Accueil > Témoigner le candaulisme >Histoires candaulistes >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

Un partenaire qui ne s’en était pas douté. Troisième partie

! Signaler un contenu abusif

Nous nous sommes dirigés vers la voiture et Léon a pris place à l’arrière. Christel l’y a rejoint en prétextant ne pas aimer "la place du mort" comme on dit.
Nous avions à peine parcouru 1 petit kilomètre quand, dans mon rétroviseur, j’ai vu Christel se rapprocher de Léon. Quand je dis "se rapprocher", je devrais plutôt dire "se coller" !
J’ai changé la position de mon rétro, devinant que la vue allait être agréable.
Christel a chuchoté quelque chose à l’oreille de Léon tout en posant une main sur lui. J’ai entendu Léon lui marmonner "tu es sûre ?". Ils se sont embrassés goulûment et Léon s’est autorisé à balader une main sous la robe de ma coquine.
Christel a écarté ses jambes et s’est légèrement avancée sur le siège, ainsi il pouvait mieux la doigter.
Alors j’ai pris la parole et j’ai proposé à Léon de venir chez nous, que ce serait plus confortable.
Après quelques instants de réflexion, et tout en continuant de masturber Christel, il répondit qu’il préférait chez lui, qu’il avait tout ce qu’il fallait.
Pour notre part ce n’était que mieux, nous trouvons toujours plus excitant quand ça se passe chez le partenaire. Il m’indiqua le chemin et nous nous y rendîmes.
Arrivés chez lui il nous servit un verre et s’excusa en nous signalant qu’il s’absentait quelques instants. Nous avons su qu’il était parti changer les draps du lit.
Quand il est revenu j’étais en train de "jouer" avec Christel, la scène dans la voiture m’avait chauffé.
Dans la main il tenait un bandeau qu’il demanda pour mettre à Christel. Pourquoi pas ?
C’est ainsi, à l’aveugle pour elle, qu’il nous emmena dans sa chambre.
D’un signe il me désigna des godes et un martinet posés sur le lit puis, d’un geste de la tête, me demanda mon approbation. Je lui fis comprendre que j’étais d’accord, tout en lui faisant un geste de la main signifiant doucement.
C’est la que je compris la signification de son "j’ai tout ce qu’il faut".
Je pris place sur le bord du lit et je le regardai faire.
A suivre

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription