Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de personnes candaulistes >

Un grand pas ?

! Signaler un contenu abusif

Bonjour à toutes et tous,

Je viens ici en débutant pour vous faire partager le début de notre aventure ; nous sommes un couple très unis depuis 20 ans (la quarantaine tous deux). Ma douce est très douce et aussi très belle, un peu bcbg, le style insoupçonnable, une grande brune plutot fine au corps élancé.
Elle sait depuis longtemps mon désir de la savoir ou voir avec un autre homme et après des débuts sexuelement plus que timorés de son coté, pour ne pas dire coincé, les années et quelques experiences très superficielles avec des libertins (jamais plus loin qu’un verre ou diner), ainsi que deux passages en club sauna tout aussi discrets il y a une dizaine d’années, les choses semblent évoluer.
Je précise que nous nous sommes rencontré jeune et qu’elle a connu très peu d’homme (3 ou 4 moi compris).
Me sachant éxcité par ses deplacements seule à l’hotel dans d’autre villes pour son travail, nous avions pris l’habitude ses dernieres années de nous éxciter à distance par sms, photos etc...
La sachant très peureuse et mal à l’aise avec une sexualité plus débridée, ces jeux nous ont permis de nous plaçer dans une position à la fois soft et "inoffenssive" pour elle.
Il y a quelques jours les choses ont encore évolué. Lors de son dernier déplacement, au fil d’échanges sms anodin quand elle passait à table, et comme elle sait que j’aime ça, elle me dit qu’elle dinait avec un beau jeune homme (un collègue avec lequel elle déjeune souvent dans cette ville). Cherchant à en savoir plus, elle m’expliqua qu’il aimait lui confier ses problemes de couples et apréciait ses conseils avisés sur la vie à deux. Je l’ai taquiné en lui disant que c’était une excéllente approche de la part du jeune homme, qu’elle devait lui plaire, ce à quoi elle me répondit qu’en tout cas il était plutot soft.
Tout cela a relancé mon désir et au cours des sms qui ont suivié dans la soirée (elle ne reste jamais plus d’une nuit en déplacement), je lui ai envoyé le lien d’un article sur le candaulisme en lui le mentionant comme un révelation pour moi, une sorte de "je ne suis pas seul, ce n’est pas une maladie !!"
Elle me répondit "sympa l’article", ce qui me permit d’aller plus loin (tout en amour et complicité) pour la lire acquiesser quand je lui ai dis, pour la rassurer, que cela devait rester des éxperiences rares.

Sur ces bons signes, j’ai profité ensuite du second voyage qu’elle a du faire dans les jours qui ont suivi pour la taquiner un peu et lui demander si elle avait quelqu’un en vu, mais la sans réponses. Si elle préfererait un inconnu total ou un quelqu’un qu’elle connaitrait un minimum, ce à quoi elle répondit qu’elle ne voulait pas d’un inconnu totale car c’était trop risqué (avec un zeste d’humour cochon que je tairais ici et dont elle a le secret ;)

Ces messages m’ont mis en feu comme vous pouvez vous en douter, et entre ses deux voyages nous avons fait l’amour avec une intensité rare qui m’ont permis de lui montrer "in situ" les bienfaits de tout ça sur notre vie sexuelle et sans effet indésirable.

A son retour hier soir, je lui ai posté dans la nuit un mail lui rappelant à la fois tout mon attachement, ma passion et la confiance qui me permettait de l’imaginer se liberer seule avec un autre homme sans moi et la complicité dans le partage qu’une telle aventure necessitait pour que ce soit une aventure à deux et pas une tromperie aux éffets néfastes. J’en profitais pour lui dire qu’en plus des mots et messages sur le partage de son ou ses aventures, j’aimerais qu’elle m’envoit une ou deux fotos avant l’acte et une plus coquine juste après.

Elle me repondit, très simplement (alors que mon mail était plutot long lol) qu’elle aussi m’aimait et que ma demande était une belle preuve d’amour...

Désolé d’avoir été long (mais je pense qu’in finé on gagne du temps) et j’aurais aimé votre avis, et tout d’abord...c’est plutot encourageant non ? ;)
Je rigole mais elle est vraiment très peureuse et entre les mots et meme les "accords" de principe, pas sur qu’elle passe à l’acte (sans parler de la relative difficulté, en tout cas des éfforts ou démarches à faire pour créer les conditions avec un autre homme, et son job lui laisse peu de temps).

Je sais aussi que je ne dois pas la harceler, c’est souvent le plus difficile pour nous les hommes dans cette situation, or je sais aussi que sans relancer le sujet meme discretement, tout peut retomber aux oubliettes. La quéstion qui suit est donc comment entretenir le projet sur la durée sans la mettre sous préssion en sachant que ses déplacements sont rares (3 ou 4 fois par an maximum) et que nous n’envisageons pas ce genre de projet dans notre ville ?

Merci aux courageux qui me liront lol

9 Commentaires

  • Bonjour,

    Je reviens vous donner des nouvelles. Apres un hiver chargé par des projets de nouvelles maison, au cours duquel j’ai eu peu d’occasion de replacer le sujet, ca semble malheureusement compromis ou en tout cas compliqué.
    Il y a bien eu un mail dans le quel elle me parlait de ce fameux collègue de travail qui lui plaît et qui serait la à une réunion qu’elle organisait et puis lors d’un échange de SMS un beau jour : patatrac.
    En la relançant doucement sur le sujet elle me répondit qu’elle n’avait pas envi d’un amant, tout simplement.
    Je pense que la période n’était pas propice non plus, très impliqué et passionnés tout deux par notre projet de maison, ça faisait beaucoup.
    J’espère juste qu’étant à présent installés dans notre maison et donc l’esprit plus libre, les choses vont se poser.
    Je pense qu’un peu ’’d’ennui ’’ en perspective peut servir dans ces cas là.
    Ça ne sera pas simple quand même, je la sent s’endormir sur nos lauriers et peu de marges de manœuvre pour la stimuler...
    Si vous avez des trucs et astuces, je suis preneur ;)

    Merci !

  • Merci Petitou, mais même si nous commençons à en parler timidement, elle considère quand même mon désir comme une preuve d’amour, comme elle me l’a écris. La femme "normale" est donc dériere nous. Il n’en demeure pas moins, tu as raison, qu’une fois la premiere fois passée, nous serons confronté à d’autres émotions à gérer...
    Il n’y a pas de doute, le temps et la discussion sont fondamentales.

  • Merci Claude.
    A vous lire et en découvrant la petite présentation de votre profil, nous semblons effectivement très proche.
    Au détour de nos deux seules sorties en club sauna dans une période mouvementée de nos vies dans tous les sens du terme il y a plus de 10 ans, elle était sorti avec un jeune homme que nous fréquentions dans le quartier ou nous sortions un peu. Ce fut une période un peu hors du temps et hors de tout pour nous ou j’avais même pu les voir s’embrasser lors de nos sorties, mais au moment de passer à l’acte (sans moi) elle et nous, avions tant anticipé la chose psychologiquement que le pauvre garçon le ressenti et fut incapable de bander. Je l’avais retrouvé le landemain matin toute déçue d’elle même, je l’avais bien sur consolé...nous étions jeune.
    Je crois effectivement que des personalités comme celles de nos femmes, sensible, pudique et la notion de danger qui en découle et pèse sur leurs ésprits sont de vrais freins. Cela dit je pense qu’ils peuvent devenir des atouts avec l’age et en prennant la vraie mesure des choses et de partage dans des échanges sincères, vous avez parfaitement raison. Ne pas laisser planer de trop fausse légereté, pourtant nécessaire...difficile juste milieu.
    Il faudra faire avec le temps, c’est évident.
    Je comprends aussi ce plaisir mystérieux dont vous parlez parcequ’elle ne peut tout dire...ce sera surement un peu son cas aussi, par pudeur et précaution.

  • je crois qu’une femme (normale ?) préfère a la limite prendre un amant sans le dire plutôt que faire l’amour avec l’accord du mari et surtout en sa présence
    elle se demande ce qui passe par la tete de son époux, se pose un tas de questions, de remise en cause de son couple, d’elle même etc
    mais quand elles ont évacué leurs craintes avec la confirmation de l’amour du mari elles essaient timidement comme lorsque l’on met un pied dans la mer avant de s y baigner puis elles se lâchent enfin et là c’est tout ou rien, le plaisir sexuel qu’elle en ressentent ou non,la réaction d’abandon oud e remords et selon cas c’est parti pour le candaulisme ou alors ça casse net, enfin ça ce sont des généralités, à toi de voir avec subtilité comment madame réagit, sache percevoir ce qu’elle ressent et dates ta stratégie

  • Chaque femme est différente, à chacune son caractère. Très difficile de savoir ce qui est adapté à la vôtre. Malgré tout je reconnais beaucoup de choses de ma femme dans le comportement de votre épouse. "Sérieuse dans le fond", ce qui doit correspondre à une réalité, aussi ambivalente soit-elle. On y est arrivé, avec le temps. Maintenant elle est très décontractée avec cela mais ce n’est pas linéaire. Des périodes coquines et des périodes, parfois longues, très loin de tout ça. Ne pas harceler, bien sûr, c’est minable, dangereux et contreproductif. Sa peur principale c’est sans doute le désamour, de vous pour elle mais aussi d’elle pour vous. Ses craintes sont légitimes, il faut savoir les entendre, les comprendre, et la rassurer sans mensonge. Le mensonge ne fonctionne pas. Tout ce qui sonne faux est contreproductif. Dialogue, patience et recul (le nez dans le guidon on n’arrive à rien, les attitudes obsessionnelles agacent sans résultat) sont les maîtres mots. Et surtout ne pas croire que le problème est résolu devant de simples propos complices qui peuvent n’être qu’une demande érotique adressée à vous seul, ni même devant un passage à l’acte qui peut n’être qu’une façon de se tester sans adhérer pour autant. Toujours l’accompagner dans ses ouvertures mais sans jamais rien forcer. C’est ainsi qu’elle et moi y sommes arrivés, et c’est maintenant un vrai plaisir. C’est sans doute comme cela que tous les deux vous y arriverez car en fait elle est déjà très concernée par ce qui est pour elle un désir autant qu’un problème. Je dis bien "tous les deux". Si vous la manipulez vous la perdrez, c’est du moins ce que je ressens du type de femme que je la crois être. La sincérité, il n’y a que cela qui fonctionne entre êtres humains.

  • On semble avancer !
    Tranquillement installé à lui faire des caresses aux pieds ce soir devant la TV, je suis venu doucement à lui parler de ses déplacements dans la ville où elle va le plus souvent. En lui demandant si elle voyait un ’’candidat’’ possible dans ses relations la bas, elle m’a répondu avec une tranquillité complicité que non, pas trop. Je lui ai parlé de ce fameux jeune homme et elle le trouve juste juste mignon mais pas son style, en tout cas sexuellement.
    Je lui ai alors parlé de notre ville où elle avait plus de contacts et elle m’a alors confié qu’il y en avait un ’’qu’elle aimait bien’’ ( je sais ce que ça peut vouloir dire pour elle). Nous avons alors parlé de la façon de lui tendre des perches sans que ça soit grossier, et comme elle plaisante facilement avec les hommes sur tout y compris le charme ou le sexe, je lui ai dis que c’était tellement plus facile pour une femme d’envoyer ou de répondre à des signaux de manière équivoque. Je lui ai donc conseillé d’échanger par sms plutôt que mail à la fois pour à la discrétion prof et le côté plus intime des sms. Elle était a l’écoute et d’accord.
    Elle a conclu sur le fait qu’elle plaisante facilement avec les homme mais qu’ils la sentent sérieuse dans le fond car pas open, laissant entendre qu’il suffisait que ça change...
    Plutôt encourageant donc.

  • Je retiens ton idée de Champagne qui fait parler ;)
    et je ne manquerai pas de vous tenir informé, bien sur.

  • Merci de ta réponse et je suis completement de ton avis.
    Mais je connais aussi sa pudeur avec moi sur ce sujet (qui évolura naturelement je pense) et la connaissant je pense aussi que par conséquent, ce sont des signaux plus que positif ; la quéstion reste celle de "l’entretient" du projet.

    J’ai relus ses messages de ses derniers jours et le fait que d’elle meme elle me dise qu’elle dinait avec un beau jeune homme, mais surtout qu’elle le trouvait mignon (sans que je lui demande) et d’autres petits signaux de ce genre...comme le fait qu’il lui parle de ses problemes de couples, sont des signes qui peuvent être interessant.
    On connait les hommes et un jeune marié qui se plaint de sa femme et aime se confier à la mienne parcequ’elle ne connait personne de son entourage, ça ressemble quand même à une aproche camoufflée classique ( ce qui est bon signe au regard de la quéstion de "trouver le partenaire").
    C’est quand je lui ai demandé s’il était sérieux en couple qu’elle m’a dit qu’il lui parlait de ses problemes de couple, en ajoutant que c’est un électron libre très vif (et je sais qu’elle est sensible à ce trait de caractère chez un homme...)

    En bref, je sais que si elle pense qu’il pourrait etre LE partenaire, je pense que ça aiderait beaucoup...

  • Contrairement à ce que tu peux croire, la victoire n’est pas annoncée véritablement. En effet elle positive sur tout ce que tu lui dit et même approuve les articles que tu lui envois mais elle ne t’a pas annoncé une possible réussite ni qu’elle "étudiait le dossier". Alors certes il ne faut pas la harceler sur ce sujet, mais il ne faut pas non plus lui laisser croire que tu as abandonné ce fantasme. Je pense qu’il te faudrait lui insinuer lors de repas intime, si possible au champagne, que cette bouteille tu l’avais choisie pour fêter "un évènement coquin". Là tu verras bien sa réaction, surtout qu’elle se sentira, peut être, dans l’obligation de discuter sur le sujet avec toi.
    Bonne chance et tiens nous au courant.
    f.tyroler2@orange.fr

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription