Accueil > Témoigner le candaulisme >Histoires candaulistes >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

Un partenaire qui ne s’en était pas douté

! Signaler un contenu abusif

Nous avions été invités au mariage d’un de mes amis, magnifique soirée au cours de laquelle la séance de vente de la jarretière avait été un immense succès.
L’homme qui avait été l’élu pour la lui retiré était celui qui avait le plus contribué à la cagnotte. C’était un vieux monsieur, apparemment un ami de la famille de la jeune mariée.
Durant l’opération, tout le monde a remarqué que la jeune épouse fut mal à l’aise. En effet, le vieux coquin a mis un certain temps et ses mains se sont attardées plus qu’il ne le fallait sur la jambe de la fraîche madame.
Le vieil homme fut un animateur de la soirée dansante qui suivit, il ne quitta presque jamais la piste de danse. Presque jamais, sauf pour aller chercher des dames lors des slows.
Et Christel eut droit à son invitation également. Une chanson, puis deux, puis encore une troisième d’affilée avec ma chérie.
Quand elle m’a rejoint je lui ai dit en riant que je pensais ne jamais la revoir. Elle en a ri et m’a répondu que elle aussi avait cru qu’il ne la lâcherait jamais.
C’est un drôle de coquin, m’a-t-elle dit, il n’a pas arrêté de me dire qu’il me trouvait très belle et, à quelques reprises, ses mains ont effleuré mes fesses.
Vous commencez à me connaître, directement mon esprit à vagabondé.
Et peu après, mine de rien, je me suis approché du bonhomme qui buvait un verre seul à sa table.
Puis j’ai entamé la discussion, parlant de ce mariage réussi et hyper festif. J’ai ensuite parlé du moment où il a retiré la jarretière en lui disant qu’il avait eu beaucoup de chance car la mariée avait un corps sublime.
Sans complexe il s’est laissé aller aux confidences, m’expliquant qu’il en avait largement profité et que sa main, comme accidentellement, avait frôlé le minou de la jeune femme.
ça, nous n’avions pu le voir, ni les autres convives d’ailleurs, la robe n’étant pas suffisamment relevée lors de la chose.
Ayant constaté qu’il était seul (en fait, c’était un vieux voisin veuf résidant à côté de chez les parents de la mariée depuis plus de vingt ans) je l’ai invité à notre table.

4 Commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription