Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >

Un (presque) fantasme -2-

! Signaler un contenu abusif

Christelle avait commencé par doucement embrasser le sexe de son partenaire qu’elle connaissait à peine, son sexe était long, quelques centimètres de plus que celui de son homme, mais ses expériences avec des gros sexes l’avaient laissée perplexe, elle n’avait pas été particulièrement impressionnée et avait donc laissé ce fantasme à d’autres femmes. Pourtant les minutes qui suivirent la fit doucement changer d’avis, nous y reviendrons...

Elle s’attarda d’abord sur le frein, pris soin de mettre le maximum de douceur et d’humidité dans chacun de ses baisers avant d’oser effleurer le gland de Luc avec sa langue. "Quelle douce sensation" pensa-t-elle, "Stéphane me le dit souvent pendant l’acte mais il a peut-être raison, j’aime sucer, quand je sens le sexe de mon partenaire palpiter et durcir dans ma bouche, je suis aux anges", Presque machinalement pendant que ces pensées l’assaillait , elle engloutit le sexe de Luc, d’une bouchée. Luc ne put s’empêcher de pousser un long soupir de plaisir ce qui raviva l’énergie de Christelle maintenant très active autour de l’objet de son désir.

Elle caressait les ab-dominos et les fesses de son partenaires pendant qu’elle s’appliquait à ce que chaque va et vient soit meilleur que le précédent.’"J’aime sucer, que c’est bon" continuait elle à penser, "mais promis je m’arrête là, je le fais jouir et j’en reste là. Je n’ai même pas demander à Christophe la permission d’aller plus loin !"

Evidemment elle savait qu’il n’en serait rien, Luc la prendrait, sans doute avec virilité mais sans violence, un peu comme ses messages sur le site et ses dialogues plus ou moins fougueux. Il la prendrait tout simplement parce qu’elle,en avait très envie : le sexe de Luc continuer de durcir et ça, ça la faisait mouiller terriblement !

Luc, lui, n’avait qu’un idée en tête, caresser et voir les seins de Christelle, bien entendu il les avait touché lors du baiser fougueux qu’ils s’étaient échangés en arrivant sur le palier, mais c’était pire se disait-il. Ils étaient lourds, fermes et doux,les photos laissaient penser le meilleur, c’est bien plus qu’il imaginait maintenant.

Alors il a pris les devants et il a demandé à Christelle de laisser glisser sa robe pour qu’il puisse les apercevoir. Christelle savait que c’était le point de non-retour, pourtant elle s’exécuta et y ajouta même un regard coquin et appuyé vers Luc.

Christophe, à plus d’une heure de là, se demandait si le RDV de Christelle avec Luc serait une réussite. Il était loin de penser à quel point, même s’il espérait secrètement un tel scénario

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription