Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de personnes candaulistes >

Un lieu particulier

! Signaler un contenu abusif

Bonjour à tous,

Voici le récit d’une aventure incroyable que nous avons voulu tenter avec ma belle.

Pratiquant le milieu libertin, et en réalité essentiellement le candaulisme depuis finalement pas très longtemps, mais intéressé par le sujet depuis plusieurs années, nous avions depuis longtemps entendu parler de quelques "spots" libertins de la région parisienne, et notamment en grande banlieue, dont un plus particulièrement située près d’un étang dans les Yvelines (je n’en dirais pas plus).

Nous en avions entendu dire de bonnes et de mauvaises, et par curiosité avons décidé de nous rendre compte par nous-mêmes des avantages que pouvait offrir un tel lieu. Nous nous y sommes donc rendus récemment (cette aventure s’est déroulée il y a seulement quelques semaines) pour découvrir ce lieu que nous ne connaissions que par certains forums ou propos de complices et s’imprégner de son atmosphère.

Notre démarche était réellement dictée par la curiosité, et nous n’avions rien préparé, rien imaginé, et en tout cas pas décidé d’y faire quoi que ce soit. Nous sommes ainsi venu pour voir, regarder, comprendre, et décider si nous pourrions y revenir pour des choses plus concrètes.

Nous avons donc pris notre voiture et avons roulé une trentaine de kilomètres environ pour nous retrouver dans cet endroit. Nous nous sommes garés sur un parking, non loin de l’étang en question, et sommes restés confortablement installés dans notre voiture en attendant de voir ce qui pourrait se passer. C’était la nuit tombante, et quelques véhicules étaient déjà présents, souvent avec des passagers observant comme nous, mais également quelques personnes, principalement des hommes, circulant ça et là dans les allées et les chemins menant à ce fameux étang.

La nuit se faisant plus sombre, les choses ont commencé à bouger. Je ne sais pas s’il est toujours nécessaire d’attendre la nuit pour que tout ce petit monde s’anime vraiment, ou si les journées sont parfois aussi intéressantes, mais là nous avons vraiment du attendre l’obscurité pour que les évènements s’enchaînent.

Bref, nous sommes restés en mode observation et avons aperçu un couple en voiture, Madame sur la banquette arrière exhibant ses charmes, avec petit à petit quelques Messieurs venant profiter du spectacle, certains avec le pantalon baissé, dévoilant des sexes bandés, excités par la scène et se caressant. D’autres, plus timides peut-être, observaient de loin.

Une autre voiture, un peu plus loin, avec un autre couple, plus discret celui-ci, observant seulement, comme nous.

Quelques hommes, passant auprès de notre voiture, espérant y voir de jolies choses, nous enjoignant parfois à leur offrir un spectacle coquin, mais nous comprenant pas encore décidés à franchir le pas.

Nous avons également aperçu une femme, âgée et plus franchement belle, en pleine étreinte avec un homme nettement plus jeune, sur la banquette arrière de la voiture de son mari, celui-ci filmant la scène depuis la place du conducteur.

Tout ceci était à la fois un peu glauque et passablement excitant. Et je dois avouer que la vision de ces couples libertins et de tous ces hommes excités a rapidement commencé à nous chauffer les esprits. Pourtant, nous sommes habituellement plutôt friands d’endroits plus chics, mais nous nous sommes laissés dominer par l’ambiance sulfureuse du lieu. J’ai commencé à imaginer ma chérie avec l’un de ses hommes, qui serait venu la rejoindre sur la banquette arrière. La sachant adepte de situations plus sexy chics et moins "bestiales", je n’ai pas osé l’encourager à franchir le pas, même si je la devinais assez excitée. Fort heureusement, elle sait ce qu’elle veut et n’hésite plus à prendre les devants, et c’est elle qui m’a demandé si ça me dérangerait de la voir prendre du plaisir avec l’un de ces hommes.

Elle m’a dit plus précisément : "C’est dingue, mais cet endroit m’excite terriblement et je crois que je ne vais pas pouvoir tenir. J’ai besoin d’une queue ici et maintenant."

Moi : "Ma chérie, tu sais que j’aime te voir comme ça et que je ne peux rien te refuser. Entrons en scène alors !".

Après ça, elle est passée sur la banquette arrière et a commencé à se déshabiller, puis à se caresser, prenant des positions très suggestives. Assez rapidement, cela a provoqué un petit attroupement autour de notre voiture. Des hommes pas forcément tous attirants, en tout cas selon les critères habituels de ma belle, mais qui pourtant l’excitaient visiblement.

Moi : "Alors chérie, tu as choisi ton amant pour la soirée ?"

Elle : "Je ne sais pas encore. J’hésite. Je ne sais pas vraiment de quoi j’ai envie en fait."

Moi : "Je croyais que tu avais besoin d’une queue pourtant."

Elle : "C’est ce que je croyais aussi, mais je ne suis plus très sûre."

Moi : "Tu veux qu’on s’en aille alors ? Après ce merveilleux spectacle que tu leur as offert, je pense que ces Messieurs seront déçus !"

Elle : "Non, tu ne m’as pas comprise. En fait, je ne suis plus très sûre de ne vouloir qu’une seule queue !"

Moi : "Tu veux deux amants alors ?"

Elle : "Non, je crois que je les veux tous !"

Inutile de vous dire que j’étais très surpris. Ma chérie avec déjà eu quelques expériences avec plusieurs hommes, mais elle s’était arrêté à trois au maximum. Et encore, uniquement quatre fois. Là, il me semblait y en avoir beaucoup plus autour de la voiture. Je les comptais rapidement et m’apercevais qu’ils étaient sept ! Sept, pour une femme seule ! Ca m’a semblé énorme. Mais si tel est son désir, évidemment, je suis partant. Et puis de toute façon, nous avons toujours une multitude de préservatifs dans la voiture, au cas où !

Moi : "OK, si c’est ce que tu veux, je n’y vois aucun inconvénient. Mais tu sais ce que tu fais ?"

Elle : "Oui, ne t’inquiètes pas, j’en ai très envie. Mais tu gères tout hein. Je ne les veux pas tous en même temps et pas d’une meute de chiens enragés."

Moi : "Ok, je m’en occupe".

Je suis alors descendu de la voiture pour parler à nos nouveaux camarades de jeu. Je leur ai expliqué que ma chérie souhaitait baiser avec tous, mais qu’il fallait un peu d’ordre, et du respect. Que je ne tolèrerai aucun écart et que les malpolis, brutes et autres rustres seraient privés de ma belle.

Ils ne se sont pas fait prier pour accepter ces conditions et nous avons pu passer aux choses sérieuses. Distribution de capotes, et ouverture des portes ! Le show était lancé !

Je vous passe les détails que vous pouvez imaginer, mais ma belle a eu ce jour-là pour elle seule 9 queues (deux nouveaux hommes s’étant joints au groupe) avec lesquelles elle a pu jouer et dont elle a pu jouir. Elle s’est fait bouffer la chatte par plusieurs hommes, a sucé presque toutes ces queues (toutes même je crois), s’est fait prendre dans de nombreuses positions, sur la banquette arrière, debout à l’extérieur de la voiture, ou encore courbée sur le capot. Elle a été matée, désirée, léchée, prise, fouillée, traitée comme une reine mais aussi comme un pute. Et ça lui a plu ! Ses amants d’un soir l’ont traité parfois comme la 8e merveille du monde, parfois comme la dernière des trainée, la traitant de salope, de pute, etc. Et c’est ce qu’elle a le plus aimé. Ce qui l’a le plus excité, m’a-t-elle dit ensuite.

Elle a joui, re-joui et joui encore.

Cela nous a semblé durer des heures, mais en fait, nous sommes restés ainsi à peine plus d’une heure et demi, le lieu étant peu propice aux ébats longs et ses amants étaient peut-être peu endurants. Mais la nouveauté, la multitude de partenaires, l’excitation environnante, nous avaient totalement troublés et rendus ma chérie très réceptive aux plaisirs qui lui étaient procurés.

Après cela, ces Messieurs nous ont quitté pour rejoindre d’autres lieux et nous sommes restés tous les deux, ma belle heureuse mais un peu fatiguée. Moi ravi de ce spectacle qu’elle m’avait offert, mais n’en pouvant plus d’excitation. Pour me soulager, elle m’a pris en bouche et j’ai très rapidement laissé partir ma semence en elle, tant je n’en pouvais plus.

Cette soirée est probablement la plus cochonne que nous ayons vécu jusuq’à aujourd’hui. Je ne sais pas si nous y retournerons, car ce genre d’endroit ne correspond pas vraiment à nos attentes (notre "standing" si j’ose dire), mais la magie a opéré ce soir-là et nous avons passé des moments formidables. Je ne suis pas sûr que nous pourrions y revivre de tels moments.

Est-ce que vous avez déjà essayé ce type d’endroits et vécu ce genre d’aventure ? Est-ce que vous y avez pris du plaisir ou est-ce que vous trouvez ça un peu "glauque" ?

5 Commentaires

  • Merci pour vos commentaires.

    Pour répondre à vos interrogations et remarques, je dois dire que nous sommes un couple très uni et en parfaite osmose, très à l’écoute l’un de l’autre, et nous nous comprenons parfaitement. Nous n’avons donc pas besoin de parler des heures pour savoir ce que l’autre veut et agir en conséquence. Sans cela, je pense que nous n’aurions jamais vécu cette aventure.

    Concernant l’excitation de ma belle, elle était due à la tension sexuelle qui régnait sur ce lieu et au côté un peu "glauque" de l’endroit, comme au fait que l’on y retrouve des messieurs de toutes catégories sociales. Nous sommes plutôt habitués à faire des rencontres dans de beaux endroits, avec des personnes au profil CSP++ si je devais les catégoriser, et là, nous avions avec nous des personnes de différents milieux, ce qui a beaucoup joué. Le nombre évidemment a ajouté à l’excitation de ma chérie.

    Il nous arrive parfois de fréquenter des saunas, mais assez rarement en fait. Nous n’adorons pas ce genre de lieu (saunas, clubs libertins...) où la visite semble prédéterminée par le passage obligé à la case sexe (même si rien n’y est obligatoire, on vient quand même pour ça). Nous préférons en général sortir dans des endroits plus classiques (bars, restaurants, night clubs parfois), où nous pouvons passer une soirée normale, et parfois rencontrer des hommes charmants que ma chérie peut séduire, pour terminer la soirée en bonne compagnie, ou simplement décider de se revoir un autre jour. Même si notre but lors de ces soirées est le même (lui trouver un amant), il y a un jeu de séduction plus poussé et plus excitant que dans les lieux libertins (pour nous en tout cas, chacun ayant ses propres goûts et préférences).

    Cela dit, comme je l’ai indiqué, il nous arrive aussi de temps en temps de fréquenter les lieux libertins et d’y prendre beaucoup de plaisir, lorsque l’envie nous prend de le faire. C’est simplement plus rare.

  • Je confirme que ce lieu une fois la pénombre venue est propice aux rencontres, certains vont choisir des hommes sur cet étang et vont se câliner dans un complexe de cinéma non loin de ce spot. Par contre, il faut garder tous ces esprits malgré la tension sexuelle présente, les poteaux qui régulent le trafic des voitures sur le parking de droite est trés très étroit, les nombreuses traces de peinture en témoignent. Bravo à vous deux pour avoir dépassé vos limites en y prenant du plaisir.

  • Oui complètement d’accord avec toi Kamadeva, j’émettrais juste une petite remarque concernant les limites que tu évoques. Les limites ce n’est que nous même qui les posons et personne d’autre.

    Ce que nous faisons de notre éducation, de notre histoire et de nos émotions construisent des peurs qui elles mêmes fixent ces fameuses limites (ce n’est que mon point de vue)....

    C’est une des forces de la communication de couple, prendre du recul vis à vis des limites et des craintes que l’on pense avoir et expérimenter de nouvelles sensations. Encore bravo à vous yalien et félicitation à Madame !

    Bonne journée à tous
    Candaule

  • Vraie question que celle posée par Candaule sur l’acceptation d’une situation un peu différente (voire très...) des habitudes...
    La notion de lâcher prise, l’ouverture d’esprit, la réactivité, l’analyse de la situation, l’intelligence de compréhension des envies, désirs et complicité, repousser ses limites et les faire accepter dans l’instant en confiance réciproque...Belle leçon d’amour de l’autre en fait....
    Bravo

  • Personnellement si cette situation peut paraître "glauque " elle a stimulé sans aucuns doutes la libido de votre moitié. Elle a su s’affranchir des préjugés pour être à l’écoute de ses pulsions.

    De votre côté vous avez pris en charge avec succès l’application des règles qu’elle avait elle même fixée pour accéder avec succès au lâcher prise.

    Belle dans l’animalité et à l’écoute de ses pulsions vous êtes sans nul doute un candauliste comblé !!

    Pensez-vous que son excitation soit à l’aspect "glauque" de la situation ou au nombre de partenaires présents ? Je serais curieux de savoir si vous fréquentez les saunas ou il y a de nombreux partenaires potentiels mais qui est un cadre plus secure....
    Bonne journée à vous deux amicalement
    Candaule

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription