Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de partenaires de candaulistes >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

Un premier rv réussi

! Signaler un contenu abusif

1 mois… en 1 mois, Fleur bleue, Luc et moi-même, Merlin l’enchanteur (pube63) avons connu une évolution fulgurante : nous avons fait connaissance suite au premier message de Luc. Puis nous avons échangé des mails pour ne plus arrêter de correspondre quotidiennement, comme de vieux amis… : échanges de mails, de photos, de phantasmes… En 1 mois, c’était décidé, il fallait que l’on passe de la théorie à la pratique.
C’est sans doute là la plus belle de journée que nous avons passée :
Fleure et Luc arrivent dans la chambre ; assise sur le bord du lit, elle a les yeux bandés ; Luc nous sert une coupe de champagne. L’ambiance est tendue car c’est une première pour nous trois. Dans cette atmosphère tamisée, la musique douce et l’alcool contribuent à nous relâcher légèrement…
Je suis maintenant derrière Fleure : première étape, un massage crânien qui a pour but de la détendre… Mes mains opèrent sur le haute de sa tête, sa nuque et son visage. Elles descendent le long de son cou pour atteindre la fermeture éclair de son blouson que je retire très langoureusement. Luc est assis à, à peine, un mètre de nous… Ses yeux, même dans la pénombre, m’indiquent qu’il se délecte de la situation.
Je masse maintenant ses épaules et sa colonne vertébrale est l’objet de toutes mes attentions ; mes mains font connaissance avec son ventre et ses seins… 1 bouton, puis 2, puis… le chemisier jaune transparent tombe à même le sol. Je l’allonge sur le lit et l’effeuillage continue, de manière très sensuelle, très douce, très charnelle aussi... Adieu la jupe rouge, les portes jarretelles, les bas et le string… Fleur est maintenant dans son plus simple appareil…
Installée confortablement sur le ventre, j’enduis son corps d’huile de massage qui entraine les effets escomptés : fleur se détend de plus en plus. Les jambes et les pieds subissent le même traitement mais je m’attarde beaucoup plus longuement sur ses fesses... effleurées longuement, je sens la chaleur se diffuser en elle, telle une onde de plaisir. Elle finit même par onduler très légèrement, comme si elle en voulait encore.
La voilà maintenant sur le dos. Bien plus décontractée qu’il y a 30 minutes, elle accepte que mes mains s’occupent du haut de son corps : épaules, seins et ventre sont manipulés avec la plus grande attention. Les jambes suivent le même traitement. En revanche, je m’attarde davantage sur ses hanches et l’intérieur de ses cuisses, effleurement systématiquement ses lèvres intimes… Le tableau est magnifique ! Je l’invite à prendre une douche tout en réalisant que j’avais oublié la présence de Luc. Il n’a rien loupé de cette scène si « divine ».
Fleur revient et toujours dans un fond sonore musical de plénitude, nous finissons nos coupes. L’ambiance est beaucoup plus détendue, pour le plaisir de tous…
Fleur s’assoit sur le lit… Premier baiser, très, très sensuel car c’est là, le fil rouge de la soirée… Elle s’allonge à nouveau et partout où mes mains ont effleuré son corps, mes lèvres embrassent sa peau. Douce sensation veloutée, je me régale de ce festin divin. Je la sens ouverte, je la sens offerte, je la sens ambitieuse. Nous sommes en plein accord devant Luc qui n’en revient pas : elle, si timide, si prude, si réservée… Elle est là, devant lui, s’ouvrant comme une orchidée.
Ma bouche atteint enfin ses lèvres si parfumées. Ma langue se délecte de son bouton et sa liqueur ne se fait pas attendre : gout exquis, bien sûr… Je me régale. En moins de temps qu’il n’en faut, elle se redresse et me déshabille à son tour. Ses mains douces parcours mon corps et j’avoue que cette sensation est exceptionnelle. Comme le dit si bien Fleure, même si je rencontre quelques difficultés à l’honorer, tant la pression est énorme, le plaisir sensuel est tel que nous oublions tous ces petits tracas. Le but n’est pas de conclure mais de vivre un moment émotionnel hors pair. Au vue de la tête de Luc, je peux affirmer que notre but est atteint : Farandole de contacts charnels, de baisers voluptueux et de caresses savoureuses… Tout le monde est heureux.
Nous partons au restaurant ; l’ambiance y est très décontractée mais nous avons hâte de nous retrouver dans la chambre d’hôtel. Au retour, à l’arrière de la voiture, Fleure s’allonge sur moi ; je lui écarte bien les jambes et la doigte très sensuellement, sous le regard, dans le rétroviseur, de Luc qui n’en perd pas une miette… Candauliste pleinement satisfait !
L’effeuillage se fait plus rapidement qu’en début de soirée. A nouveau, beaucoup de caresses, de baisers, de touchers…. Luc se décide enfin de nous rejoindre et Fleur ne se fait pas prier pour le déshabiller. Juste auparavant, elle m’aura fait le plaisir d’un 69 mémorable… Fleur sait utiliser sa bouche aussi bien pour parler que pour m’aspirer…
Mais Luc est très tendu aussi … Ainsi, Fleur se positionne de tout long sur moi, Luc la prend en levrette et, visiblement, elle aime beaucoup cela ! Ses allers et retours ne tardent pas à le faire jouir en elle ; elle dont je sens le souffle chaud s’accélérer au rythme de son amant…
Tout se calme et la magie opère. Nous somme allongés, très collés, dans un silence quasi monastique. On profite de ce moment présent dont on voudrait qu’il ne s’arrête jamais.
La fatigue l’emportant, chacun se rhabille en s’exprimant sur ce que nous venons de vivre : pour une première fois, ce fut un moment exceptionnel pour tous les trois. C’est avec plein de souvenirs que l’on s’est écrit, quelques minutes plus tard. Encore aujourd’hui, je me demande si je n’ai pas rêvé ! Merci fleur bleue, merci Luc. A très bientôt, cela va sans dire...

1 Commentaire

  • Bonjour Merlin (Pube63),
    Je voulais juste vous remercier pour cette formidable aventure qui durent depuis 1 mois très précisément aujourd’hui. Fleur et moi, avons définitivement très envie de poursuivre cette histoire. Je crois être définitivement devenu candauliste... avec cette immense plaisir de vous avoir partagé/offert ma Princesse. Vous avez su magnifier cette expérience. Cela sera une journée inoubliable pour Fleur et pour moi. Pour vous remercier et partager notre expérience à tous, nous vous offrons le témoignage de Fleur. Puisse-t-il rassurer toutes les épouses et les maris qui hésitent encore.... C’est une expérience extraordinaire. Vraiment !
    Que cette année 2018 transforme définitivement nos vies avec beaucoup de plaisirs pour Fleur.
    Luc

    Récit de Fleur Bleue :

    Bonjour mon Mari et Merlin,
    A la lecture de votre récit, je me sens ...heureuse voire très Heureuse.
    Tout d’abord parce que j’ai cru comprendre que chacun d’entre nous avait pleinement apprécié cette soirée.
    Parce que s’il fallait donner un seul mot pour caractériser cette rencontre, je dirai....magique (en même temps avec un enchanteur dans la bande....).
    C’est difficile de passer du virtuel à la réalité. Et nous y sommes parvenus, sans rien dénaturer.
    Nous avions tous quelques appréhensions. J’en avais beaucoup je dois le dire. Malgré cela, j’ai réussi à passer outre, pour ne profiter que de l’instant présent.
    Vous avez été tous deux exceptionnels de douceur, de sensualité...
    Voici un (bref) résumé de ce que j’ai vécu :
    Au moment d’ouvrir la porte, j’ai mon cœur qui bat la chamade....
    Et si finalement cela ne fonctionnait pas ?!! Et si nous n’étions pas compatibles ?!!
    Pourvu que rien de nos relations ne casse....
    Bref, tout un tas d’interrogations m’ont envahies au moment de franchir cette fameuse porte.
    Silence total. Pas un bruit ni une voix...
    Puis Merlin intervient en me chuchotant quelques mots.
    Il commence à me masser la tête. Ses mains sont agréables. De le savoir près de moi, cela m’émoustille quelque peu...
    Je voudrais le toucher, le sentir, mais je ne fais rien. J’attends et me laisse bercer par ses massages et ses chuchotements.
    Il y a de la musique maintenant, ce qui me prouve que l’organisation de la soirée a bien été étudiée (Merci mon Mari !).
    Merlin me demande s’il peut me déshabiller pour continuer les massages.
    J’accepte volontiers.
    Il est d’une telle douceur.
    Il n’hésite pas à me déshabiller rapidement et entièrement. Ses mains se font plus présentes. Je sens un courant chaud qui circule dans tout mon corps.
    Ses massages sont magiques. Ils m’aident à me détendre.
    Je trouve d’ailleurs que Merlin passe très vite ses mains vers mes zones intimes, les préliminaires s’amenuisent....
    Cela m’est égal, cela me plaît même beaucoup.
    Dès que je le peux, je le touche, ses jambes, sa main. Quelle sensation agréable !
    La personne qui m’avait enchantée avec ses messages est là, près de moi et passe ses mains sur mon corps. je n’éprouve pas de gêne, très peu de pudeur, ce qui me surprends énormément.
    Malgré mes yeux bandés, je sens la présence de mon mari. Que pense t-il à cet instant ? Apprécie t-il la situation ?
    Parfois il me chuchote quelques mots. Je crois qu’il aime ce qu’il voit.
    J’arrête de me poser trop de questions de peur de casser cette plénitude.
    La séance de massage se termine. Je vais me doucher.
    Quelques minutes pour reprendre mes esprits et me dire que nous avons eu raison de provoquer cette rencontre.
    J’entends les 2 garçons qui discutent, ils ont l’air de bien s’entendre, ce qui me réjouit profondément.
    Je ressors avec mes yeux bandés.
    Finalement, Merlin me propose de retirer mon masque, ce qui me fait au début peur. Et si le rêve prenait fin ?
    L’étape ultime pour passer du virtuel à la réalité ?!
    La pénombre suffisante de la pièce m’incite à m’exécuter. Me voilà donc entièrement nue, face à Merlin, à la situation très particulière que nous vivons...
    Mais peu importe... La magie continue.
    Je m’en remets entièrement à Merlin, à ses mains, à son corps qui se rapproche de plus en plus du mien.
    Il embrasse maintenant mon intimité, très sensuellement et j’aime cela.
    Mon mari est discret, il se déplace partout dans la pièce, j’imagine pour ne rien manquer...
    Je le vois sourire ce qui me rassure.
    J’espère que Merlin n’est pas déçu de moi, de mon corps, des gestes que je lui prodigue. Même s’ils sont sincères, ils sont peut-être maladroits...
    Et puis, je n’ai que très peu d’expérience. Je sais ce qui plaît à Luc, mais pas à Merlin....
    J’improvise en espérant viser juste.
    Cette fois-ci c’est moi qui le déshabille.
    Il est doux, j’aime son odeur. Tout cela me rassure et m’émoustille fortement. J’aime ce corps à corps.
    Il voudrait que je lui embrasse son petit oiseau. Ce n’est pas ce que j’apprécie particulièrement, par pudeur certainement, mais il a tellement été doux que je m’exécute.
    Ce n’est pas si désagréable, loin de là.
    Il me dit que je fais cela très bien, ce qui me motive à quelques prolongations.
    J’ai envie qu’il me pénètre et je pense que lui aussi.
    Malgré quelques tentatives, le surplus d’émotion a gagné sur nos ardeurs. Peu importe, c’est très délicieux.
    Je ne sais même pas quelle heure il peut bien être.... Et je m’en moque... Je savoure...
    Je nous sens heureux à ce moment là, je trouve cela formidable.
    Il est l’heure de s’habiller pour aller au restaurant.
    De retour de la douche, je découvre la tenue que mon mari voudrait que je porte.
    C’est carrément sexy...
    Mais je me sens protégée avec mes 2 amants, plus forte à affronter le regard des autres.
    Merlin est à côté de moi, dans la voiture.Quelques papouilles plus tard, nous arrivons au restaurant.
    Nous nous installons au fond autour d’une table ronde définitivement trop grande pour envisager de se rapprocher de mes 2 amours...
    Aucun contact n’est envisageable, c’est triste...
    Nous parlons de choses et d’autres comme si nous nous connaissions depuis des lustres.
    Cela permet encore de se connaître davantage...
    Mon mari qui adore me taquiner, me lance un défi que j’exécute sans aucune difficulté. Il m’a tellement habituée à faire des choses farfelues qu’à force je deviens expérimentée...
    Viens l’heure de rentrer.
    L’emploi du temps a été mûrement réfléchi...
    Un petit détour au château de Versailles, permet à Merlin et moi de prendre le temps pour faire des câlins sensuels que j’apprécie beaucoup.
    De retour à l’hôtel, nous nous allongeons. Malgré la fatigue, nous poursuivons quelques câlins. Luc est toujours assis près du lit.
    Je trouve cela frustrant, je sais qu’il n’en peut plus....
    Les problèmes techniques persistent, mais ces instants sont sensuels et très agréables avec Merlin.
    Finalement Luc s’allonge près de nous. Je le devine très en forme.
    Il a envie de me remplir, moi aussi.
    Il s’enfonce en moi. Au début, la situation me gêne vis à vis de Merlin.
    Je me trompe peut-être mais j’ai l’impression que je suis la seule à m’inquiéter.
    Tant pis,savourons l’instant.
    Pendant que mon mari est en moi, j’ai 4 mains baladeuses sur moi ! Quelle magie !
    Je suis pour la énième fois de la soirée encore heureuse, quand Luc me remplit plutôt brutalement je dois bien le dire (mais c’était délicieux !).
    Nous voilà allongés, nus, tous les trois : c’est formidable !
    La position "ventouse" (ou sardines comme vous voudrez Merlin) vient me combler de joie.
    Je voudrais arrêter le temps pour que cet instant ne se termine jamais.

    Vient l’heure de la séparation...
    A cet instant, je suis certaine qu’il ne s’agit que d’un au revoir...
    Que nous avons tellement partagé et tellement envie de poursuivre ces échanges...
    A la lecture de nos quelques messages du jour, je me persuade et espère que nous pensons tous les trois la même chose...
    Voilà ces quelques lignes que je vous écris avec une réelle spontanéité.

    Je vous aime tous les 2. Votre dévouée Fleur

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription