire que comme Tyroler et Jacherino je désapprouve totalement l’humiliation de tout être humain que ce soit le mari, l’épouse ou qui que ce soit d’ailleurs.

    En ce qui concerne le témoignage de peticocu, je crois qu’il manque une précision importante, l’humiliation est ici le fruit d’une véritable complicité entre les différentes épouses et des maris concupiscents pour être utilisée comme un puissant stimulant dans leurs couples respectifs.

    Aussi original que cela puisse paraître, certains candaulistes dit "Passif" (rien de dégradant dans l’utilisation que je fais de ce terme bien entendu) prennent du plaisir à travers certaines formes d’humiliations publiques qu’ils vivent en toute complicité avec leurs épouses.

    Je pense que c’est le cas dans ce récit que nous fait peticocu, ces messieurs ont ainsi épousé des femmes capables de jouer à être de magnifiques "garces" entre personnes averties et au moments opportun bien sûr. Cela ne reste ainsi qu’un jeu entre adultes consentants, rien de plus

    Peut-être que je me trompe alors cher Peticocu pourriez-vous nous éclairer et ainsi faire taire toute polémique inutile ici.

  • On n’accepte pas les critiques ? même si elle ne correspondent pas à vos véritables pensées ( non révélées ou mal expliquées) ? Alors expliquez vous mieux que vous le faite. En attendant, je confirme ce que j’ai déjà écrit et désapprouve totalement l’humiliation faite à votre mari.

  • tyroler et jacquerino
    vous n’avez absolument rien compris à mon recit, je ne vais pas entrer dans une polémique inutile mais sachez que je n’ai rien a faire de vos réactions, dans quel monde vivez vous donc ? vs etes toujiurs bon à critiquer sans nuance,je vs plains

  • Se laisser humilier ? ou humilier son conjoint,n’est déjà pas "ma tasse de thé" mais que cela arrive entre amis, là, c’est une autre affaire. Certes, je ne suis pas Rocco Sifredi, mais tout de même je n’ai jamais laissé (ou très rarement) une maîtresse sans plaisir. (pour ne pas dire jouissance). Certes, j’ai eu des pannes, mais par bonheur ce n’est arrivé qu’avec des "relations suivies" ce qui me permettait de démontrer que ce n’était qu’un incident. Par contre une femme "MARIEE" qui note son mari "d’insuffisant", ce n’est plus une humiliation, c’est une insulte pour elle même. En effet, si elle ne s’en était pas rendu compte avant, c’est une gourde ou alors elle l’a prit pour mari pour une autre raison /Argent, conditions de vie, bien être, ou autres. Dans ce cas : elle accepte ses insuffisances ou elle demande le divorce. Mais elle ne l’humilie pas. Pour moi, celle qui ne respecte pas son époux et de même pour l’inverse, c’est une garce et donc l’humiliation n’est en fait que son humiliation à elle.

  • Triste plaisir !
    qu’en est-il d’hommes qui acquiescent sans rechigner à l’évaluation de leur "virilité" ?
    qu’en est-il de femmes, sinon d’épouses, qui comparent leurs époux et amants, pour leur seule satisfaction.
    qu’en est-il de femmes qui ne font que reproduire les pires aspects du machisme ?
    je ne peux que me révolter à la lecture d’un tel témoignage.
    Si s’extraire des carcans du puritanisme et de la culpabilité face au plaisir, consiste à tomber sous la domination d’amazones, je ne vois plus l’intérêt de l’évolution !

    Excepté quelques rares commentaires, je désespère de l’apport des membres de ce site.
    Je pourrai presque regretter Matkare

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription