Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de complices de couples >

Un invité surprise

! Signaler un contenu abusif

Après avoir édité nos récits sur nos aventures au ski, je fus contacté par le mari d’un jeune couple que nos histoires avaient fait rêver.
Il volait savoir comment j’avais amené petit à petit Claire à l’échangisme et surtout au triolisme puisque c’est ça mon plaisir préféré. Je n’ai pas besoin et envie de rencontrer d’autres femmes.

De fil en aiguille, nous avons fini par sympathiser avec cet homme et un échange de courriels internet a commencé ; Courriers et photos des quatre personnes concernées par cette histoire ; Il a une femme très jolie, très bien faire et aussi brune que Claire est blonde.

On se confie par écrit des histoires intimes. Sa femme a tout le potentiel pour être une très jolie coquine mais elle n’a pas encore osé franchir le pas du fantasme à la réalité. Elle n’hésite pas à flirter avec des inconnus quand ils sortent ensemble, à se laisser caresser et à caresser d’autres hommes mais elle en reste là. Pas de coucheries.
On essaie lui et moi de lui faire franchir ce cap.
Surtout lui, moi me contentant de donner des conseils au mari.

Un jour, il me raconte qu’il doit venir pour quelques jours dans notre région, à une centaine de kilomètres de là où on habite. J’en parle à Claire et elle me propose de l’inviter s’il le souhaite.
Aussitôt dit, aussitôt fait et on prend un rendez-vous dans un restaurant près de chez nous. Claire préfère un premier contact de ce type.

Le jour dit, Bruno, c’est son prénom fait son entrée dans le restaurant. On le reconnait très facilement d’après ses photos et idem pour lui vis à vis de nous.
Claire s’est habillée légèrement sexy d’une robe noire assez courte et assez décolletée. mais rien que du très raisonnable. Les hommes en pantalon et sweet-shirt. On est au début de l’automne et il fait encore bon.

Un repas assez simple mais très agréable et comme j’avais laissé les manettes de décision à Claire, elle invite Bruno à venir prendre une coupe de champagne à la maison.

Nous voilà donc partis avec nos deux voitures vers notre maison distant d’une dizaine de kilomètres. En voiture, Claire me dit le plaisir qu’elle a eu à faire la connaissance de cet homme et n’écarte pas la possibilité d’aller un peu plus loin avec lui.
Arrivés à la maison Claire avait pris soin de mettre du champagne au frais dès le matin, on s’installe au salon où Claire nous sert le champagne.

Nous sommes, elle et moi sur le canapé, Bruno est assis en face de nous.Pour servie le champagne, Claire se baisse un peu plus que nécessaire ce qui permet à Bruno d’admirer le haut de ses cuisses. Il ne s’en prive pas.
Il m’avait déjà dit 1000 fois qu’il trouvait Claire très belle et sexy.

Claire se rassoit à mes côtés et croise haut ses jambes. On voit le début de la lisière de ses bas.
Je me lève, vais à la chaine stéréo et je mets un disque de musique douce. Au bout d’un moment, après moult discussions sur les plaisirs érotiques, j’invite Claire à danser. A l’oreille, elle me dit être excitée.

On se rassoit toujours à nos places et tout en discutant, ma main remonte sur la jambe de Claire tout en faisant glisser sa robe vers le haut.
J’arrive en haut de sa jambe, me dirige vers son joli petit minou, protégé par aucun morceau de tissu ; Comme souvent, elle n’a pas mis de culotte.

J’invite Bruno à venir s’asseoir de l’autre côté de telle façon que nous ayons Claire entre nous deux. Je lui fais signe de caresser l’autre jambe de Claire.
Celle-ci se renverse en arrière sur le canapé et se laisse caresser. Elle est déjà toute inondée. Je sens une main qui se superpose à la mienne sur son minou et je laisse alors ma place. Puis Bruno lui prend la bouche et je vois le jeu de leurs deux langues qui se mêlent.

Je profite d’un instant de répit pour faire lever Claire et lui détacher sa robe que je pose sur le fauteuil. Elle n’a plus sur elle que ses bas et ses haut talons.
Bruno l’invite alors à danser et c’est collés l’un contre l’autre que je les regarde s’embrasser. Une érection très forte dans mon pantalon me rappelle tout le plaisir que j’ai à vivre ses situations.
Pendant qu’ils dansent, Claire déshabille Bruno ne lui gardant lui aussi que ses chaussures. Leurs bouches collées, leurs mains jouent avec les sexes. Claire masturbe très lentement la belle queue de Bruno.

Claire prend alors Bruno par la main et ils se dirigent vers la chambre d’amis. Je les rejoins et Claire me déshabille à mon tour. Complètement cette fois-ci.
Elle s’agenouille devant moi, me caresse et me lèche les couilles puis prends mon sexe en bouche. A ma grande surprise, je vois que Bruno la rejoint et ils se relaient ou me sucent la queue tous les deux en même temps. C’est super agréable.

Claire accompagne sa fellation en me mettant un doigt dans le cul. Bruno la voyant faire, lui abandonne ma queue et vient me lécher le trou du cul. C’est super bon et super excitant.

A ce jeu là, je ne vais pas bien résister longtemps et effectivement, peu de temps après, j’inonde la bouche de ma femme avec mon jus. Comme à son habitude, elle avale tout et se relève pour un baiser partageant avec moi le sperme qui lui reste en bouche. Elle en garde un peu pour aussi le partager avec Bruno.

C’est bouche contre bouche qu’ils se laissent tomber sur le grand lit. Bruno va se livrer alors à un de ses sports préféré nous a t il dit, le cunnilingus.

Je le regarde faire et Claire très rapidement apprécie ce qu’il lui fait. Je pense même que s’il continue comme ça, il va nous la faire jouir.

Ses gémissements deviennent de plus en plus fort, elle tien la tête de Bruno par ses cheveux et elle se remue sous lui comme si elle était en rodéo.
Puis le cri, l’apothéose, complètement cabrée comme un arc, elle jouit.

Bruno lèche au fur et à mesure le bon jus qui coule. ce n’est pas une femme fontaine mais elle a de petites éjaculations quand elle jouit.

Une coupe de champagne nous fera du bien à tous les trois. Je vais leur chercher ça.
Je leur laisse un peu de temps pour qu’ils se retrouvent seuls un moment.
Je rejoins alors la chambre car j’entends à nouveau ma femme qui gémit. Elle est sur le dos, jambes grandes écartées posées sur les épaules de Bruno et Bruno la prend avec lenteur et douceur.
J’avais déjà expliqué par courriel à Bruno que dans nos rapports c’est Claire, par ses gémissements, qui règle le rythme des va et vients.

Je pose leurs verres sur la petite table et je regarde le spectacle tout en me masturbant. Bruno est en train progressivement d’accélérer le rythme et il est bien en phase avec Claire. Claire le guide avec ses commentaires grivois.

Rapidement, le rythme s’intensifie et Claire commence à devenir bruyante. Puis à nouveau, c’est l’extase avec encore une fois une jouissance très forte. Par ses saccades, Bruno s’est fait éjecté de son corps et se masturbe à côté d’elle qui récupère.

De longs jets de sperme viennent s’écraser sur ses seins qu’elle étale avec ses mains.

Je crois qu’un pause s’impose pour tout le monde. Claire a besoin de récupérer après ses deux intenses orgasmes.

La suite au prochain numéro.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription